samedi 4 mai 2013

Un grand timide....(Podophyllum hexandrum)



Il en va des plantes comme des gens : ils n’ont pas tous le même caractère, nous autres jardiniers l’avons compris depuis longtemps!
Je viens vous parler aujourd’hui d’une pôv’tite plante à la Fernand Reynaud, d’un petit provincial au chapeau de traviole, se dandinant tout petit, une valise dans chaque main…ou plutôt, les 2 pieds dans le même sabot, en l’occurrence! ;o)
Faut dire, déjà, qu’il est arrivé ici avec un patronyme qui ne prédispose pas vraiment à être extraverti !
M. Feuille-Pied.   
Hexandre de son prénom (nous l’appellerons donc Al, par commodité ! ;o))).
Oui, oui ! Podophyllum hexandrum, c’est son nom !
Ajoutez au tableau que c’est un émigré, descendu de ses lointaines montagnes himalayennes, là bas au nord de l’inde, où son patronyme n’était déjà pas facile à porter:  Bantrapushi Giriparpat.
On comprend qu’il ait voulu en changer, mais Hexandre Feuille-Pied, tout de même !   
Un trait d’humour, dû au zèle d’un fonctionnaire de l’immigration, j’imagine!  
En plus, la nature étant parfois cruelle, il ne fait pas plus de 20 cm de haut, mon petit M. Feuille-Pied . Ca non plus, ça n’aide pas à se sentir promis à un grand avenir !
Avec un nom pareil, il a donc choisi de forcer le trait, et s’est forgé un rôle sur mesure d’unijambiste affublé d’un large chapeau.
Résultat : il préfère sortir de son trou le plus tard possible (fin avril –début mai !) et marcher à l’ombre avec son pied unique, se faire tout petit, tenter de se faire oublier…
Ca a bien failli être le cas, chez Zeph !  Je ne vous dis pas, au printemps, quand l’envie de gratter la terre commence à se faire sentir, en février-mars, le nombre de fois où j’ai failli le griffer, sans le vouloir, d’un bon coup de binette pressé !!! Il peut dire merci à sa « tiquette », le copain Al !!! Sans elle, c’était la guillotine assurée : il risque chaque année d’être pris dans la rafle générale, lors du 1er et vaste pogrom des indésirables!
Je dois aussi faire ici, publiquement, amende honorable, mes amis. 
Pendant quelques années, je le reconnais à ma grande honte, je l’ai très, très mal traité, ce pauvre émigré.
Ce n’est pas bien, ça, Zeph. Toi qui te targues d’être tolérante, tu l’as même affublé du titre de 8eme dauphine lors du concours Miss Poil-dans-la-feuille 2007, même. Honte à toi, vraiment !
L’année dernière encore, je lui ai fait une vraie scène, à mon retour d’Alsace ! 
Quand je vous dis qu’il est timide: il avait profité de mon absence pour fleurir en douce ! 
Et je n’ai trouvé, à mon retour, qu’un petit ballon de rugby vert, ridicule, perché sur son chapeau encore tout fripé-marbré, pour trahir cette floraison en loucedé!
Il en a rougi, une fois de plus, et caché son traître de petit ballon cramoisi sous son chapeau, le malheureux.
Mais cette année, je te rends hommage, cher petit M. Feuille-Pied. Car tu as vraiment fait un gros effort.
Chapeau, si j’ose dire ! 
Si ma mémoire et mon fichier sont bons, tu es arrivé ici en 2005…. C’est donc a bout de HUIT longues années de tergiversations et de parties de cache-cache avec tes voisins, que tu te seras finalement laissé apprivoiser ! 
Tu as du mérite, vu comme je t’ai traité, je le reconnais bien volontiers !
A moins que ce ne soit ce printemps humide en diable qui t’ait convaincu de sortir tes plus beaux atours ?
Parce que tu l’aimes, l’eau, n’est-ce pas ? 
Oh, ce n’est pas un vice, rassure-toi ! Ici, tu es servi !
Hmmm… un qui se hâte avec lenteur…et heureux sous la pluie…. Serais-tu ascendant escargot, par hasard ? 
Ca y ressemble, en tous cas !
Ah non, Zeph, voilà que tu recommences ! 
Pardon, Al. Promis, je ne le ferai plus ! ;o))
Parce que le copain Al cache, sous ses dehors de petite chose fragile, de jolis trésors cachés. 
Comme beaucoup de timides, probablement… 
Regardez la tendresse de cette petite fleur rose pâle, à peine éclose, qui a surgi ces jours-ci au dessus du grand chapeau encore replié…
N’est-elle pas gracieuse ? Moi, je fonds, là, à quatre pattes devant toi pour mieux me repentir de t’avoir si mal considéré !
Et je suis  gâtée, cette année, je ne l’avais pourtant pas mérité ! 
Tu as amené un copain! Je vois DEUX pieds! 
C'est bien: tu t'ennuieras moins, et avec 2 pieds, ça va peut-être enfin tenir debout, cette histoire de pattafeuilles !
Et même...mais oui!!! Tu as finalement fondé une famille, on dirait ! 
Ta compagne est encore plus timide que toi, apparemment : elle n’a même pas osé sortir son chapeau, et c’est à ras de terre, sous l’ombre protectrice du tien, qu’elle a éclos une deuxième fleur de porcelaine ! 
Bon, avant que tu ne joues vraiment le rôle  de couvre-sol que certains t'attribuent, il y a comme qui dirait encore un bout de chemin à faire! Mais Rome ne s'est pas faite en un jour! (Mon jardin non plus! ;o))...)  
Et j’ai appris récemment que ce fameux petit ballon de rugby vert, qui vire au cramoisi presque malgré toi, recèle lui aussi un petit trésor… 
Il parait que si on l’ouvre, ce petit ballon, il exhale (ex-Al ?) un parfum délicieux pour mieux mettre en valeur les petites graines de Feuille-Pied qu’il renferme !
Cette fois, tu peux être sûre que je ne manquerai pas le spectacle, si toutefois tu veux bien me le montrer à nouveau !
Je serai la plus attentive des spectatrices!
Je suis résolue à être pour toi la plus gentille et accueillante des hôtesses, dorénavant. J’ai des choses à me faire pardonner ! Mieux, tu vois, je me fais ici ton ambassadrice, ta défenderesse ! Ah, il faudrait beau voir que je prenne quelqu’un d’autre à te dénigrer !!! J’en connais même qui vont te classer d’office dans la catégorie des « Zepheries », tu vas voir ! (les petites plantounes pas possibles, qu’il faut se mettre à 4 pattes pour découvrir...peut-être, et avec de bons yeux !  « Des » qui se sont même créé un "massif à zepheries", là-haut dans leur montagne ! Moqueurs, va ! Pfff… ;o))…)  
Mais je serai ton avocate inconditionnelle, cher petit Al au cœur tendre, sois-en sûre ! 
Suis-je pardonnée? ;o))

25 commentaires:

  1. " C'est todi li p'tit qu'on spotche" (c'est toujours le petit qu'on écrase)! Tu vois l'article:" 8 ans de maltraitance par une jardinière passionnée dans l'Isère"!HONTEUX!Pas de bisou aujourd'hui!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ti vois, ti vois, le procès qu'ê m'fait!
      Regarde plutôt le commentaire de Gisou ci-dessous! Moi au moins, je lui ai laissé sa chance, à ce p'tit! Chuis rien qu'une incomprise...même en faisant amende honorable, ê veut pas m'pardonner, la dame...Ouiiiiinnn....
      Bisous quand même! Chuis pas comme ça, moi! J'mégotte pas sur les bisous, na! ;o))

      Supprimer
  2. 8 ans ! S'rait parti au compost depuis belle lurette chez moi ! Ma patience a des limites et la place est limitée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remarque, c'est pas pour la place qu'il prend!!! Mais je peux comprendre, Gisou! Je ne pensais pas non plus qu'il serait si long au démarrage, quand je l'ai adopté!!! ;o))

      Supprimer
  3. D'un autre côté, ça doit être un cabinet de curiosités chez toi, Zeph la méritante et patiente ! Là, faut vraiment te rendre hommage ! Attendre si longtemps qu'une merveille du bout du monde fleurisse dans ton jardin, chapeau ! Et même chapeau bas, très bas ! Bon, m'en vais m'essayer aux semis, car là, t'es pas toute seule...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, je n'ai aucun mérite, à part la curiosité (qui me l'a fait adopter) et surtout la flemme, puisque je l'ai laissé dans son coin sans rien faire pendant toutes ces années!;o))
      Et côté semis, je n'ai pas l'impression d'avoir fait beaucoup de progrès, hélas. Mon jardin, si, qui me fait quelques bébés sympathiques depuis peu. A nous deux, mon jardin et moi, on arrivera peut-être à quelque chose, qui sait? ;o))
      Bon courage et surtout bonne chance pour tes semis, ô courageuse aventurière de la Graine Capricieuse! ;o))

      Supprimer
  4. Oui une Zépherie! bises Tène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaa-allons bon! Tu ne vas pas t'y mettre aussi? ;o))) Bises

      Supprimer
  5. Je vote : on le garde ! dis donc il est joli quand même cet petiot. Al a vraiment fait des efforts cette année.
    Je déduis qu'il n'est donc :
    - pas très poussant
    - il se multiplie plus lentement qu'un escargot
    - il sent bon
    - il faut le mériter
    Bon, ben je vais peut-être l'adopter dès maintenant si je veux des fleurs dans 10 ans :)
    Dis donc, c'est encore plus lent qu'il trillium et une hépatique réunis, j'en reviens pas !
    Enfin, il a le mérite d'être beau et parfumé alors, définitivement, je vote pour :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas la fleur, qui sent bon, c'est le fruit quand on l'ouvre, à ce qu'il parait (je n'ai pas encore pu essayer, je n'ai appris ça que très récemment!)
      Il va peut-être plus vite (un peu?) dans une terre plus souple que la mienne... Mais il n'a pas la réputation d'être rapide, ni facile à apprivoiser. Je suis encore toute étonnée qu'il n'ait pas renoncé à essayer dès le départ, dans cette terre lourde!
      J'ai planté l'an dernier son cousin Podophyllum versipelle, au moins 3 fois plus haut, théoriquement. Tu crois qu'on peut espérer qu'il fleurisse 3 fois plus vite??? ;o))

      Supprimer
    2. Espérons qu'il se décide effectivement à fleurir trois fois plus vite...
      Tu cultive des paris aussi, parce qu'il semble que ces trois genre soient des plus faciles et des plus rapides à cultiver, un peu comme des œillets d'inde quoi :)

      Supprimer
    3. Quels 3 genres? Trois espèces de Paris, tu veux dire???? Je ne suis pas sûre e comprendre...est-ce au second degré? ;o))
      J'ai effectivement Paris quadrifolia, trouvé sur une aire d'autoroute il y a quelques années, qui vivote gentiment: il a 4 fleurs cette année!

      Supprimer
    4. Eh bien 2 genres pardon : les podophyllum (que j'avais séparé bêtement en deux genres et non pas deux espèces) et les paris...
      Oui c'est du second degré, pas toujours compréhensible, mais c'est (presque) toujours du second degré. En tout cas, là c'en est.
      Ah oui, 4 fleurs sur un paris, mais tu l'as dopé à quoi ?

      Supprimer
    5. A rien, je t'assure! Bien au contraire! A son arrivée (dans un sopalin humide avec un peu de sa terre natale, après 5 jours de pérégrinations alsaciennes!!!), il est resté dans son petit godet, oublié, pendant au moins 3 ans, sans aucun soin...et il a dû s'y plaire! Je l'y ai redécouvert, puis planté...c'est tout!
      J'ai juste, peut-être, eu la chance qu'une Euphorbia 'Helena' voisine avec lui au début, dans la "nursery"? ;o)))

      Supprimer
  6. encore une découverte ce chapeau bas...jamais entendu parler de cette miniature à une patte qui fait pourtant une très jolie fleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On trouve surtout, dans les foires aux plantes, son cousin Podophyllum 'Spotty Dotty', aux plus grandes feuilles, tachées façon peau-de-crapaud. Pas trop mon truc, ça lui donne l'air "malade" à mes yeux, mais il est probablement plus facile que mon Al Feuille-Pied.... ;o))

      Supprimer
  7. Il y a longtemps que j'aurais oublié que je l'avais planté!!!
    Et j'aurais vu des feuilles et me serais trituré les meninges en me demandant ce que j'avais bien pu planter la!!!!
    Bises , tu les as bien méritées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand je vois sortir son petit chapeau replié comme un parapluie, que je me souviens de son existence, Dany!
      Mis à part les Syneilesis, il n'y a pas d'autre plante qui surgisse de terre de cette façon, dans le jardin! Après, la curiosité reste la plus forte, depuis des années: va-t-y fleurir, cette fois, ou non? ;o))
      Podophyllum et Syneilesis, ils me font tous les deux la même trouille, chaque année! Ne voyant toujours rien sortir en Avril, j'ai peur qu'ils aient trépassé! Et puis non, hop, ils ressortent sans crier gare!
      J'ai cherché en vain mes Syneilesis avant de partir en Alsace, et n'en ai trouvé qu'un malheureux pied, planqué sous une spirée. Mais à mon retour, surprise! Il y en a au moins une vingtaine qui sont sortis!!!!;o)
      On dirait que cet hiver relativement clément, et ce printemps hyper-humide, ont fait beaucoup de bien aux plantes de sous-bois, surtout les asiatiques! Se sont-elles crues revenues au bon vieux temps de la mousson? ;o))

