mardi 13 août 2013

Un petit secret vert partagé...

Non, non, la photo n'est pas une erreur!
Et oui, les lotus se sont ouverts. J'ai d'ailleurs pris des photos, je vous les montrerai dans quelques jours.... Mais ce n'est pas de lotus que j'ai envie de vous parler ce soir.
Il est 23h30,  mais c'est la dernière soirée douce que je passe cette année avec mes petites filles...
En plus, aujourd'hui, la journée a été un peu compliquée.
Elle a commencé par un cadeau, gâché par une crise de jalousie, quelques larmes, puis une morsure et sa punition... mais elle s'est terminée en beauté, vous allez voir...
Sur les deux princesses, si l'ainée semble très motivée par le jardinage, la plus jeune (3 ans et demi!), figurez-vous, semble montrer des dispositions précoces pour la photographie! Dès qu'elle le peut, elle me chipe mon appareil et mitraille tout ce qui l'entoure. Puis martyrise sa pauvre grand-mère (qui déteste se faire tirer le portrait!) pendant des heures: Tu mets ta main là, Mamie...l'autre comme ça, ta tête là. Non, plus haut!...Bouge p'us!
Quand la dite grand-mère ne se retrouve pas affublée d'un panier en guise de couvre-chef, ou d'une feuille de lierre que le gentil tyran l'oblige à agiter comme un éventail!
Et pourtant...le résultat est très surprenant! La plupart du temps, très réussi! Elle semble avoir un don inné pour le cadrage et la mise au point: peu de ses photos sont floues (pourtant, mon Lumix n'est pas particulièrement accommodant, j'en sais quelque chose, et mes chats en guise de modèle non plus!)
Ce matin donc, fière de mon rôle de grand-mère-encourageuse-de-talents, me voilà partie dénicher chez monsieur Dare-Dare-Titi , "the" outil miracle susceptible de laisser s'épanouir tout à loisir le (peut-être) talent de l'artiste.... Rose fuchsia, l'outil, en plus. A cet âge-là, ça aide! ;o))
Retour dans le jardin-atelier-de-l'artiste, et premiers essais: la main, le pied, tout y passe!
Mais...je vois au fur et à mesure s'allonger la mine de la plus grande (5 ans et demi)...
Pas besoin de vous faire un dessin, n'est-ce pas? ;o))
Toute la journée, nous avons eu droit, non pas à la soupe, mais à la glace à la grimace (c'est davantage de saison! ;o))...)
J'ai eu beau tout essayer, rien n'y fit. Je lui ai prêté mon propre appareil pour rétablir la paix Je lui ai expliqué que je lui trouverais, à elle, un cadeau mieux adapté à ses goûts,...puis laissé re-re-re-regarder la "Fée Clochette et le secret des fées": tu vois, quand elle a trouvé son bonheur, Clochette, ses ailes se mettent à scintiller! Eh bien, ta sœur, quand elle prend des photos, c'est pareil! Ses ailes scintillent, moi je le vois. Pas les tiennes! Quand on aura trouvé ce qui fait scintiller tes ailes à toi, je te ferai un encore plusse-beau cadeau, pour que tes ailes scintillent encore plus fort, promis-juré, foi de Mamie!
Rien  à faire.
Et ce soir, pendant que je rangeais les restes du dîner-pique-nique, grosse crise derrière mon dos! L'aînée avait fini par "emprunter" l'appareil tout neuf de sa soeur ("c'était juste pour faire UNE photo!!!"), et la légitime propriétaire, indignée et se sentant en infériorité physique manifeste du haut de ses 3 ans 1/2, n'avait trouvé d'autre parade qu'une infâme morsure fort mal placée.
Hurlements de part et d'autre... il a bien fallu jouer les arbitres!
Je vous entends rigoler d'ici! Pourtant, je vous assure, quand on est au milieu, ce n'est pas si facile! Ni de garder son sérieux, ni de rester ferme-mais-équitable!!!!
