samedi 13 octobre 2012

Le moine, le coucou et le crapaud (Aconitum carmichaeli et Tricyrtis Ikura)

ikura-13-10-12.JPG
- "Coucou ! " fit soudain une petite voix, cachée sous le grand fuchsia.
aconit-du-choisya-08-10-12_03.JPG- "Comment ?", fit poliment le grand moine qui présidait sagement sa belle congrégation de pénitents, humblement penchés  sous leurs capuchons bleus. Il n'était pas sûr d'avoir tout bien compris.
aconit-du-choisya-08-10-12_02.JPGLes coucous, normalement, ce sont  plutôt les moinillons de Napel qui se font sonner les cloches avec, au printemps, pas ceux de Carmichael!
Un "coucou" à l'automne, quelle incongruité!
- "Ah non...faites excuse, ce n'est pas "comment", mais "combien", s'il vous plait! Coucou!" répéta la petite voix.
ikura 13 10 12 02- "Mais enfin, qui est là ???,  interrogea, perplexe, le grand moine irlandais (du clan O'Tonnal). Fichu capuchon! Avec ce grand machin, non seulement on n'entend que couac, mais on n'y voit goutte à trois pas!" marmonna-t-il encore dans sa belle barbiche bleue.
- "Coucou !" refit la petite voix blanche.
- "-Ahh...Conit de conit ! (ndlt: juron gaelique irlandais, enfin..je crois!)
M'inerve, ce coucou de malheur. Mais où est-il?"
ikura-13-10-12_04.JPG- "Je suis là, juste en dessous! Coucou !"
- "Inutile de répéter! Je ne suis pas sourd! "
(Ca, ça reste à voir...Les Aconits, c'est souvent dur de la feuille, vous n'avez pas remarqué? ;o)).)
- "Pardonnez-moi, ô Vénérable Frère, je voulais juste me présenter! "Coucou" c'est mon nom de famille, dans mon pays. Et mon petit nom, c'est "Combien", pas '"Comment".
Il parait que dans notre famille, nos jolies taches de rousseur font penser au pelage ventral des coucous de montagne. Et, comme eux, on vit bien cachés au fond des forêts.
aconit-du-choisya-08-10-12_05.jpgAlors du coup (-coup, répéta-t-il machinalement) comme tout le monde s'attend à m'entendre répéter "Coucou" à longueur de journée, je m'exécute, pour leur faire plaisir. Coucou!
Quant à mon prénom, mes parents ne m'ont jamais expliqué le pourquoi du comment ils avaient choisi "Combien"...Peut-être parce que des taches de rousseur, je n'en ai pas beaucoup, moi! Il faut vraiment se pencher sur mon petit coeur de Coucou pour les compter! Mes frères, pour la plupart, en ont de partout!
Hototogisou Ikura, pour vous servir! Coucou!"
aconit-du-choisya-13-10-12.JPG- "Ah, je vois!" répondit l'irlandais, qui n'y voyait toujours rien du tout, avec son capuchon, mais qu'importe, il était déterminé à être poli (et déjà, il pensait dans son fort intérieur: "Chic, un paien à convertir!").
ikura-13-10-12_08.jpg"Enchanté! Mais vous savez, les coucous de montagne, reprit-il, on n'a pas ça par ici. Personne ne va rien y comprendre! Voulez-vous que je vous re-baptise, histoire de vous dispenser de cette infernale ritournelle? Qui, entre nous, est complètement ridicule, d'ailleurs, à cette saison." fit-il, tentateur...
-" Ce ne serait pas une mauvaise idée...mais ça m'engage à quoi, au juste?" demanda "Combien Coucou", devenu un brin méfiant, depuis le temps qu'il voyageait de pays en pays.
ikura-13-10-12_07.jpg-" Oh, à pas grand chose, vous savez! Juste à revenir chaque année, à la date anniversaire de votre baptème, faire vos dévotions en compagnie du reste de la congrégation. Et puis, ajouta-t-il pour faire bonne mesure, ça me ferait plaisir de vous revoir!"
aconit-du-choysia-17-09-11.jpg-"Alors là, je suis d'accord! Vous m'êtes aussi fort sympatique. Et puis, ça tombe bien: moi je regarde tout le temps en l'air, et vous, tout le temps par terre. Avouez que c'est pratique, pour la conversation! M'avez-vous déjà choisi un autre nom?"  demanda la petite voix, toute joyeuse.
-"Attendez, je réfléchis... Robe blanche comme lys...oui mais avec des taches, quand même, ça gâche un peu...Oh! Je sais ce qui vous irait comme un gant! Un prénom composé! Lys pour la blancheur (pas beaucoup d'imagination, le père abbé: chez les religieux, dès que c'est blanc, c'est forcémen un lys...), et...Crapaud pour les taches.
Au moins, ça c'est un animal bien de chez nous!
Et puis, tant qu'à faire,si vous devez répéter quelque chose, vous n'aurez qu'à dire: "Croâ! Croâ!" ... ou "Crois! Crois"! ...Ou "Croix, Croix!" si vous préférez.
ikura-13-10-12_09.jpgLà, tout le monde comprendra! (et puis, ça nous fera de la pub, sussura la petite voix intérieure du prosélyte impénitent...). Lys-Crapaud, qu'en dites-vous? Mais vous pouvez garder Ikura votre surnom, si vous voulez!" ajouta-t-il, de peur d'un refus devant ce changement quelque peu radical de patronyme...
-"Tope-la, mon frère! Va pour "Lys-Crapaud Ikura", fit le nouveau converti...
Et c'est ainsi que chaque automne, on retrouva, taches et capuchons, les deux nouveaux compères, l'irlandais et le japonais, en grande conversation dans le jardin !
L'histoire dit aussi qu'à son arrivée, chaque année, si vous écoutez bien, vous entendrez le petit malin saluer ses amis d'un "Coucou!" malicieux, juste pour ne pas perdre la main..enfin, la voix!
Comment ça, vous n'y croyez pas, à mon histoire??? Moi, j'y "Croâ"! ;o))
(Tiens, et si j'allais faire un brin de conversation à ma copine japonaise préférée, moi? Elle s'appelle Matasakawa! Kanpaï !)
ikura-13-10-12_05.jpg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire