vendredi 17 mai 2013

Soleil et Lune... un défi! (Uvularia sessilifolia variegata, Convallaria majalis albostriata, Polygonatum falcatum Tiger Stripes)

Au cours d'un interminable hiver, froid, humide et glauque, les terriens se terraient, frigorifiés, devant leurs cheminées.
Les bêtes quant à elles restaient blotties, qui dans son terrier, qui dans le creux de son arbre.
Pas un chant d'oiseau, pas même une tondeuse à gazon pour chanter un petit air vivant...
Et le Soleil et la Lune s'ennuyaient ferme.
Pas de peau à griller, pas de fleur à ouvrir, pas de feuillages au travers desquels jouer à cache-cache pour l'un...
Pas de linge étendu à jaunir, pas de couple d'amoureux cachés à éclairer,  pas de danse de chauve-souris à regarder virevolter pour l'autre.
C'était d'un triste, d'un monotone, ces jours et ces nuits, tout seuls, là-haut!
Et puis un jour, cherchant ce qu'il pouvait faire pour se désennuyer, le Soleil eut une idée: "Et si je lançais un petit défi à ma commère la Lune? Hmmm?" Ca, c'était une idée géniale!
En y réfléchissant bien, il ne s'était jamais essayé à la peinture ou au dessin, jusqu'ici... mais il se sentait des dispositions!
N'avait-il pas, sans le chercher vraiment, dessiné de jolies éphélides sur quelques peaux juvéniles, en jouant avec une passoire?
N'était-ce pas grâce à lui que les panthères et autres guépards arboraient de si beaux dessins sur leur pelage, dans cette Afrique où il régnait en maître quasiment toute l'année? Sans parler des zèbres!
Ca, c'était l'idée du siècle! Du millénaire même!
La peinture moderne, ça l'inspirait.
Il se reprocha même de ne pas y avoir pensé plus tôt! Il aurait pu apprendre, et même devenir célèbre, qui sait, à force de s'entraîner pendant quelques millions d'années!
En plus, ça tombait bien: il avait rendez-vous avec la lune, justement, quelque part au dessus d'une île perdue dans l'océan, quelques jours plus tard.
Alors. Réfléchissons. Il fallait un règlement, pour ce petit concours..voyons voyons....
Déjà, il faudrait remettre sa copie en temps limité. Disons..pour le 1er mai, fête du "travail", ça paraissait bien.
Ça laissait le temps pour les esquisses, puis pour peaufiner l’œuvre finale.
Et puis, il fallait un thème, aussi. Pas question de devoir comparer des choux et des carottes, on ne saurait jamais qui avait gagné!
Justement, il avait essayé, quelques jours avant, de jouer à saute-rayon avec les colonnes de Buren, à Paname. Mais ce n'était pas drôle, elles ne bougeaient même pas, ces stupides colonnes, quels que soient les efforts de son ami Eole, qui faisait de son mieux pourtant, profitant de l'absence d'obstacles feuillus sur sa trajectoire!
Voilà. Son thème, il le tenait: ce serait les rayures!
Trop simple encore.
Ah oui. Pour corser un peu la chose, il faudrait arriver à faire ces fameuses rayures...à travers les arbres!Et sur des toiles de moins de 10 cm de long.
La, il faudrait savoir viser juste, je ne vous dis pas! Faire passer un rayon-laser, à travers une forêt de branchages tout tordus, et enchevêtrés n'importe comment, vers une aussi petite surface, tirer des traits droits, ça ce serait du sport!
Entre nous,  il se disait aussi que pour la rectitude des rayons, il ne craignait personne! Il avait quand même un peu plus d'expérience que la lune, pour viser juste, vu qu'il était infiniment plus loin qu'elle depuis toujours, bien avant même que cette coquine de boule blanche ne vienne se mettre à tourner comme une toupie autour de son terrain de jeu favori!
(Pas très sportif, ça, cher Apollon... ;o)...)
Et voilà le défi lancé, quelques jours plus tard, au cours d'une éclipse mémorable.
Chacun prépare en secret sa toile, ses pinceaux et ses couleurs.
Pour le fond, c'était facile: du vert. Dès que Dame nature se réveillerait, ce ne serait pas le matériau qui manquerait!
Pour la couleur des rayures, par contre, chacun fit son choix: jaune pour le soleil, ça paraissait évident!
Et pour la lune, quoi de plus naturel aussi que de choisir le blanc, sa couleur favorite?
Le soleil fit d'abord un premier jet, sur un Polygonatum, histoire de s'entraîner un peu. Hmmm.. pas très convaincant! Les traits étaient effectivement bien droits, malgré le côté mouvant, dodelinant même, de la toile. Mais un peu bavés, tout de même...
Bon sang! Qu'il était bête! Normal, il avait oublié de mettre ses célèbres lunettes! (des lunettes de Soleil, bien sûr, vous l'aurez compris).
Son choix se porta finalement sur les belles feuilles vert sombre d'un muguet des bois (meilleur pour le contraste, et puis, elles se tenaient un peu plus tranquilles pendant la pose, tout de même).
Sur chaque feuille, il visa, un œil fermé, un petit bout de langue solaire calé au coin des lèvres... Une dizaine de beaux traits bien droits, bien parallèles (bien masculins!)..mais... de largeurs diverses, pour montrer sa dextérité! Ça, c'était de l'art moderne! Tout fier, le bel Apollon!!! Buren pouvait aller se rhabiller! ;o)
Pendant ce temps, Dame Lune réfléchissait. Pas question de perdre son temps avec des brouillons, il fallait que l'Oeuvre soit unique, créative, inspirée!
Elle lécha le bout de son pinceau, pour le rendre bien pointu, avant de le tremper délicatement dans son encre de Lune....
Des rayures "toutes bêtes"?  Non, non, non.
Ca, elle en était sûre, c'était ce que ferait son concurrent: du bien droit, du rigide, du parallèle, du "bien carré", en somme.
Façon haie de buis ou  allée de platanes, les mecs adorent ça.
Il lui fallait de la souplesse, à elle, montrer toute la grâce féminine possible dans l'oeuvre!
Pour miser sur l'originalité, elle choisit un support gracieux, rare, d'un vert délicat et presque transparent, ployant sous la brise nocturne...
Et dessina délicatement, sur chaque feuille, un dessin différent. Mais si subtilement, qu'au premier regard on ne distinguait pas les infinies variations de sa symphonie de vert et de blanc. Elle y déploya tout son talent, soulignant les belles courbes d'un blanc pur, après avoir délayé sa peinture, d'un fin liseré de vert céladon d'un élégance....hmmm...
Elle était vraiment fière de son oeuvre!

Et au 1er mai, date fatidique, chacun des deux concurrents dévoila enfin son chef d’œuvre, enfin achevé.
Là, les deux compères s'aperçurent qu'ils avaient oublié un léger détail!
Qui allait juger? Décerner le trophée????
Aïe... comment faire?
Il se trouve que je passais par là, justement,  ce jour-là. Les voyant là, tous les deux, si embêtés, si désolés, j'ai eu pitié, mes amis: je vous ai proposés comme jury...Êtes-vous d'accord?
Le temps de m'envoyer leurs œuvres par la poste, je viens juste de les recevoir! Et je vous les dévoile ce matin avec plaisir!
Parce que, personnellement, s'il fallait choisir... j'aurais bien  du mal!
Alors, pour qui allez-vous voter?
- pour les beaux traits de pinceau dorés, à la Buren, du muguet du Soleil?
- ou pour l'arc délicat, le fondu-enchaîné et la blancheur nacrée de l’œuvre de la Lune?.
Mais au fait, quel est donc ce gracieux support qu'elle a choisi? Tiens, tiens, il me rappelle quelque chose, mais quoi? Vous l'avez reconnu, vous? ;o)
Messieurs et mesdames les membres du jury, à vous l'honneur! ;o))





36 commentaires:

  1. humpffff...à part un polygonatum odoratum, je ne vois pas...mais comme il a deja servi de brouillon à "celui-qu'on-ne-voit-que-trop-peu"...je doute !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...euh...en fait "odoratum" ou tout autre d'ailleurs...c'est juste le premier qui m'est venu à l'esprit...et variegatum il va sans dire...

      Supprimer
    2. Eh non, Lio, l’œuvre d'art de Dame Lune n'est pas un polygonatum!
      Mais je reconnais qu'il y a une ressemblance, ceci dit!
      Quant au muguet du Soleil, le nom du fichier donne son nom, je ne l'ai pas caché! ;o)

      Supprimer
  2. Bon, je vais essayer de ne pas me tromper... celui aux bandes les plus blanches c'est disporum sessile variegatum ? l'autre me fait penser à convallaria albostriata, mais ce n'est pas mon verdict final pour l'instant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, il n'a pas l'air très poussant quand même ce qui me surprend, mais en même temps comme il fait une tige de feuilles, ça ne peut pas être convallaria... et il ressemble bien fot à disporum, finalement mon verdict, c'est que c'est un autre disporum : cantoniense aureovariegatum... déjà si c'est le bon genre, je serai content !

      Supprimer
    2. Pour le muguet tu as raison, François (le nom du fichier, qui s'affiche quand on agrandit l'image, te le confirmera).
      L'esquisse, le Polygonatum aux stries jaunes un peu floues (ce qui n'est pas dû à la photo), c'est Polygonatum falcatum 'Tiger Stripes' (idem, voir le nom du fichier).
      Par contre, pour "celui aux bandes les plus blanches"..ce n'est ni un Polygonatum, comme suggéré par Lio, ni un Disporum!
      Et là encore, j'aimerais que vous trouviez le genre..et l'espèce..et même un peu plus!
      Pour le genre, il y a deux noms possibles (même si je n'avais jamais entendu parler de l'un des deux, jusqu'à ce que je croise cette plantoune-là...)
      OUi, je sais, je suis dure avec cous..mais j'ai l'impression que ça vous amuse! ;o))

      Supprimer
    3. Ah oui c'est amusant ! Dis donc, j'avais pas pensé aux noms de fichiers, c'est pire que dur là, c'est bien trouvé et bien fait pour les tordus dans mon genre ;)
      Je vais me pencher sur celui aux bandes les plus blanches, entre Tricyrtis, uvularia et quelques autres genres auxquels j'ai pensé, je devrais trouver une idée...
      Le seul problème de ces jeux, c'est que mon cerveau est un peu lent pour associer les genres et les feuillages, même avec l'aide d'internet... enfin, c'est bon pour lutter contre Elsa Imer...

      Supprimer
    4. Je continue de chercher, je pense à streptopus, mais je n'en connais aucun panaché et chez Tricyrtis, je ne vois pas... ce n'est pas un hirta... quant à uvularia, je ne trouve pas de forme panachée de ce type-là...j'ai cherché avec moonbeam et mondstrahl et moonlight... mais je ne trouve rien non plus. Je suis passé par 10 genres différents tous proches quant à la position des feuilles, mais non, rien.

      Humm et si c'était un membre de la famille des Commelines ?

      Supprimer
    5. je n’étais pas loin d'y penser aussi....à vrai dire la première vue de la tige "flexueuse" m'a d'abord évoqué un truc genre "tradescantia"...une misère, tout simplement !
      et je viens de voir que les tradescantias font partie de la grande famille des commelinaceae ....y aurait-il quelque chose à creuser de ce côté !?

      Supprimer
    6. ;o)) Pourtant, François, l'un des noms est bien un de ceux que tu as déjà évoqués!;o))
      Mais effectivement, ce n'est pas une variété courante du tout!!! Si j'ajoute que c'est une nord-américaine, ça aide? ;o))
      Lio, François, pas une commelinacée, en tous cas...

      Supprimer
  3. Zeph,ici on solde les solarscopes et on est plutôt lunatique et dans la pénombre! Ton romantisme m'a séduit! Alors, disons Disporum cantoniense " N ight Heron"!!! Bises+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de Disporum dans cette histoire, Miss, mais c'était une bonne idée, il y a un air de ressemblance indéniable!
      Ce matin, Apollon a décidé de faire une courte apparition, mais il a amené avec lui son copain Eole, en grande forme, lui, et on se caille!!! (un petit 5°)
      Bisous échevelés! ;o)

