dimanche 2 juin 2013

Une Pépite au jardin

Fin mai 2013. Le froid et l'humidité n'ont toujours pas quitté le jardin....
Ah, si, tiens! Un rarissime et rasant rayon de soleil caresse l'étang d'une main distraite. Je tente une sortie.
Tout est immobile...surtout, ne pas bouger, des fois que cela fasse fuir ce grand timide de soleil, et que ça re-déclenche les grandes eaux!
Tout? Non, pas "tout"! Tandis que j'admire tout à loisir la quasi-blancheur printanière et conique du Picea glauca Daisy's White,  ponctuée des épis rose bonbon de la Bistorte Superbe, ça bouge sous le Viburnum Pink Beauty! Mais qui va là?
Ahhh..c'est la Pépite qui a décidé de m'accompagner! 
Vous souvenez-vous? C'est la petite écaille-de-tortue, lâchement abandonnée par la sale bonne femme  qui nous avait valu une expédition digne de "C'est du Propre", au début de l'hiver dernier.
Elle s'est bien acclimatée, depuis! Et même si elle continue de jouer les pestouilles avec mes deux vieux
matous placides, à présent je la retrouve quelquefois installée sur le même coussin que l'un d'eux,
lorsque cette "égouaste" de zeph squatte à elle toute seule son cher canapé (celui de Pepita-la-pépite, je veux dire! ;o))...).
Elle m'accompagne souvent au jardin, lors de mes promenades mitrailleuses.
- "Salut ma Pépite! Tu viens? On va prendre la grande allée!"
- "Attends, j'arrive!
Dis-donc, c'est quoi ces grandes herbes qui sentent mauvais, là, et qui me chatouillent les moustaches? M'énervent! "
- "Ça? Ah oui! Effectivement c'est de l'ail!  M'étonne pas que tu  fronces les babines! Allium carinatum album. Tu verras, dans un mois, ils viendront même te caresser le dos, si tu repasses par là! ;o)..."
-"Tu as vu? Il reste de la terre nue, là! Je croyais que tout voulais que tout soit recouvert?"
-"Ben oui, Pépite de mon coeur... mais qui c'est qui s'installe là, papattes en rond, quand il fait chaud l'été, hmmm? Comment veux-tu qu'elles poussent, les plantounes, sous un manteau de fourrure, en plein été! Je ne sais pas comment tu fais pour le supporter, toi, entre nous soit dit! Et presqu'entièrement noir, en plus, le manteau, malgré  les éclats d'or qui t'ont valu ton nom!"
-" Comme disait ton copain Snoopy: certains d'entre nous sacrifient le confort à l'élégance..."
Je regarde, penaude, mon pantalon-de-jardin tout mité de coups de griffes des rosiers, et la polaire du dessus, qui ne vaut guère mieux. Côté élégance, elle n'a pas tort, la Pépite! ;o))
-" Encore des trucs qui ne sentent pas bon! Tu le fais exprès? "
-" Ah ça, tu l'as dit! Je ne peux plus les voir en peinture non plus, ces grandes salades de colchiques!"
-"Ben pourquoi tu en mets, alors?"
Logique. Imparable. Le bon sens sort de la bouche des minous!
-"Y en a même de l'autre coté, c'est du vice!"
 -"Oui, mais regarde comme il commence à joliment fleurir, le Geranium David Mc Clintock, à coté!"
- " Bof, ça ne sent rien...ça se mange?"
Même pas la peine de répondre. Estomac-sur-pattes, va! Il y a quelques jours, elle m'a même ramené dans la gueule,  jusque devant ma porte, un très beau pic épeiche, trois fois plus gros que sa tête ! J'ai hurlé, tapé dans mes mains, et elle en a ouvert la gueule de surprise! Ouf. L'oiseau s'est envolé, j'ai vu disparaître au loin son joli chapeau rouge. Plus de peur que de mal! Comment avait-elle fait son compte, cette grignette? C'est gros, un pic épeiche!
Je reprends ma promenade. Que va-t-elle encore trouver à critiquer, cette fois, ma pestouille? Serait-elle la voix de ma conscience???? ;o)
-"Ah, l'allée. Je l'aime bien, ton allée!"
-"Eh...mais c'est ici, dans l'herbe, l'alllée! Pas entre les plantes!"
-"Ah bon? C'est pourtant bien mieux, ici! Tu m'as fait un chemin qui serpente,  c'est bien pour que j'y passe, non? Tu devrais essayer, c'est bien plus joli, en passant par là! Et nettement moins mouillé."
Je préfère me taire...Ah ouiche...ben elle aurait bonne mine, ma plate-bande, si je prenais ton chemin avec mes grosses pattes-à-moi! Elle poursuit.
-"J'aime bien ce rouge, là, ça change!"
-"La persicaria Red Dragon? Tant mieux si tu l'aimes, Dame Berthille m'en a envoyé une encore plus colorée, 'Purple Fantasy', tu verras!"
-"Et ce truc qui me chatouille les côtes, là, c'est quoi? C'est rigolo!"
-"C'est de l'Hydrophyllum virginianum. Ca c'est sûr, avec toute la flotte qui est tombée, il doit se régaler, l'hydrophile hydrophylle!!!!";o))
-"Tiens, une cloche à fromages!" Tu pourrais quand même ranger, ça fait désordre:"
Elle a raison, ma pestouille! Les protections d'hiver sont encore là! Comme des décorations de Noel au mois de Juillet. 
Pas sérieux, ça, Zeph. Ben voui, mais les occasions de ranger ne sont pas plus nombreuses que les occasions de jardiner, avec le temps qu'on a depuis des mois...
-"Non mais, tu as fini de criticailler, la Pépite?
C'est vrai que le jardin s'est transformé en jungle, cette année, mais je fais mon petit possible...et je peux peu, quand il pleut!!!!
- "Bon, bon, si tu le prends comme ça... continue sans moi!
Je vais rester là à guetter les copains à travers la clôture.Parce qu'il est un peu tristoune ton jardin, ces temps-ci.
Tu as vu? Même dans la rue...y'a pas un chat!!!! ";o))

