mercredi 26 septembre 2012

L'ange d'or..ou l'ange dort? (Leucosceptrum japonicum Golden Angel)

leucosceptrum-japonicum-golden-angel-22-09-12.JPG
Je suis tout de même un peu déçue, jusqu'ici.
On m'avait beaucoup vanté le pouvoir lumineux de cette plante-à-feuillage, pour éclairer les zones ombragées du jardin.
trois-gold-20-04-09-031.jpgDu doré à l'ombre? Toujours bon à prendre, non?
Déjà, Berberis 'Bonanza Gold', Physocarpus opulifolius 'Dart's Gold' et Spiraea 'White Gold' "en-gold-isaient", ici et là, la longue plate-bande qui court sous la haie, en limite du jardin.
Au printemps, en particulier, ces touches d'or pur sur la terre brune ressortent comme autant de soleils à l'envers!
Alors un p'tit bijou en or de plus? Chic!
(On n'a jamais assez de petits bijoux en or chez soi, vous êtes bien d'accord, les filles? ;o)) )
Une japonaise en or. D'accord!
berberis-bonanza-gold-06-05-12_03.jpgRustique? Sans problème, jusqu'à zone 5, voire 4. Parfait!
Terrain? Indifférent, me dit-on. Formidable!
Et elle reste dorée tout le temps? Oui, oui.
Que demander de plus?
leucosceptrum-japonicum-golden-angel-17-05-11_02.JPGFaut dire, je me méfie un peu, ici les autres dorés ont une fâcheuse tendance à se faire un petit shoot à la chlorophylle en plein été, mine de rien. Et le doré, du coup, ressemble plutôt à un vert pomme.
Mais bon, ça fait partie de leur charme, et le vert pomme tranche aussi, même si c'est moins net, sur la sombre verdure environnante.
Et de planter la jolie petite chose jaune dans le jardin, sous les branches protectrices d'un Cercis canadensis Forest Pansy.
Ca, c'était au printemps 2011. Depuis, je ne peux pas dire qu'il y ait eu beaucoup de changement.
On est passé de 2 à 3 tiges. C'est tout. Ca "dore" peut-être, mais surtout, ça "dort", là-dedans!  ;o)... Je sais, dans mon argile, il leur faut du temps pour s'adapter, aux plantounes. Les epimedium, par exemple, commencent seulement à faire de jolies touffes, 3 ou 4 ans après leur plantation!
leucosceptrum-japonicum-golden-angel-17-05-11.JPG
Mais on n'atteint pas vraiment non plus les 80 cm de hauteur espérés. Si je compte 30 cm, c'est bien tout..
Trois fleurettes, une par tige, en cette fin d'été, oui.
  Mais elles ne sont pas vraiment spectaculaires, ce qui ne me gène pas, puisque c'est surtout une plante cultivée pour son feuillage... On dirait des Véroniques en épi, en beige.
Elles m'ont fait le coup du vert pomme, aussi. Je m'y attendais!
Non. Le plus gros hic, en ce qui me concerne, c'est leur comportement sous la chaleur.
leucosceptrum-japonicum-golden-angel-22-09-12_02.JPGSi je vous dis qu'elles piquent du nez de leurs feuilles plus vite que les hydrangea ou le Viburnum Onondaga voisins, vous comprendrez aisément ce que je veux dire!
Et ça, je ne l'avais vu écrit nulle part ! Ils auraient dû la baptiser 'Sipping Beauty', ouiche! ;o))
(Ndlt: La Belle au Bois Sirotant! ;o))...)
Elles sont pourtant de la famille des menthes, je les aurais crues plus chamelles qu'hippopotames!
Laissons leur une chance, tout de même... peut-être qu'avec les années, elles apprendront à être plus sobres, une fois leurs racines descendues un peu plus bas???
Il me semble quand même que pour avoir un joli effet de masse doré, il en faudrait plusieurs pieds. Pas question de schlouker ce petit maigrelet.... Mais ça doit bien se bouturer, c't'affaire, j'imagine? Et hop, dans la liste des boutures-à-faire pour le printemps prochain. Quelqu'un a-t-il déjà essayé, dans la Noble Assistance??? Toute suggestion quant à la période idéale pour le faire, serait la bienvenue!
Avez-vous déjà planté ce Leucosceptrum japonicum 'Golden Angel' dans vos jardins? Comment s'y comporte-t-il ???? Y joue-t-il les Goule-en-pente aussi? ;o)
Siouplé, donnez moi l'espoir...prêtez-moi un mouchoir...un été, juste pour elle et moi...
Et demain....elle sera là !!!!  (la belle touffe dorée dont je rêve...;o))..)
leucosceptrum-japonicum-golden-angel-20-06-12_03.jpg

jeudi 20 septembre 2012

Bébés roses : trop, c'est trop !

