mercredi 27 novembre 2013

Fleurs, macros et photos: quelques trucs que j'ai (enfin) compris!

Je ne sais pas ce que vous connaissez à la photo, vous, mais personnellement, je suis une simple "utilisatrice d'APN", plus intuitive que technique...bref, je n'y connais pas grand chose!
Et je trouve que les vrais "pros", eux, font partie d'une autre planète que la mienne!
- leurs appareils sont souvent plus proches des poids et haltères que de la pochette de soirée, en termes d'encombrement et de poids....
Essayez donc, quand vous êtes une "faible femme",  
de maintenir à bout de bras un APN d'un bon kilo, 
prolongé d'un périscope horizontal de 15cm
 qui lui donne une propension machiavélique à photographier 
vos orteils plutôt que ce qui se trouve en face de vous...
- ils utilisent un langage codé, inaccessible en dessous du niveau "bac-plus-12" ou "Agrégé de linguistique expérimentale"...

Focale, Capteur CMOS,
Balance des blancs, Fonction HDR,
"Reflex", "Bridge" (??? on joue aux cartes avec un APN???)
Zoom optique et/ou numérique, Equivalent 24x36,
Ecran LCD (comme la télé?), Viseur électronique (ou pas),
 etc, etc...
Limpide, non? ;o))  Et je ne vous parle même pas des notices d'utilisation!
Alors quand vous cherchez, "bêtement", vous, faible femme aux biceps et aux neurones limités, quel type d'appareil vous conviendrait le mieux pour mitrailler les détails de vos fleurs préférées en gros plan...eh bien, bon courage, les filles!
Les pros vous regardent comme une extra-terrestre un rien attardée : il a fallu aller chercher "le chef" pour m'expliquer, hier, en magasin! Pourtant, la vendeuse, charmante, patiente et souriante,  entrait visiblement dans la catégorie "docteur en linguistique expérimentale"... Le chef avait dû prendre des cours de traduction ou de pédagogie-adaptée-aux-nuls, peut-être...
Quant aux ressources du net, les moteurs de recherche restent d'un mutisme étonnant, ou vous envoient sur des sites-que-je-ne-nommerai-pas...

Depuis cet été, mon APN actuel (un Panasonic "Bridge" datant de 7 ou 8 ans) donnait des signes de faiblesse: le périscope se bloquait, et des coquetteries lui étaient apparues dans l'oeil, en plein centre de la pupille évidemment. 
Et depuis quelques jours, il a carrément rendu l'âme... Paix à son zoom!
Il a donc fallu, courageusement, m'aventurer sans armes ni bagage, dans la jungle photographique...
Et je commence un petit peu, à force de questions et de traduction mentale, à comprendre quelques trucs qui m'avaient jusqu'ici, totalement échappé!

Alors je me suis dit que peut-être, ma petite expérience pourrait en aider quelques uns (et surtout quelques unes!) à éviter quelques pièges le jour venu...

Déjà,qu'est-ce qui importe, pour faire de bonnes macros. Bonne question, croyez-moi!
J'avais tout faux depuis 20 ans, et je vous jure que personne n'avait jamais essayé de me détromper jusqu'ici!

Quand je mitraille une fleur, j'utilise la fonction" macro" bien sûr...et le zoom pour m'approcher au plus près des détails. Logique, non?
Donc, toujours "logiquement", pour ma recherche, je me suis focalisée (c'est bien le terme? ;o))...)sur les "zooms"!

Tout faux, vous dis-je! C'est un "faux-ami"!!! Un attrape-Zeph de 1ere classe!
Le zoom, c'est fondamental, oui...mais pour rapprocher les objets éloignés (les paysages, les zoziaux, etc...), mais en aucun cas pour regarder de plus près le nombril..pardon, le pistil d'une fleur!!!!
Ce qui compte le plus, pour la macro, apparemment, c'est
 "l'ouverture"! 
(Rossini l'avait bien compris! ;o))...)
C'est elle qui permet à l'appareil de s'adapter plus ou moins bien à la faible luminosité!
Faible luminosité qui règne, forcément, quand on s'approche de très près d'un objet ou d'une fleur!
Et cette fameuse ouverture, elle n'est pas des plus faciles à lire, en plus...
"f/1,8 - f/4,9"        ou       "f/2,8 - f/5,9"
laquelle est la meilleure pour les macros, selon vous?
Bravo à ceux qui le savent, moi j'avoue que jusqu'ici, j'avais exactement une chance sur deux de me tromper! ;o))
Je vous donne la bonne réponse: c'est le plus petit chiffre, la plus petite ouverture, "1.8" dans mon exemple, qui devrait donner les meilleures macros!
Ahhhh!!!! En voilà une découverte!!! ;o)
Je regardais la ligne "zoom", moi, jamais la ligne "ouverture", jusqu'ici, quand j'avais acheté mes précédents appareils!!!!! (et personne ne m'avait suggéré de faire le contraire!!!)