20 commentaires:

  1. Merci la Pépite pour ce bel bel accusé de réception et cette promenade guidée. C'est vrai que c'est un week end d'ouverture des jardins. Tu rôdes ton "argumentaire" pour l'année prochaine ?

    Ca n'sent pas bon, le feuillages des colchiques ? Ah bon ?! Faut que j'aille vérifier ! Et l'odeur si particulière des macrorrhizum, tu en penses quoi, toi ? Moi j'aime beaucoup mais au jardin, les avis sont très très partagés.

    La chatte Shrek, grande visiteuse du jardin, te plairait sûrement. Elle a adopté le jardin et accompagne très attentivement la jardinière chaque matin dans le tour de son domaine, s'arrêtant lorsqu'il faut admirer la dernière fleur éclose, mâchouillant au passage un brin d'herbe, reniflant le dernier trou apparu, se couchant papattes en rond sur un couvre-sol bien douillet, empruntant des coulées connues d'elle seule, cherchant à attraper les bébés sittelle dans leur nichoir perché à 2 m ...


    M

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Accusé de réception...N'as-tu point reçu mon mail de ce jeudi, ô généreuse amie??? Aurais-je fait une fausse manip?
      Pas de visite guidée ici, pas question! Ni l'an prochain ni jamais! ;o))
      Je ne trouve pas d'odeur particulière aux feuilles de colchiques, mais j'ai remarqué que mes chats les reniflent souvent, et n'ont pas l'air d'apprécier beaucoup...
      J'aime beaucoup l'odeur des macrorrhyzum, par contre! Même si je mets rarement le nez dedans, sauf en désherbant ou en coupant les fleurs fanées (ce que je prends rarement la peine de faire, avec eux!)!
      Oui, Shrek a l'air d'être une minette selon mon coeur, elle aussi! ;o))

      Supprimer
    2. Naaan, pas de courriel zéphyrien dans ma messagerie, ni jeudi ni les autres jours. Qui a donc bien pu le recevoir :-)) ?
      Je ne coupe quasiment jamais non plus les fleurs fanées des macrorrhizum. Elles restent décoratives très longtemps.

      Supprimer
    3. Je viens de te renvoyer un message, chère Belette! Dis-moi si tu l'as reçu, celui-là, tu veux bien?

      Supprimer
    4. Ayé, il est bien arrivé ... et reparti avec mes commentaires :-)

      Supprimer
  2. y avait l'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux, il y a maintenant la femme qui sussure aux minous et pui il y a toujours ceux qui parlent tout seul à leur "carapace"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;o)) Ahhh, je n'ai pas essayé le carapacien, tiens! C'est une grave lacune dans mon éducation! ;o))

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup cet article. Ma minette aussi m'accompagne souvent au jardin, parfois elle s'arrête tout près et se laisse tomber sur le côté réclamant les caresses. Parfois, elle saute d'un coup sur ma main ou sur les tailles jetées au sol. Mais malheureusement, je ne cause pas le chat, moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne cause pas le chat, tu sais! C'est mes minous qui se sont mis au Zéphirinien, plutôt! Surtout au jardin! ;o))
      Les phrases les plus usitées: "attends moi, je t'accompagne", "j'ai un petit creux, tu veux bien venir m'ouvrir la porte?", "Y a trop de vent, pourquoi ne rentrerait-on pas, hmm?", "Fais-moi un petit crouch-crouch" et "Si tu étalais ta polaire comme il faut sur l'herbe, je m'y installerais volontiers pour faire un somme"... ;o))

      Supprimer
  4. Moi, je dirai juste en langage Pépite "miaou, miaouuu, miiiiiiiaou", ce qui signifie : et alors ma plante à chat, qu'est-ce qu'elle devient ?