Bref. Après le refus de l'une de demander pardon à sa sœur, les larmes de l'autre geignant sur son anatomie défigurée... la plus jeune s'est retrouvée au lit, privée de Conte-de-la-rue-Broca pour ce soir!
Eh oui, je sais, je suis sévère... ;o)) Mais faut ce qu'il faut: une morsure, ce n'est pas acceptable, vous êtes bien d'accord??Même quand il est légitime de se sentir offensée!
Ensuite, grosse explication avec l'ainée autour d'une partie de petits chevaux. La jalousie, la propriété (c'est comme si moi, j'avais "emprunté" la voiture des voisins, juste pour aller faire UNE petite promenade! Ils auraient dit quoi, les voisins, à ton avis?"), le rôle des grandes sœurs, tout y est passé.
Avec une emphase particulière sur l'avantage d'être une "grande", de pouvoir rester éveillée un peu plus tard le soir, de pouvoir papoter avec Mamie et jouer aux petits chevaux ou au Uno, etc, etc...
Message a priori bien reçu, gros calin et tout et tout.
Là dessus, Conte-de-la-rue-Broca (une petite, l'histoire de la Paire de Chaussures, pour ceux qui connaissent), et hop! au dodo!
Et ma photo toute noire avec une tache verte, dans tout ça, me direz-vous? J'y viens!
Je retourne au jardin... il fait nuit...je savoure la paix retrouvée....
Puis soudain j'avise, juste au pied des marches qui mènent à l'étang, une petite lueur verte familière...
Mais oui! C'est bien une luciole!!!! La première de l'année!
Aussitôt, j'appelle par la fenêtre: "Tu ne dors pas? Viens! Descends, j'ai quelque chose à te montrer!"
Deux petites jambes dévalent l'escalier.
Regarde! Un ver luisant!
Quand il allume sa petite lumière, c'est comme une fée dont les ailes se mettent à scintiller, tu vois?
Et d'expliquer combien elles sont devenues rares, ces petites fées-lucioles qui savent allumer des si beaux lampions verts, qu'elles font briller dans le noir, pour inviter les copines à venir les voir tout en leur montrant le chemin...
Elles ne supportent pas la pollution, dit-on. A croire que le jardin de Mamie reste un endroit agréable à vivre pour les petites fées...
"On dirait une pierre précieuse... Dis, mamie, on peut prendre une photo? C'est pour garder un souvenir, et expliquer à la maitresse et aux copines!"
Ah. La photo. Nous y revoilà! ;o))
Et ma petite grande de se mettre à mitrailler, en pleine nuit, un tout petit point vert quasi-invisible dans un océan de noir plus noir que l'encre!!! (mais avec l'appareil photo de Mamie, car la leçon est pour l'instant apprise; on n"emprunte" pas l'appareil de sa soeur sans son accord! ;o)...).
Bon. Mamie est repassée par là un peu plus tard, pour tenter de faire un peu mieux... et c'est le résultat que je vous ai montré! Au flash, voyez vous-même, c'est tout flou, et la luciole s'éteint!
Mais une fois l'effervescence retombée, et ma petite grande retournée dans sa chambrette (non sans un jeté de bras homérique autour du cou de Mamie et un sourire certes un peu édenté, mais béat ! ;o))..), j'ai voulu vous raconter ma petite histoire de luciole...ou comment une journée catastrophe s'est terminée en beauté, au jardin, dans le noir, autour d'une petite lumière verte, comme un petit secret d'amour entre une grand-mère et sa petite-fille...
Et au moment où j'écris, je forme une prière ardente pour que cette petite lumière brille longtemps dans la mémoire de ma petite princesse chérie, tout comme elle brillera dans la mienne...