Ensuite, le type d'appareil à rechercher.
Si vous prononcez le mot magique "macro"... c'est comme si vous appuyiez sur un déclencheur... le petit oiseau sort immédiatement... Ding!!!!...
 C'est le mot :
"Reflex"
Oui. Bon... mais encore?
C'est vrai, la visée Reflex (un truc compliqué en optique, si je me souviens bien) permet de prendre très exactement la photo qu'on voit dans le viseur, et pas une photo décalée de quelques cm ou millimètres (ahhh...les belles longues séances de recadrage que nécessitent certaines macros...ça c'est vrai, je l'avais remarqué!). De très près, c'est fondamental.
D'accord...montrez moi!
Ah ouiche...oups!!! Le plus léger des reflex qu'on m'a proposés, le Canon EOS 100D,  tout nu (sans son objectif ni sa batterie ni son flash, juste le boitier!) pèse déjà presque aussi lourd (400g) que mon bon vieux Panasonic tout équipé, que je ne trouvais déjà pas poids-plume!
Et attention, comble de "bonheur"! 
Avant de mitrailler un pistil, il faut penser à lui visser sur l’œil un bon gros périscope bien lourd et bien excentré, appelé "objectif-macro"! 
Un "70 mm", bien sûr! Ou mieux, un "105 mm"... (et hop! 500g de plus!)
Elémentaire, ma chère Zephson! Non? ;o))...
Ahhh... je vois..
Et si je veux ensuite photographier le massif tout entier? Ah, ben là...faut dévisser le périscope, lui mettre un petit chapeau, le ranger soigneusement... en sortir un autre, plus petit remarquez bien, le déchapeauter, et le revisser, avant de reprendre la pause, en espérant que le soleil, ce grand farceur,  ne se sera pas planqué derrière un nuage pendant l'opération. ;o((
J'imagine déjà mon petit tour de jardin quotidien, un sac à dos façon sherpa en bandoulière (à moins de trainer un caddy, peut-être?) , à démarrer une demi-heure avant le lever du soleil, le temps de préparer tout le fourbis....
Ça résoudrait le problème du Père Noel, remarquez! Un bon vieux stage de muscu des bras, c'est ça qu'il te faut, Zeph! ;o))
Pas question, en ce qui me concerne. J'en reviens obstinément à mon problème de poids (pas le mien, celui de l'APN...quoique...) 

Il vaut peut-être mieux revenir aux...
 "Bridges"
alors, susurré-je innocemment? (Eh, ils ne sont pas "sans atouts"! ;o))...)
Encore râté. C'est pourtant ce que j'avais choisi jusqu'ici, puisque ce sont des intermédiaires entre les "Compacts" (réputés polyvalents et légers), et les "Reflex" réservés, croyais-je, aux PBB (Pros Body-Buidés) visseurs de bagouses, champions des réglages multiples aux petits oignons....
Les derniers modèles de Bridges sortis, versions modernes de mon ancien Panasonic, m'avaient pourtant semblé intéressants sur le papier (Lumix FZ72 ou Canon Powershot SX 50 HS)!
Mais c'était à cause de leur fameux "Zoom" (j'étais encore enduite d'erreur à ce moment-là).
J'ai tout bon, pour les "bridges"M'dame?
Eh ben non! Ils pèsent à présents presque aussi lourd (600g) que le plus léger des Reflex dont je parlais!!!!  J'ai (presque) failli lâcher le premier qu'on m'a mis en main!
Et du côté de la fameuse "Ouverture" (voyez, M'dame, j'ai suivi! ;o))..)... pas vraiment convaincants :
f/3,4 - f/5,6 pour le Canon,
f/f/2,8 - f/5,9 pour le Lumix.
Et si on veut redescendre sous le demi-quintal?... 
Pardon, sous le demi-kilo! 
Ce qui pour moi revient au même, à bout de bras, pendant une longue minute!
Pareil, coté Ouverture"  c'est correct, mais pas terrible: f/2,8 - f/5,2.

C'est là, devant ma mine déconfite de cliente-qui-ne-va-sûrement-pas-acheter-à-ce-train-là  qu'on est parti me chercher "le chef"!

Bon, alors..si elle ne veux pas de Reflex, ni de Brigde,....faut "taper" dans les...
 "Compacts"
forcément!
Ah ouiiii!!! Mais pas n'importe lesquels! 
Saviez-vous qu'il existe des compacts "Expert"?
Avouez que ça fait tout de suite plus "classieux", et puis c'est valorisant pour le client-qui-regarde-les séries-américaines. 

La suite demain... là, j'attends l'homme "aux poeles"... ;o))
Euh....ça vous intéresse mes histoires d'APN, au fait?