      Supprimer
  8. Oh Zeph, tu es vraiment la championne des plantes bizarres! quelle est rigolote, ta plante-fleur-pied... m'imagine bien ton plaisir d'enfin voir cette floraison si particulière. Et ton texte, quel délice, comme d'habitude!
    J'avais pris beaucoup de retard dans mes visites de blogs pour diverses raisons, aussi n'ai-je pas laissé de commentaires ces derniers temps. J'ai pourtant suivi ton changement d'hébergeur. C'est ce qui m'était arrivé aussi. Un ami, avec l'aide d'un 'sniffer' (une espèce de logiciel pour 'pomper') est arrivé à sauvegarder le contenu de mon ancien blog sur DVD. Par contre, je n'ai pas essayé de le transférer, pas assez bonne en informatique, c'est pourquoi j'avais commencé un 'new Homedream'.
    En tout cas, on a toujours autant de plaisir à te suivre sur cette nouvelle plateforme.
    Je voulais aussi te dire que 'omphalodes verna' est en fleurs chez moi. J'ai mis une photo sur mon dernier billet. Encore un immense merci ! 'scutellaria' a également bien repris, je pense qu'il fleurira un peu plus tard. Bisous de ma fraîche Romandie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel plaisir aussi de te retrouver ici, Dame de la Maison de Rêve! Oui, j'ai migré, mais je ne peux pas dire que je sois 100% convaincue par ce que j'ai trouvé ici. C'est assez simple d'usage, c'est vrai, mais que l'éditeur de messages est poussif! Et la gestion des commentaires compliquée... On verra avec l'habitude, peut-être?
      J'ai bien pensé à toi, hier: une amie en visite est elle aussi repartie avec un "schlouk" d'Omphalodes verna... (entre autres!) ;o))
      Iras-tu à Coppet? Nous devrions y être, avec quelques amies, le samedi (ou éventuellement le dimanche, selon la disponibilité de l'une d'entre elles). Cela me ferait tant plaisir de t'y rencontrer! Et je pourrais même peut-être t'apporter quelques schlouks, si j'étais sûre de t'y trouver! Rendez-vous chez Xavier (L'Autre Jardin), si tu viens!

      Supprimer
  9. Ah! Je me reconnais: les étiquettes disgracieuses pour éviter les drames (dommage que j'oublie d'étiqueter certaines plantes), et les plantes qui se font attendre. Cette année est toutefois plus agréable, car les autres plantes d'ombre ayant tardé à cause du froid (certaines hostas se déploient à peine, et il m'en reste encore une ou deux sous terre (mais bien vivantes), les tardives le semblent moins: Syneilesis, Arisaema, Jeffersonia, tout ce petit monde arrive en même temps. Du coup, j'ai moins l'impression de devoir attendre pour planter les dernières acquisitions...

    Ces jours-ci, moi, c'est le Jeffersonia dubia qui me ravit par sa première fleur, tandis que le Podophyllum 'Kaleidoscope' fait sensation: sans fleur, mais avec sa face d'étoile de mer déguisée en crapaud (ou l'inverse)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Syneilesis sont enfin tous sortis, ouf! Le palmata bien avant l'aconitifolia. Quant à Jeffersonia diphylla, elle a déjà fini de fleurir! Mais sa touffe de feuilles, si caractéristique, n'a jamais été aussi opulente que cette année!
      Il va falloir que j'essaie aussi la dubia, si je la croise, puisque sa cousine semble se plaire ici! (j'étais un peu inquiète, rapport au calcaire, mais elle n'a pas l'air d'en souffrir..) Est-elle plus difficile à contenter, la dubia, d'après toi?
      Les feuilles-pieds à peau de crapaud, pour ma part, je n'arrive pas à m'y faire...;o(
      Le "grand" versipelle, bien vert, lui, est aussi ressorti (je croyais l'avoir perdu après sa plantation tardive en fin de printemps dernier). Il ne fleurira pas cette année, mais je lui trouve des excuses, le pauvret, et puis, ce n'est encore qu'un gamin! ;o)
      C'est vrai que depuis quelques semaines, chaque jour ou presque amène son lot de petits trésors qui surgissent ici ou là. J'adore l'excitation de la découverte, le matin, en allant faire mon petit tour, café en main! ;o))

      Supprimer
  10. Je rage aussi quand le jardin se joue de moi le peu de jours où je l'abandonne. Je le trouve alors bien ingrat avec la pauvre jardinière qui le bichonne à longueur d'année.
    J'aime quand tu présentes des feuillages peu courants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca, pour n'être pas "courant", il n'est pas "courant"! Largement plus tortue que lièvre! ;o))
      J'aimerais bien qu'il courre un petit peu plus vite, même, mon M. Feuille-Pied! ;o))
      Dans le genre "feuillage peu courant" aussi (dans les 2 sens du terme), as-tu songé à essayer Molospermum pelopponesiacum? Un magnifique feuillage de fougère pour le plein soleil! Je connais même une adresse "galanthe" où le trouver, pas bien loin de chez toi! ;o))

      Supprimer
  11. Suffit de demander pour être exaucée ... c'est génial :-)
    Malgré tout le mal que tu en as de ce pauvre molospermum pelopponesiacum, il a fait tilt. Je viens même de le voir déjà planté ... mais je ne l'ai pas trouvé dans le "galant" catalogue. Comme je dois écrire au sieur, je lui demanderai.

    RépondreSupprimer