      Supprimer
  4. Aucune idée du nom des beaux tigrés mais finalement, est-ce important ? J'aime l'oeuvre de la lune, un peu moins celle du soleil parce que je fais une allergie aux feuillages jaunes!
    Quelle imagination, Zeph ! J'ai adoré ton histoire amusante et poétique.
    Bisous et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma douce!
      L'oeuvre-de-la-lune m'a séduite, moi aussi, dès que je l'ai vue, sur un stand, en Suisse. J'espère qu'elle s'adaptera chez moi: sa cousine plus connue y vit déjà, mais elle reste un peu trop chétive à mon goût. Celle-ci est d'une autre branche de la famille, donc n'a pas forcément les mêmes exigences...on verra! Mais sachant que les formes panachées sont souvent un peu plus fragiles, je m'en vais me la chouchouter, celle-là!
      Gros bisous, et bon week-end de Pentecôte! ;o)

      Supprimer
  5. Pour moi je vote pour la blancheur de lune. Christine des Glaces

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a vraiment un don pour la peinture, Dame Lune, je trouve, oui! Ca me rappelle le dessin de certains hosta, mais en miniature et surtout, plus en hauteur! ;o) Bises sous la bise... ;o)

      Supprimer
  6. Pfff, c'est trooop duuur, je trouuuve paaaaas :-(
    J'ai rendu visite aux smilacina, aux polygonatum, aux disporum, aux streptotus, aux disporopsis, aux uvularia ... je n'ai rien trouvé de plus approchant que le disporum sessile 'Variegatum'.
    Je jette le pinceau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourtant, toi aussi tu as cité l'un des noms de la belle! ;o)))
      Mais vous n'avez pas trouvé la bonne branche de la famille! Et c'est vrai qu'elle n 'est pas courante du tout..enfin..si...mais pas dans ce sens-là! ;o)
      A ma connaissance, on ne trouve en France (et encore!) que le type vert de cette branche-là. Chez une amie-pépiniériste du Sud-Ouest, en tous cas...
      La variété panachée, par contre... je l'ai découverte, moi aussi, il y a quelques jours seulement.
      Je suis d'autant plus ravie de l'avoir trouvée, que le Disporum sessile variegatum, justement, ne tient pas, ici, dans ma terre lourde. J'espère que cette beauté-là, par contre, s'y plaira!
      Et puis, on ne jette pas ses joujoux par terre, Dame Belette! Veux-tu bien me ramasser ce pinceau-là? Tss..tss...
      Gros bisous des 5-montées! ;o))

      Supprimer
  7. Bin, si on n'a plus le droit de faire une petite colère dès le matin ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas un jour-de-fête-des-plantes-à-Autrey', quand on est lorraine, non! C'est pas compatible!!!! ;o)))

      Supprimer
  8. Uvularia sessilifolia variegata ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais...OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!
      BRAVISSIMO, Dame Belette! Tu vois, les pinceaux, ça peut servir! ;o))
      Alors, maintenant que tu as trouvé, que je vous en dise un petit peu plus...
      C'est une variété nord-américaine, donc, et qui se propage par stolons, apparemment.
      On me l'a vendue sous le nom de "Oakesiella sessilifolia variegata", et je crois qu'on l'appelle aussi "Oakesia". Les américains l 'appellent aussi "Merry Bells" (les Clochettes Joyeuses" ;o))...)
      Mais c'est bien une Uvularia! N'est-elle pas gracieuse?
      Elle m'attendait sur le stand d'un pépiniériste exclusivement germanophone (Pontus Wallstén), à Coppet. Il n'avait pas énormément de plantes, mais que des trucs peu courants, et en un ou deux exemplaires seulement... Entre autres, le Polygonatum Tiger Stripes, et cette beauté inconnue... à des prix...très très peu raisonnables! ;o(( Et
      visiblement rempotées TRES récemment dans un substrat bien trop léger, je trouve! passons.
      Mais il y avait si peu de végétaux intéressants, ce jour-là, que..ben...j'ai craqué quand même, pour atténuer ma déception...
      La conversation a toutefois été limitée, mon allemand étant vraiment sommaire!
      Voilà tout ce que j'en sais! Mais je suis ravie de sa luminosité et de son graphisme!
      Bravo encore, ma douce, et bonne fête des plantes! ;o)

      Supprimer
    2. La madame, elle est bien contente d'avoir trouvé car elle a passé un certain temps - pour ne pas dire, un temps certain - le nez dans les livres hier soir. Cela m'a d'ailleurs permis de (re)découvrir de bien belles ombrageuses.
      Quid des limaces et de ta belle ?