35 commentaires:

  1. OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! ça m'intêresse ! ça me passionne même (l'APN comme les poëles..., même si évidemment ça n'a pas le même usage...euhhhhhhhh, rassure-moi...c'est bien le cas non ? o)))) )
    tu m'as appris plus de choses dans ton message que ce que j'ai pu glaner de-ci, de-là (cahin, caha....)
    j'ai un LUMIX FZ25 (si ma mémoire est bonne) qui pour l'instant continue à fonctionner sans (trop) de pb...(pourvou que ça doure ! disait m'dame la maman de not Napo national), mais j'attends la suite sur tes compacts Expert (pas criminels, rassure-moi o)) )
    Investirais-tu dans un poële ? moi, j'en ai un à granulés et là, c'est au poil ! lol
    Hénaurmes bisous (un peu froids mais pleins de soleil !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas criminels, pas criminels...je ne peux pas te l'assurer! Eh, quand on cherche une mitraillette, qui "tire" parfois en rafale... ;o)))
      Quant au poêle, ben...j'essaie, mais jusqu'ici sans succès:
      Ma vieille petite cheminée biscornue n'est pas très facile à aménager! Ayant un chauffage électrique par le sol (qui était là avant mon arrivée), je me sers de la cheminée surtout en demi-saison, quand j'ai coupé le chauffage général, qui a une énorme inertie. (Pas souple pour les températures intermédiaires de printemps/automne).
      Et pour le plaisir, bien sûr!
      Mais elle est ouverte, sans même une trappe (impossible à installer apparemment), et j'aimerais, par sécurité, pouvoir la fermer. D'autant que quand elle ne fonctionne pas, l'hiver, la chaleur s'en va par le conduit!
      J'ai tenté les inserts (ce que j'aurais préféré) : impossible sans tout casser dans la pièce de vie! Pour les poêles-à-bois (ce que j'aimerais mieux, dans ce cas), les avis semblent partagés : certains disent "non" à grand coup de normes à respecter...d'autres semblent dire "oui mais"...j'attends la suite! Tubage double ou tubage+isolant, les avis sont même opposés selon les interlocuteurs!!!!
      Pour le moment, j'en suis aux Jotul....(http://jotul.com/fr/produits/poeles-a-bois/Jotul-F-100)
      La solution du poêle à granules ne me convient pas, car ils marchent...à l'électricité! Or justement, ma cheminée, c'est aussi mon chauffage de secours en cas de coupure! Ça n'arrive pas très souvent, certes, mais j'y tiens!
      Dommage, car le petit Nordica Teodora (http://lanordica-extraflame.com/fr/poeles-a-pellet/teodora_p8936 ) me plaisait bien, pour intégrer dans une vieille maison!
      C'est encore une autre jungle que celle des APN, tu vois...
      Comment tu fais, toi, en cas de coupure de courant? Un générateur? J'ai du mal à l'imaginer, ici: s'il ne doit servir qu'une fois tous les deux ans, à tous les coups il sera en panne le jour où j'en aurai besoin!!!!! ;o))
      Mêmes gros bisous chaleureux, devant le jardin tout ensoleillé, mais tout gelé, tout blanc! ;o)

      Supprimer
    2. en cas de coupure de courant ? ben ma Zeph, je change de crèmerie ! lol
      Plus sérieusement : on s'est posés la question d'acheter un groupe électrogène pour parer à une (éventuelle) panne d'électricité, mais les groupes que l'on trouvent en grande distrib. ne sont pas suffisants et les pros sont hors de prix !
      Le poêle à bois présente, à mes yeux, quelques inconvenients : d'abord, il faut faire le bois (ou tout au moins le stocker et ça prend -beaucoup- plus de place qu'une palette de granulés), ensuite c'est plus salissant (poussière et débris, cendres...), enfin et surtout tu ne peux pas réguler finement la température.
      celui que nous avons choisi (un MCZ Flat) est programmable, il s'arrête et redémarre tout seul et la 'pièce à vivre' n'est jamais surchauffée (on laisse bien sûr les portes ouvertes pour réchauffer toute la maison, mais même si on les fermait, la "bête"se coupe lorsque la température demandée est atteinte !)
      par contre,effectivement, tu entends le ventilateur qui envoie l'air chaud dans la pièce ( pour moi, c'est bien moins bruyant que ma hotte !) et ça fonctionne grâce à la fée 'électricité...
      donc c'est sûr que sur une panne longue durée, je n'aurai d'autre solution que de chercher un peu de chaleur ailleurs....o))) (il existe(rait) des poêles à granulés qui fonctionne(raient) sans courant, je n'ai pas axé mes recherches sur ceux-ci...)
      La problèmatique du conduit de cheminée n'a pas été (chez nous) trop compliquée : nous n'avons pas d'étage et le toit est en Bacacier, un conduit isolant a fait l'affaire ! nous n'avons pas de double paroi (type Poujolat) et l'entrée d'air se fait 'naturellement' (on n'a pas fait de trou dans les murs, re-lol). Par contre si je mets la VMC à fond, il manque d'air ! (donc, dans ce cas là, j'ouvre la porte qui mène au sous-sol pour augmenter la quantité d'air entrant)
      Nous l'avons installé au mois d'août (2013) et je n'utilise que lui pour chauffer la maison (env 120 m² sur un seul niveau) : il fait 21 ° dans la SAM/cuisine et 16/17° dans les chambres...un compromis qui me convient parfaitement (je dois quand même te préciser que nous avons changé toutes les huisseries pour du double-vitrage, isolé les combles par création d'un faux-plafond de 24 cm et réalisé une isolation des murs extérieurs....)
      voilà un état des lieux à peu près précis à défaut d'être exhaustif ...j'espère que tu me pardonneras la longueur de ma réponse !
      Et je t'envoie la chaleur de mon poêle à défaut de celle du soleil, en accompagnement des bisous voyageurs