19 commentaires:

  1. Quelle belle histoire d'amour !!!
    Rigolote et émouvante à souhait...
    Moi qui n'ai jamais vu de luciole, je suis bien retardée ... lol
    je suis contente d'avoir vu une Zéph, épanouie !
    Bises
    MC

    RépondreSupprimer
  2. Merci de nous avoir fait partager un peu de cette magie d'un soir, Zeph.
    Cela fait bien longtemps que je n'ai pas vu de ces petites fées brillant dans la nuit !

    RépondreSupprimer
  3. Zeph et son romantisme,IRREMPLACABLE!

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Mamie arbitre, et heureuse Grand'mère. J'imagine ton bonheur d'avoir tes petites princesses.même avec de tels petits drames.

    RépondreSupprimer
  5. N'en doute pas une seconde ma petite Zeph, cette jolie lumière restera à vie dans la mémoire de tes princesses; à mon âge, je pense souvent à ma grand-mère aimante et disponible
    En ce moment, j'ai 6 petites princesses et princes à la maison et pour rien au monde, ils ne zapperaient les vacances chez Mamy et Papy, même le plus grand qui a vingt ans!!
    avec toute mon amitié
    Simone

    RépondreSupprimer
  6. Ah, les doux moments de bonheur avec nos petits enfants!! Aucun doute que tes moments partagés avec elles resteront dans leur mémoire à jamais. Même aujourd'hui quand je parle de la mienne et de "son Bon Dieu qui jouait aux boules avec Saint Pierre pendant les orages", je suis la seule à être nostalgique et à avoir une petite larme au fond des yeux ( peut être un peu ridicule du haut de mes 52 ans!) mais fière de rester une petite fille qui partageais ses moments d'émotion avec sa "mémé" merci de partager les tiens avec nous. Biz. Christine des Glaces

    RépondreSupprimer
  7. Publié à minuit quarante-quatre! Mais tu aurais dû le publier à 20h, pour laisser à chacun (ceux qui se couchent avec les poules comme les autres) le plaisir de le lire comme un conte avant de s'en dormir... ;)

    C'est très mignon... et pas particulièrement sévère!

    RépondreSupprimer
  8. Moi qui ne lit plus les contes pour enfants (j'ai plus l'age et pas de petits bouts à chouchouter) je viens de lire une belle histoire... l'histoire d'une Mamie qui a si bien su aider ses petites filles à devenir de grandes filles. La luciole n'était peut être pas là par hasard, comme la fée Clochette qui s'annonce lorsque les enfants sont en désaroi. Bravo Zeph, j'ai pris le temps de lire et relire et j'ai adoré et l'histoire et les photos.

    RépondreSupprimer
  9. Elle a bien choisi son jour cette petite luciole pour venir visiter ton jardin. Une rencontre magique qui clôt une journée mouvementée, riche de leçons de vie et qui restera gravée dans le coeur de ta petite princesse au joli sourire.

    Depuis plusieurs années, les lucioles font un retour dans ma campagne. Cette année, le mois de juin en a vu des dizaines surgissant des champs tout proches en friche. Mais impossible d'en réussir une seule photo :-(

    Je ne connaissais pas les contes de la rue Broca. Je ne vais pas attendre d'être grand-mère avant de me les acheter ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Quelle belle histoire ! Et à presque 10h du soir, celle-ci vaut bien tous les contes de notre ami Gripari.

    RépondreSupprimer
  11. Merci Zeph pour ce moment de bonheur partagé!
    Comme j'aimerais être grand'mère...

    RépondreSupprimer
  12. Nous avons découvert plusieurs vers luisants cette année, cela faisait 2 ans que nous n'en avions pas vu, j'étais aussi heureuse que mes deux enfants !

    RépondreSupprimer
  13. Quelle belle lisse poire (Motordu) que tu nous a conté... J'ai découvert un vert luisant avec un de mes fils , hélas ,nous n'avions pas d'appareil photo. ORANGE

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Zeph, quelle belle histoire ! Et comme j'arrive à m'y reconnaître avec mes petites-filles... Ah, l'apprentissage des civilités dans l'existence n'est pas toujours facile. J'ai aussi une petite 'photographe' de 5 ans, après le fameux appareil rose fluo, son grand-papa vient de lui offrir son ancien APN, qui fait aussi des vidéos, et ô surprise, la petite se révèle être douée pour le tournage : reportage sur la maison (même la montée des escaliers...lol), présentation de ses peluches, maman qui travaille sa musique, etc. Trop mignon. Quant au petit ver luisant, j'ai eu la chance l'année dernière d'en avoir un dans mon jardin, mais cette année, rien vu... Il faut profiter de ces instants magiques. Bises d'une grand-maman à une autre !

    RépondreSupprimer
  15. Septembre, le mois des rentrées ... y compris pour les bloggueuses ;-) Ton clavier est prêt à reprendre du service ? Je me languis.
    Bises (trèèès) impatientes

    RépondreSupprimer
  16. Alors Zeph, tu hibernes déjà?

    RépondreSupprimer
  17. Zeph, nous nous languissons de pouvoir te lire. Je suppose que le départ de tes petites merveilles t'a laissé un peu triste alors nous sommes là pour te dire que nous pensons à toi et que tu nous manque sur la toile.
    Christine des glaces

    RépondreSupprimer
  18. Merci à tous et à toutes pour vos messages touchants. Les petites princesses sont reparties, oui, et je ne me suis guère occupée du jardin, ni de l'ordinateur, ces derniers temps. Pardon. Je ne vous avais pas abandonnées, non, mais il y a des moments, comme ça, où l'on est plus ou moins inspirés! Et puis, même si c'est un plaisir de s'occuper de ses plantes, c'est important aussi de s'occuper des personnes...Ca a été un bel été pour moi, mais pas pour tout le monde, hélas. Ne m'en veuillez pas! Et encore merci pour votre indulgence et votre soutien! ;o)

    RépondreSupprimer