paniculata-dans-Goulisud-18-09-12.JPG
Là, je n'y suis pour rien !
Je constate, c'est tout !
paniculata-dans-Goulisud-18-09-12_02.JPGJe suis encore tombée, il y a quelques jours, sur un exemple typique: un joli Phlox paniculata, surgi je ne sais d'où, est venu s'installer sans y avoir été invité dans une de mes plate-bandes.
Et comme par hasard...il est ROSE !
Je me suis souvent dit que je mettais trop de couleurs pastels dans mon jardin. D'accord ! Mais avouez que je ne suis pas aidée!
Ceci cit, là, pour une fois, ça tombe bien, il est parfaitement assorti aux tonalités de ladite plate-bande
paniculata-dans-Goulisud-14-09-12.JPGEt puis, je l'aime bien, ce rose pâle au coeur plus soutenu. Un joli cadeau de Mère Nature, cette grande pondeuse de plantes !
Je ne vais pas faire la fine bouche: j'apprécie!
Mais pour ce qui est d'être assorti, ce n'est vraiment pas le cas de l'autre squatter de sa famille ! Apparu sans crier gare dans ma chère plate-bande bouriate (bleu-blanc-jaune), planqué de chez planqué sous la ramure d'un immense rosier (Rosa cantabrigiensis). A tel point que je ne l'ai pas vu, et donc pas désherbé, lors de mes crises de nettoyage compulsives printanières. Mais il n'y a jamais de soleil, là dessous! Comment a-t-il fait pour survivre???? Je ne me suis rendue compte de sa présence que lorsqu'il a fleuri !
paniculata-de-semis-07-07-11.jpgC'est-à-dire...à près d'un mètre 80 du sol, à travers les branches de son hôte. Encore un Phlox paniculata, oui, et ROSE, bien évidemment.  Vraiment ROSE. Pas terrible, dans le genre association de couleurs ! Il va falloir que je le déplace, au printemps.
Mais c'est pas tout, mais c'est pas tout!
z-rose-pale-21-09-06-2.jpgMa terre collante et argileuse ne se prête pas toujours aux semis spontanés. Et pourtant... les Sedum, ces grands libertins (qui l'eut cru???)  s'y ressèment à l'envi, en vert comme en pourpre. Je suis obligée de sévir, sous peine de transformer mon jardin en Sedum et Gomorrhe...;o)
Celui-là a échappé à ma binette infanticide.
Et bien sûr, il est...ROSE ! Je le soupçonne d'être issu d'un batifolage de 'Frosty Morn', dont il n'a pas hérité de la panachure, mais son feuillage vert pâle est parfaitement assorti à cette jolie fleur blanche à coeur rose. Vous ne trouvez pas?
gwennaelle-01-11-07.jpgAutre exemple: les Geranium pyrenaicum. Introduits dans le jardin sous leur forme bleue (Bill Wallis), blanche (Summer Snow) et bleue à coeur blanc (Isparta)...je me retrouve avec nombre de bébés un peu partout....
Et de quelle couleur pensez-vous qu'ils sont? Je vous le donne en mille....Grrrr...
Et les chrysanthèmes!!!
Il y en a pourtant de toutes les couleurs, ici! Des abricot comme Kleiner Bernstein ou Rosette, des rouilles comme Paterkin ou Paul Boissier, des jaunes, des rouges comme Feu de l'Automne, etc...
Eh bien non. Les bébés que j'ai laissé pousser, pour voir, sont tous...de quelle couleur, d'après vous?
Bingo! Ils sont tous ROSES!!!!
C'est un monde, tout de même!
Et je ne vous parle même pas des Geranium nodosum....
Siouplé, Dame Nature...est-ce que je pourrais, de temps en temps, voir surgir un nouveau bébé...blanc? Ou bleu? Ou jaune, même, tiens? (Mais pâle, le jaune, si c'est un effet de vot' bonté...)
Sinon, je sens qu'il n'y aura plus, parmi mes visiteurs, que des amies femelles! Les mâles, eux, vont se sauver à toutes jambes devant la marée layette qui menace!
A moins que...mon jardin ferait-il de la politique??? Ben manquait plus que ça!!! ;o))
z-rose-pale-18-09-12.jpg

jeudi 13 septembre 2012

Aurais-je un jardin pleurnichard?