      Supprimer
    3. Merci, chère Soeur-née-après-moi, pour cette longue réponse très détaillée! J'apprécie, au contraire!
      Oui, le critère du "bruit" est aussi à prendre en compte, tu as raison, et je n'y avais pas pensé Une amie a un poêle à granules, et c'est vrai qu'il ronronne en continu, et émet un drôle de petit bruit de moteur de temps en temps, quand il introduit une nouvelle charge de granules dans le foyer..
      Et puis je me demande si ça ne va pas faire comme pour les APN... imagine qu'on invente par exemple des granules ronds ou carrés, et non cylindriques, dans quelques années ou qu'on les remplace par des granulés synthétiques... faudra-t-il changer de poêle? Le bois, au moins, ça reste du bois!
      Pour la solution de secours en cas de coupure, j'y ai repensé: il y a toujours le bon vieux radiateur à gaz et à roulettes, pas cher et efficace (j'en avais un dans ma précédente maison, mais je l'ai donné...).
      Le premier "homme aux poêles", venu avant-hier, ne m'a pas proposé de solution qui me convienne. J'en attends un autre pour début Janvier, qui a installé un poêle chez mon amie Ghislaine dans des conditions très proches de celles de ma maison (un étage en pisé, conduit maçonné, etc...). A suivre donc! Merci encore, et bises chaleureuses (mais moins que chez toi! Je crains la chaleur trop forte, ici je tourne à 19° maxi! ;o))...)

      Supprimer
  2. Ah Ah .... bienvenue au club des chercheurs de meilleurs compromis en matière de APN.... J'ai choisi mon Panasonic FZ200 justement pour son ouverture alors inégalée ... et puis sa fonction Zoom me permet de photographier Enfants et Zoiziaux sans qu'ils ne s'effarouchent..... et pour son poids . Jean Marc me dirigeait vers les compacts experts mais ils n'ont pas les même qualités optiques . En fait les pro ou ceux qui font comme ont trois appareils: un compact, un bridge, un réflex..... Nan pour ce que je voulais faire un bridge m'apporte un bon compromis , bon j'ai pas lésiné .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour son poids, Tène??? Il tourne déjà dans les 600g, d'après ce que j'ai lu! Je trouve que c'est déjà beaucoup, pour l'usage que j'en fais... Dans les mêmes eaux, les deux bridges que j'avais sélectionnés semblent l'avoir (déjà) surclassé. Et une ouverture constante à f/2.8 n'est pas optimale pour la macro de fleurs, je pense...enfin..C'est ce qu'on m'a dit!: si je dis des bêtises, c'est qu'on me les aura dites, à moi, en premier! ;o))
      Attends de voir ce que j'ai cru comprendre aux "compacts-experts" actuels, et tu me diras! Si Jean-Marc a des objections- .. objectives- sur les objectifs... (celui de l'appareil et celui à atteindre, la macro!) je serais sincèrement ravie qu'il m'explique!!!!

      Supprimer
  3. Eh ben voilà un article qui n'est bien...Je comprendrais mieux ce qu'il faut que je regarde... j'avoue que le sujet me parait tellement vaste que je n'avais qu'une envie la dernière fois qu'on a parlé d'APN : plongé sous les cyclamen... Cela demande quasiment autant d'études que de comparer des galanthus entre eux... et je ne parle pas de ceux qu'on arrive à différencier mais justement des autres...
    Bon la prochaine fois, je me rappellerai de ton article, la suite, vite, la suite !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien la raison de ce petit bout d'article, François! A quand un livre "la macro pour les nuls", incluant dans mon cas un chapitre "la macro sans les crampes"? ;o))
      Quant à plonger sous les cyclamen...bravo pour ta ligne-mannequin!!! Moi, faudrait que je fasse un sérieux régime avant! ;o))
      Trève de plaisanterie: moi j'ai fait l'article sur les APN... toi, tu nous fais un article sur les "autres" Galanthus, en échange! OK? ;o))
      Bonne journée à toi aussi!