    En tout cas, c'est vraiment très beau, mon ami et moi ne sommes pas d'accord sur la couleur de ce chat, mais moi je l'aime beaucoup :) Alors les colchiques, bof ? c'est leur floraison ou leur feuillage de printemps que tu ne peux plus voir en salade ? Ici, pas de colchique, mais ça y est les crocus d'automne vont faire leur apparition, un rêve d'enfant de plus que si réalise... ça te plairait peut-être plus que ces salades, non ?

    En passant, la pluie profite au jardin, bientôt toute la terre sera recouverte, mais la place des chats en été !

    Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La plante -à-chat (Teucrium subspinosum) s'est fait amputer d'une branche par amour, récemment, mais le reste semble survivre.... ;o))
      Les photos ne rendent pas justice à la Pépite: on ne voit pas, en particulier, ses immenses yeux verts, ronds comme des lunes, et qui lui mangent le visage...
      C'est le feuillage de printemps des colchiques, qui m'insupporte. En ce moment, il monte, il monte et fait ses tiges. Du coup,il se couche dès qu'il y a du vent. Ce qui est fréquent par ici! Et il faut le laisser quand même, jusqu'à ce qu'il jaunisse. pile pendant la saison de pic de floraison du jardin, ce n'est vraiment pas esthétique, je trouve!
      Quant aux crocus d'automne, je les aime aussi beaucoup! Mais ici, l'hiver, qu'ils soient d'automne ou de printemps, ils se font expulser, comme les cailloux, par l'argile et le gel. Fort peu de crocus y survivent, hélas... Les cailloux: si. ;o))

      Supprimer
    2. AH, je n'avais pas pensé à cette expulsion des bulbes o_O C'est vrai que ce doit être rageant.
      Je comprends désormais le problème de la colchique. Je vais peut-être en tenter quelques uns quand même en les plaçant au second plan pour que le printemps ne soit pas gâché par leurs fournées de feuilles.

      Ouf, le teucrium survit, je suis certain que Pépite en profite à fond et pas qu'elle d'ailleurs :)... peut-être qu'en en plantant un, on attirerait les petits félins du voisinage. Ce serait sympa...

      Supprimer
  5. Beau ton jardin présenté par Pépite. Elle est encore plus belle au milieu de tes plantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore, quand elle me suit, comme ça, gentiment,en suivant sa propre route, mais jamais bien loin!
      Par contre, quand elle se prend un petit coup de folie, pour traquer malicieusement le matou qui passe et lui sauter dessus inopinément, ou pour prendre son élan pour grimper à un arbre, ou pour s'entraîner pour le 40m-haie olympique, il y a parfois quelques tiges mal placées qu'elle accroche au passage, comme les athlètes! ;o)) Mais c'est de la vie! Le jardin est aussi pour elle et ses princes presque-charmants-mais-assez-enrobés! ;o))

      Supprimer
  6. Ta pépite me semble raisonnable ,elle critique mais ne fait pas de dégat. Chez moi Monsieur Handy ne se contente pas de critiquer, il deterre les nouvelles plantules, coupe les jeunes arbustes me laissant sur ma fain de sentir la première floraison de mon abeliophyllum qui est passé de 40cm à 8cm! Et quand aux chemins lorsqu'il les prend de travers il en crée de nouveaux. Il faut dire que Monsieur est un chiot de 8 mois qui pése déjà 26 kg.lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahh effectivement, ce n'est pas le même gabarit! Lol! ;o)) Sauf qu'un chiot, tu peux espérer lui apprendre à respecter tes massifs. Un chat, non! ;o))
      Fais un crouch-crouch de ma part à M. Handy, derrière l'oreille, ou au bas du dos, au choix! ;o))

      Supprimer
  7. Jolie promenade en compagnie de Pépite ! J'aime bien aussi mettre des paroles sur leurs mimiques. Les tiennes sont succulentes comme d'habitude...Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, ils savent très bien s'exprimer! Chacun à sa manière, d'ailleurs! Maxou est un curieux-trouillard, très bavard et casanier, Tipoun un philosophe placide et affectueux, et Pepita une gentille pestouille! Leur "vocabulaire" reflète leur personnalité! ;o)

      Supprimer
  8. Bien jolie promenade dans ton jardin et bien accompagnée avec Pépite. Chez moi Clarence vient souvent me chercher dans le jardin qund elle a envie de rentrer manger 2 ou 3 croquettes et boude quand je ne me précipite pas pour lui ouvrir la porte.

    RépondreSupprimer
  9. Je suis trop nulle! Je ne comprends pas comment s'abonner à ce qui s'appelle d'habitude "newsletter". Si je clique sur "messages", je choisis quoi ensuite? Je me sens prête à ouvrir un blog moi aussi, mais le côté technique me rebute, et quand je lis tes péripéties avant/après ça me coupe toute envie d'essayer.
    Peux-tu m'inscrire toi-même?
    Amicales pensées de mes montagnes très belles malgré le mauvais sort qui s'acharne sur nous.

    RépondreSupprimer