colchicum-automnale-12-09-12.jpg
Franchement, l'été, le jardin a mauvais caractère.
Un vrai pleurnichard!
colchicum-waterlily-12-09-12.jpgSouvenez-vous, quand il faisait bien chaud, c'étaient les viburnum et les hydrangea, entre autres, qui se prenaient tous pour des arbres à mouchoirs, avec leurs séries de kleenex usagés pendus en rangs d'oignons le long de chaque branche.
Bon. D'accord! Admettons.
Mais alors, après les bonnes grosses pluies de ces deux derniers jours, le jardin devrait exploser de joie!
colchicum-automnale-12-09-12_02.jpgAh ouiche! Ce ne sont pas les mêmes, mais c'est reparti! Tout le monde s'affale!
Regardez-moi ces colchiques. Elles, ce sont vraiment des vicieuses, dans le genre pleurnichard (oui, je sais, on devrait dire "un " colchique, mais je n'y arrive pas!). 
Avec leur cou de femme-giraffe-privée-de-ses-anneaux, et leur robe en papier crépon, elles ne trouvent rien de mieux que de fleurir justement au moment où les pluies d'automne commencent (enfin!) à réhydrater la terre. C'est malin!!!!
paicum-virgatum-warrior-12-09-12.jpgEt ne me dites pas que dans les champs, ce sont les herbes hautes qui les soutiennent! Ca n'explique pas tout!
Imaginez qu'elles soient effectivement bien soutenues...paf! Une seule malheureuse petite goutte sur un pétale et toute leur robe est fichue! Regardez-moi cette Waterlily, qui ne ressemble plus à rien, une bouillie de pétales à moitié sortis et déjà chiffonnés...pfff...
red-sentinel-12-09-12.jpgA se demander comment elles peuvent espérer ête pollinisées par un insecte! Le poids  de la bête doit suffire à les faire défaillir!!!! Chochottes, va!
Mais elles ne sont pas les seules...
Déçue par Panicum virgatum 'Heavy Metal', raidasse à souhait, je m'étais laissée convaincre d'essayer son cousin 'Warrior', nettement plus souple m'affirmait-on. Ah ouiche! Ben pour de la souplesse, ça c'est de la souplesse! Surtout au niveau des chevilles! Ahhhh je suis servie!
elscholtzia-stauntonii-alba-12-09-12.jpgN'y a-t-il donc pas de juste milieu, Dame Nature? N'a-t-on le choix qu'entre les piquets de tente et les vermicelles trop cuits????
Même le Malus Red Sentinel, tiens, lui aussi joue les pleureuses! Sentinelle? Sentinelle endormie sur son piquet, oui! Les branches croulent sous les fruits, et le poids de l'eau, en plus, lui fait faire des exploits de gymnastique! Esayez donc de vous pencher en avant jusqu'à ce que votre tête touche par terre, vous! Ben c'est presque ça! ;o))
elsholtzia-stauntonii-alba-04-09-12.jpgQuant à l'Elscholtzia, qui jusqu'ici dressait fièrement toutes ses chandelles vers le ciel, comme ici à gauche, il y a quelques jours, il a du se prendre une mini-tornade, ma parole! Maintenant, il a complètement perdu la boule! Il y en a dans tous les sens! Ahhh, ça fait "un genre".... ;o))
heuchera-chantilly-12-09-12.jpgEt la 'Chantilly' bien mouillée, vous aimez, vous? Beuark!
Et mes "petits poissons qui dansent", mes beaux Chasmanthium... Là, ils se jettent tout seuls dans la poêle, ces gros benêts! Déjà que l'Hakonechloa, leur voisine, a plus ou moins toujours l'air d'une pleureuse, là, c'est le choeur des pleureuses à l'enterrement de l'été, qu'elles me font en duo!
chasmantium-latifolium-12-09-12.jpgAllez, les belettes, on se redresse! L'été n'est pas fini, non, non!
Même le Fuchsia, déjà un tantinet pleureur par nature avec ses fleurs en forme de grosses gouttes, vous a un de ces airs tristounets, après la pluie....
Mais pas question de se laisser entamer le moral par ces bandes de pleurnichardons, rien à faire!
Puisque c'est comme ça, je vais jouer les Gribouille, tiens: il est largement temps que je rempotte certaines aquatiques, qui ont épuisé la réserve de terre que je leur avais donnée il y a 4 ou 5 ans. Mouillée pour mouillée...
Et si je me faisais une tarte à l'oignon, à midi, tiens, histoire de me mettre au diapason, au moins le temps de la préparation? Ca, ce serait le bouquet!
Pleurez pas, les filles, le soleil revient ce week-end!
Haut les coeurs! Que dis-je? Haut les tiges!!!!
fuchsia-magellanica-12-09-12.jpg