      Supprimer
  4. C'est d'un charabia bien compliqué, j'entends bien ! Quand j'ai commencé à m'intéresser au sujet, j'ai lu le côté technique, un brin barbant, je n'ai bien sûr retenu pas grand chose et aujourd'hui, j'ai juste quelques minces bases et je suis surtout instinctive ... Les pros diront sûrement que mes photos sont pas terribles, hein !?! Mais peu m'importe !!! Sinon, j'ai un Canon 1000D (reflex) avec plusieurs objectifs, c'est clair que c'est lourd et contraignant de se trimballer avec toute cette artillerie mais la qualité est là et j'aidore donc je supporte (je ne sors pas tous les objectifs à chaque tour de jardin !!! Je choisi l'objectif en fonction du type de photos que j'ai envie de faire ce jour et si je vois de belles macros à faire, je rentre et je change d'objectif). Par contre, c'est vrai qu'à Beervelde cet automne, j'ai fini par aller le reposer dans la voiture et laisser tomber les photos ! Je n'en pouvais plus, c'était trop lourd !!! On m'a offert un smartphone récemment et il semble faire des photos de qualité satisfaisante alors je me dis que pour les petites sorties, ça fera l'affaire !!! Bref, j'attends la suite de ton récit ... Bisous Zeph

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben voilà, Virginie: tu racontes l'histoire que je ne veux pas vivre, justement! Ni au jardin, ni en voyage...
      En tous cas, pas si je peux l'éviter!
      Quant aux "phones", y a pas mèche: je suis allergique à ces trucs-là! Je n'ai même pas de portable! Surtout pas! On m'en a imposé un, quand je travaillais, je l'ai vécu comme un cauchemar. Vive la liberté...et le silence! Mais c'est très personnel, je ne le conteste pas! Et je n'essaie pas d'en dégoûter les autres! ;o)
      Bisous, ma grande!

      Supprimer
    2. Je comprends parfaitement Zeph, des amis n'en veulent pas non plus ... Mais j'ai toujours la hantise de tomber en panne avec les enfants en rase campagne par -15°C !!!!!! lol Bisous

      Supprimer
  5. En voilà un n'article qu'il est bien ! Moi qui aime aussi faire des macros mais ne suis quasiment jamais satisfaite de celles de mon APN (f/2.8 à f/4.3), je commence à comprendre pourquoi.

    Tu vois mon p'tit Canon compact le savait pour zoom + macro. Impossible de sélectionner ces deux choix simultanément.

    J'attends la suite de l'exposé avec impatience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, chère Berthille, f/2.8, ce serait ... correct mais moyen, pour les macros, d'après ce que j'ai cru comprendre.Faudrait descendre à f/2 ou moins... enfin...encore une fois, je ne fais que restituer ce qu'on m'a dit!!!
      La suite, ça va "viendre"...plus tard aujourd'hui si j'ai le temps, sinon demain! Bisous!!!

      Supprimer
  6. bien sûr que tu nous intéresses car justement je me pose quelques questions pour un changement je vais donc suivre la suite avec intéret

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord, Camille! Et surtout, si quelqu'un dans l'assistance a un autre éclairage (mais simple, l'éclairage, pitié!) ou des corrections à apporter, qu'il le dise!!!! Je ne fais que restituer...et j'ai toujours peur qu'une fois de plus, on m'ait raconté des carabistouilles! ;o))

      Supprimer
  7. Oh oui génial Zeph, j'aimerai aussi découvrir cette merveille inaccessible à faire de jolies macro et point trop cher si possible ! Inespéré ? J'attends la suite. Et merci pour ces déjà bons éclaircissements

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Point trop cher", Maryline, ça veut dire quoi, pour toi? .
      Les deux "bridges" que j'ai cités sont dans les 350 euros, actuellement. La solution vers la quelle je m'oriente est un peu plus chère, c'est sûr, mais bien moins qu'un Reflex (sauf le plus petit): plutôt dans les 600 euros.
      Mais tout est affaire de compromis pour chacun!