      Supprimer
    3. Non mais vous jouez à 8h00 du mat' un samedi, mais où est passée la grasse mat' ???
      Ah bon uvularia, mais je n'ai pas réussi à trouver une photo avec les mêmes panachures, je te crois, mais ça me semble bizarre, je dirai que c'est une sélection plus rare que le variegata habituel...
      Bon bon bon, merci du jeu :)

      Supprimer
    4. Va-t-il falloir créer une catégorie de devinettes "spécial-marmottes", François? ;o))
      Quant aux panachures, il y a une telle variabilité de feuille à feuille, que j'imagine que ce doit être pareil entre plantes...J'ai mis longtemps à acheter le Miscanthus 'Cabaret', que j'avais vu resplendissant de blancheur quelque part, alors que tous les jeunes plants trouvés en godet étaient bien plus verts...jusqu'à ce que je trouve le bon!
      C'est bien d'être beau joueur, merci à toi pour ta participation très active à mes petites devinettes! ;o) Bon dimanche!

      Supprimer
    5. Euh, oui, pourquoi pas cette catégorie "spécial-marmottes" ? Moi, je veux bien surtout les samedis et les dimanches où il y a concert la veille au soir et qu'il faut faire des tas de km pour rentrer après le concert et le pot des musiciens... :)
      Ah ben, j'adore ces petites devinettes, notamment quand ce sont des feuillages ou des petits morceaux de plantes. Ca me rappelle les "reco" que j'ai pu faire à l'école. En plus ça me permet de faire des recherches, de retomber sur de "vieilles" plantes que je n'avais plus regardées depuis longtemps, de les apprécier, de découvrir des "nouveautés" en tombant sur des pépiniéristes que je ne connaissais pas. Bref, ces devinettes sont une mine que je creuse volontiers !
      Je prends ton explication de la panachure que je retrouve aussi effectivement sur certaines plantes panachées que j'ai pu cultiver... et effectivement il y a des botanistes parfois un peu farfelus...
      Bon dimanche

      Supprimer
    6. Alors, si c'est pour l'amour de la musique... ;o))
      Bon, je ne promets rien, faut quand même reconnaître que je n'ai pas tous les jours des plantounes-à-devinettes sous l'objectif, non plus! ;o))
      Mais on fera son petit possib, promis! ;o)

      Supprimer
  9. Pfff!!! Comme si j'avais la moindre chance alors que je ne connais même pas les plantes dont vous parlez!!
    A part ça j'ai adoré ton histoire toujours si pleine d'humour et d'imagination. Pour le vote, ben...les 2!lol

    RépondreSupprimer
  10. PS: quelqu'un pourrait-il m'expliquer en quel honneur le joli muguet à rayures dorées du soleil s'appelle "albostriata"? Et pas "luteostriata" ou "flavostriata"????
    Il n'y a pas que le soleil qui ait besoin de lunettes, les botanistes aussi, des fois, vous n'êtes pas d'accord? Pfff.... ;o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ptêt que ces gensss-là portaient tous des verres photochromiques ce jour-là ... alors blanc ... jaune clair ...

      Supprimer
    2. On connaît le striata tout court, mais je ne vois pas grande différence, peut-être que l'albostriata est plus clair ?

      Supprimer
    3. Mouais..pas convaincue... il y a aussi des gensses qui sortent des soit-disant nouveautés avec un nom à rallonge ou fantaisiste, pour "dire de"... (mais ce n'est pas le genre du pépiniériste à qui je l'ai acheté!). Pas grave!

      Supprimer
  11. Dur, dur...ce ne serait pas plutôt 1 cyclone et 1 ouragan qui se sont rencontrés?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si c'était le cas, il n'y aurait plus de bois sur leur passage, et donc plus de sous-bois, et donc plus de plantounes de sous-bois! Tu ne crois pas? ;o))

      Supprimer
  12. Alors, c'est un tsunami!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A force qu'il tombe de l'eau-du-ciel, tu pourrais ben avoir raison un de ces jours!
      Quoique...une vague qui dépasse les 450 m, tu crois que c'est possible? ;o))
      Gros bisous encore et toujours mouillés!

      Supprimer