mercredi 5 septembre 2012

Correspondances

miscanthus-kaskade-04-09-12_02.jpg
Avec le retour de la fraîcheur, le jardin revit...la jardinière aussi! ;o))
Regardez-moi cette explosion joyeuse de Miscanthus Kaskade! Ah, celui-là,  si vous aimez les épis dorés, je vous le recommande!
echinacea-white-swan-15-08-12.jpgS'il ne "cascade" pas autant que son nom l'indique, il se singularise, parmi mes Miscanthus, par une floraison spectaculaire et régulière, dès la fin Juillet, et jusqu'aux gelées! Alors que la plupart de ses cousins ne commencent qu'à peine (et encore, pas tous les ans) à montrer leurs tiges florales.
Mais je m'égare, ce n'est pas le sujet du jour...
La nature, ou le hasard, je ne sais, fait parfois si bien les choses.
Juré, aucune des associations de plantes que je vous montre n'a été "pensée"! J'aurais dû prétendre que si, pour me faire mousser, mais je préfère m'émerveiller de la "naturelle" beauté de certaines scènes, et du sens de la poésie du Jardinier Céleste.
"La nature est un temple ou de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles...."
C'est avec l'Echinacea 'White Swan' que j'ai commencé à le remarquer. Planté en arrière de deux jolies touffes d'Helleborus abruzzicus, au feuillage découpé, regardez cette parfaite correspondance!
twilight-starshine-04-09-12_02.JPGIci c'est la forme de la fleur qui fait écho au feuillage de sa compagne. Etoile contre étoile,comme un reflet sur l'eau...ou plutôt sur la terre!
Leur vue me fait du bien, j'y trouve une harmonie qui m'attire irrésistiblement le regard, comme certaines oeuvres d'art, ou certaines musiques qui ont le pouvoir d'apaiser le coeur....
Comment expliquer que cet écho de formes végétales déclenche aussi parfois comme un écho de l'âme?.....
Un peu plus loin, c'est son cousin l'Echinacea 'Twilight' qui me surprend à son tour. Grandes étoiles perdues sur une mer de petites étoiles. C'est l'Aster 'Starshine', cette fois, qui répond en écho... (celui-là aussi, je vous le conseille, lui aussi est toujours en fleurs dès le début août!).
twilight-karfunkelstein-starshine-04-09-12_02.JPGC'est moins évident que la scène précédente, mais la botte secrète de l'Echinacea 'Twilight', c'est qu'il chante en canon (visuel! ), mais à trois voix!
A ses pieds s'est installé un petit sedum assez bas, bien droit, au feuillage sombre et aux nuées de petits pompons pourprés... C'est 'Karfunkelstein'.
Voyez comme cette fois, ce sont  les couleurs qui se répondent..... Quelques étoiles pourpres se détachant sur un moutonnement de petits nuages...mêmes nuances, complicité...
On dirait que l' Echinacea ne sait plus où donner de la tête, mi-dressé vers son blanc complice d'un côté, mi-penché vers le moutonneux tapis de l'autre...
Comme de longs échos qui parfois se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité...
Plus loin encore, c'est un autre Sedum, 'Neon', qui se met au diapason, cette fois, avec le magenta du beau geranium 'Patricia'...Quelle évidence....
twilight-karfunkelstein-04-09-12.JPGJe ne peux m'empêcher de penser à l'un de ces livres magiques, qui ont marqué ma jeunesse, et qui évoquait, lui aussi, cette magie des correspondances, mais au sujet de la musique :
"... Et parfois, il feuillette les partitions.... Il suit le défilé des signes noirs et entend les sons qui furent jadis.
C'est une des grandes énigmes de la vie, qu'un signe noir ait le sens d'un son et que ce son , lié à d'autres, ait le sens d'un état de l'âme, d'une tristesse ou d'un éclair du regard.
Une grande énigme, que la vibration d'une corde soit aussi la vibration de l'âme et que le frémissement de la corde ne soit cependant rien de plus qu'une loi du nombre, exprimable par une formule, alors que la de l'âme ne s'exprime que par un sourire sur les lèvres ou une larme au bord des paupières..."(Ernst Wiechert, Missa Sine Nomine)
neon-patricia-04-09-12_03.jpgJe me souviens même...C'était, je crois, page 82 de l'édition de poche, cent fois lue et relue...
En littérature aussi, parfois, les signes noirs sur la page blanche ont un réel pouvoir...tout comme les harmonies, dont on a à peine conscience, que nous offrent les plantes...
"Vastes comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent..."


J'aurais parlé des formes, aussi, de l'émotion que suscite parfois un château, une simple chaumière ou une sculpture qui vous touche le coeur...
Et l'on reste là, plusieurs minutes ou quelques heures, à s'abreuver de beauté, et à s'émerveiller...
Vous l'avez sûrement ressenti, vous aussi, au hasard d'une promenade, dans votre jardin ou celui d'un autre...racontez-moi, vous voulez bien? 
J'écouterai le murmure de vos jardins, les yeux embués par la pluie d'étoiles qui tombe doucement du Geranium soboliferum...
soboliferum-03-09-12.jpg