      Supprimer
  8. Cette interrogation me ramène quelques années en arrière lorsque j'étais moi-même derrière le comptoir(vidéo) mais la démarche ne change pas, maintenant que les photos sont numériques il n'y a pas de pellicule à gâcher pour une démonstration directe.
    1° exemple trouver une boutique qui accepte de prendre un bridge et de mettre une "bonnette" dessus afin que vous puissiez voir le résultat direct.Le Lumix reste à mes yeux un bon choix. La bonnette vous permet de vous approcher sans être sur le sujet, comme c'est le cas avec la position macro standard.
    Bonne recherche en espérant vous avoir donner un autre point de vue.
    2° exemple même chose avec un reflex et un objectif macro, afin que vous puissiez voir la aussi le résultat direct, le sujet doit être le même bien entendu !
    Ensuite le choix sera guidé par le résultat que vous jugerez conforme à ce que vous souhaitez faire. N'oubliez pas : un téléphone n'est pas fait pour faire de bonnes photos, bien que cela puisse dépanner quelques fois.
    Quand à la lumière, il vous en faudra toujours un minimum.
    Vous pouvez aussi aller sur des blogs qui font essentiellement de la macro pour voir ce qu'ils utilisent, cela vous permettra une autre façon de voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AH!!!! Un "pro" !!! Oh ça, c'est vraiment très gentil, de venir à mon secours!!! Merciii!!!
      J'en ai eu, des bonnettes! Sur mon vieux Canon argentique (un poids lourd..mais j'étais jeune en ce temps-là! ;o)...)
      Mais en fait, je n'ai aucun doute sur le choix technique pur à faire! Ce serait le Reflex, il n'y a pas "photo", si j'ose dire! ;o))
      Le petit Reflex Canon EOS 100D (avec les objectifs 18-55 IS STM et 50 MM f/1.8) reste accessible pour moi, et assez tentant! Mais aussi lourd qu'un "bon" bridge", et demande des manipulations d'objectifs qui me font peur (je ne suis pas toujours très soigneuse, dans mes élans d'enthousiasme photographique, je le reconnais).
      Quant aux "phones" de tout poil, aucun risque avec moi! J'y suis allergique, même pour le côté "téléphone"! Alors pour les photos, je n'y ai jamais songé une seconde!!!!
      Quant aux essais, j'en parlerai plus tard, promis.
      Connaîtriez-vous un forum de "macrovores" qui reste accessible à une non-spécialiste? Mais j'ai grand peur qu'ils n'aient tous de super-Reflex avec une panoplie de 250 objectifs, caches et filtres de tout poil....
      Puis-je "abuser", cher visiteur averti? J'aimerais beaucoup que vous lisiez la suite (aujourd'hui ou demain), au sujet des compacts-experts..et que vous me donniez votre avis impartial!
      Encore merci pour avoir pris la peine de me/nous donner ces bons conseils! ;o)

      Supprimer
    2. Je vais faire un tour chez mes anciens collègues et voir parmi mes mes contacts photos !
      en attendant vous pouvez me rendre visite là : hhttp://ammon.eklablog.com

      Supprimer
  9. Pour répondre à ta question, oui, ça m'intéresse !
    Je prévois dans un avenir lointain, de m'acheter un APN pour remplacer mon compact, qui ne me permet pas de photographier comme je voudrais. Fleurs et insectes, mais aussi les oiseaux de mon jardin.
    Ton article est très instructif et me fera gagner du temps, le moment venu ! J'attends la suite avec impatience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton "avenir lointain" risque bien de rendre obsolètes la plupart de mes cogitations, tu sais, Sophie! Ça évolue tellement vite, dans le domaine des APN!!! Seules les considérations générales resteront, je pense, valables.
      Pour les zoziaux, ces éternels craintifs agités, là c'est différent, et la valeur de "Zoom" redevient importante, ainsi que d'autres critères comme la vitesse de déclenchement ou d'exposition, je crois. Au moins, les fleurs se tiennent un peu plus tranquilles, elles! ;o)) Quoique...avec le vent qu'on a souvent ici! ;o)


      Supprimer
  10. Oui, oui, ça m'intéresse.
    Même que je vais tout relire pour comprendre. Je ne sais pas si tu dis vrai, mais je croyais qu'aussi nulle que moi, ça n'existait pas.
    Et quand tu auras trouvé l'oiseau rare, je garderai précieusement ses caractéristiques. J'ai un vieux machin qui est nul pour mes fleurettes, j'en veux un mieux....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plutôt la "fleur" rare que l'oiseau homonyme, que je cherche! ;o))
      Sérieusement...tout est toujours affaire de compromis personnel.
      Je n'ai nullement la prétention de trouver "LA" solution...juste "UNE" solution qui "me" convienne...
      Mes critères actuels sont : compromis bonnes macros/vues d'ensemble correctes/poids/simplicité (pas forcément dans l'ordre), et qualité de l'appareil aussi (pas trop de gadgets qui tombent en panne, et marque sérieuse connue pour la photo).
      Ce ne sont pas forcément ceux de quelqu'un d'autre!
      Ce qui me semble déjà lourd, paraitra poids plume à plus costaud-du-bras que moi!
      Changer d'objectifs, ce qui me répugne, ne sera pas un problème pour plus soigneux et plus patient que moi, là encore...
      Ce que j'espère plutôt, avec cet article, c'est vous donner quelques "clefs" simples pour dégrossir votre recherche, et éviter de s'éparpiller tous azimuts en ne sachant pas "quoi" regarder comme caractéristiques (pour la macro).
      Et aussi, peut-être, vous faire de découvrir certaines solutions (comme les compacts-experts) dont, personnellement, je n'avais jamais entendu parler, et auxquelles je n'aurais jamais pensé comme solution "sérieuse"!

      Supprimer
  11. Bon tu as raison la suite au prochain numéro car pour moi je suis déjà larguée. Je ne connais même pas les particuliarités de mon petit APN et même maintenant ce n'est pas encore clair pour moi, va falloir que je relise et que je prenne des notes. Alors laisse moi digérer avant!
    A bientôt sur la toile. Christine des glaces

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une 'tite pastille Marga, Christine? ;o))
      Prends tout ton temps, ma belle! Je comprends très bien! Moi je suis coincée, puisque plus d'APN du tout!

      Supprimer
  12. Tout à fait intéressant, on attend la suite.

    RépondreSupprimer
  13. Oui!!! un sujet vachement intéressant, vu que je n'arrive jamais ou difficilement à prendre de belles macros, il est plus facile de pêcher un beau maquereau !!! lol...
    Quand j'ai voulu changer d'APN, ma question au vendeur : "et question macro, il est valable ???" l'avait complètement désorienté, style : j'étais la seule acheteuse à lui poser ce genre de question... Certes, nous ne sommes pas nombreux à vouloir faire une photo du pistil d'une fleur mais quand même ! Incapable de me répondre le gars !
    J'attends la suite avec impatience...
    Bises
    MC

    RépondreSupprimer
  14. J'avais loupé ton article cher Zéphirine, et je me suis éclatée à sa lecture... Bienvenue au pays des blondes de la photo ! C'est justement pour faire de belles macros que je voulais un reflex, et je ne le regrette pas, je pourrais dormir avec tellement je l'aime ! C'est vrai qu'il est un peu contraignant mais je le trimballe partout dès qu'on sort. Et pour les photos de jardin, je fais comme Virginie, je lui mets l'objectif ad hoc en fonction de ce que je souhaite immortaliser, puis je rentre changer l'objectif si je vois des macros à faire. Je ne prétends pas être douée, certaines photos m'épatent parfois, pour d'autres, bof... Mais le rendu (surtout pour la macro) est quand même largement supérieur à ce que je faisais précédemment avec mon compact. Heureusement d'ailleurs. Le problème, c'est qu'il faudrait presque prendre des cours pour en faire le tour... Et entre ouverture et vitesse, je n'ai encore rien compris ! J'ai "capté" quelques trucs, à peine le quart de la moitié des possibilités de l'appareil. Comme Virginie, je fonctionne surtout à l'instinct et aujourd'hui j'en sais largement plus que mon chéri, complètement largué. Balance des blancs, ça j'ai compris par contre, je crois que c'est là, quand je lui ai expliqué, qu'il s'est senti "out" ! La revanche de la blonde ! Bref, à part pour la macro, j'utilise surtout le "toutauto". Mais la macro, c'est "mode manuel" et pis c'est tout ! En un an, ça va, je m'en sors... Et puis le poids, ça fait travailler les p'tits muscles, souvent flasques sous les bras ! A tchao Zéphirine, fais comme tu le sens, et pas de complexes mais rien ne vaut la boutique d'un photographe qui connait son rayon. Les grandes surfaces spécialisées, oublie, le client n'est qu'un numéro...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois être plus costaude-du-bras que moi, chère Gisou! ;o)
      Avec 1kg à bout de bras, rien qu'en appuyant sur le déclencheur je fais des photos floues! (ancien Canon argentique). Alors régler plein de boutons en plus, franchement, non, pour moi c'est inenvisageable..
      Or justement, d'après ce que j'ai compris, le petit poids-plume que j'ai en tête pour le moment (compact-expert) serait quasiment en mode "macro" tout seul, même en restant sur le mode "général". Le mode "macro" proprement dit existe aussi, bien sûr, mais serait destiné à améliorer encore un résultat déjà très satisfaisant, en permettant de jouer sur certains paramètres...à essayer, une fois de plus!
      Quant à trouver un photographe digne de ce nom par chez moi, ma pauvre...c'est comme les bonnes librairies, ou les disquaires... (et les poissonniers!!!) : espèces en voie de disparition, voire carrément déjà éteintes...;o((
      Ceux qui restent sont plus orientés "mariage" que "photos de fleurs", et sous-traitent le développement... (les photographes, pas les poissonniers! ;o))..)
      Alors les conseils sur les APN, je n'ose même pas y penser... Merci de ton expérience en tous cas.
      N'étaient les caractéristiques apparemment puissantes des nouveaux "compacts-experts", je n'aurais même pas envisagé les "compacts" tout seuls, et serais restée sur un Bridge, je pense.

      Supprimer
    2. En fait, je ne pense pas que mon reflex fasse 1kg, je ne l'ai jamais pesé. En tous cas je m'y suis habituée très vite, il possède les mêmes réglages de base que le compact. Mais je ne t'aide pas, fonce pour ton compact expert ! De toute façon le reflex est bien plus onéreux, c'était une petite folie c'est vrai, cadeau de Noël 2012. Pour la fête des mères j'ai eu droit à un objectif macro 50mm qui a lui seul a coûté une petite fortune... Mais au vu de toutes les prises effectuées, il s'amortit... Mes voisins doivent me prendre pour une toquée, toujours à cliquer sur mes fleurs !
      J'ai lu aussi qu'il valait mieux un reflex d'entrée de gamme qu'un bridge...
      Bon week-end !

      Supprimer
  15. Chapeau bas Zeph..et respect pour toutes ces infos
    http://jardindelemo.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour. Bien instructif tout cela. Moi, j'ai un reflex, c'est vrai que c'est lourd et encombrant! Côté photo, moi aussi je pensais que le mode macro suffisait... c'est bien la peine d'avoir un reflex pour ne pas utiliser toutes les fonctions.
    Côté photo, concernant l'Ouverture, c'est l'inverse... plus f est petit, plus l'ouverture est grande. Il s'agit de l'ouverture du diaphragme.
    Plus f est petit, plus l'ouverture du diaphragme au moment du cliché sera grande et permettant l'entrée de beaucoup de lumière. Cela va jouer aussi sur la profondeur du champ, c'est à dire la proportion de l'image qui sera nette.
    Plus f est petit = profondeur de champ faible = petite partie de la photo nette, le fond sera flou. Idéal pour la macro ou les portraits.
    Voilà un blog très intéressant, ça concerne un peu plus les réflex mais c'est très bien expliqué.
    Courage pour la recherche de l'appareil idéal. Bonne fin de semaine.
    Caroline
    http://apprendre-la-photo.fr/louverture/

    RépondreSupprimer
  17. Sympa ton article ! Je suis complètement reflex, car je privilégie la qualité au confort (je te dis pas quand je me balade avec mon objectif de 1,5 kg et de 20 cm !). Et quand je prends des photos au jardin, je prends souvent 2 objectifs, et je change ... (bon, c'est galère, je reconnais :-) mais le résultat en vaut la peine.
    Carou t'as bien décrit les principes fondamentaux de la photo. Je rajouterai 2-3 trucs à ce que tu as écrit.
    Plus l'objectif est lumineux (= plus le chiffre de l'ouverture est petit), meilleur est l'objectif. Mais attention, une ouverture de f2.8 en réflex, c'est très bon. f1.8 en compact, c'est normal, car en fait, tout cela dépende la taille du capteur (qui est plus petit en compact).
    De plus, si une ouverture de f1.8, c'est bien pour la macro, attention, ça ne veut pas dire qu'il faille prendre la photo à f1.8 ! Car comme dit ci-dessus : grande ouverture (=petit chiffre, tu me suis ?) = faible profondeur de champ et plus on est près du sujet, plus la profondeur de champ est faible. Résultat : tu te retrouves avec très peu de netteté sur ta photo ! Il faut donc fermer le diaphragme (= ouverture plus petite = chiffre plus grand, tu me suis toujours ?). Or, en fermant le diaphragme, il y a moins de lumière, donc il faut une vitesse plus lente. Or, plus on baisse la vitesse (= le capteur reste exposé plus longtemps), plus il y a de risques de bougé, et donc de flou ! C'est pourquoi faire de la macro n'est pas évident, et il faut trouver un compromis entre ton ouverture et ta vitesse. Autre chose très importante : pour gagner de la lumière sans changer ouverture ou vitesse, il faut monter les ISO (les plus bas sont en général à 200, donc il faut un chiffre plus élevé). L'idéal est donc un appareil qui a un chiffre assez élevé dans les ISO maxi (je n'ai pas de valeurs pour les compacts, il faut regarder les caractéristiques et comparer) mais dont les photos restent quand même de qualité, c'est donc un point à vérifier.
    Et dernière chose, quand tu te mets en mode macro, ne zoome pas. Au contraire, dézoome au maximum, car cela te permettra de t'approcher plus près du sujet et qu'il soit plus "grossi" sur ta photo.
    Bon, j'espère que je n'ai pas été trop compliquée ... et puis si l'appareil est bien foutu, il va prendre tout ça en compte dans le mode macro. Mais ça peut permettre de comprendre le pourquoi des choses :-)

    RépondreSupprimer