vendredi 8 novembre 2013

Il y a du Tanguy dans la verdure.... (Chrysanthemum)

Jolie surprise au jardin, depuis quelques jours!
Vous vous souvenez peut-être de cet extraordinaire petit chrysanthème, 'Kleiner Bernstein' (Petite Ambre), qui commence à m'offrir ses jolies fleurs de Tokyo miniatures, chaque année, dès le mois de Juillet?
A force d'en "schlouker" des petits bouts à tout va, j'avais bien failli le perdre! Aussi, ce printemps, en avais-je gardé un morceau à son emplacement d'origine, et délicatement prélevé un minuscule petit bout pour l'installer plus au soleil, dans un autre coin du jardin, par sécurité.
Les deux  petits bouts, grâce au ciel, ont survécu, et ont même fleuri! Dès fin Juillet pour le pied-mère, malgré son sévère amaigrissement, un peu plus tard pour le "transplanté" (mais entre le déracinement et le printemps pourri de cette année, comment lui en vouloir? ;o)..)
Bref, tout se passait bien, et je pensais avoir reconstitué la touffe d'ici un ou deux ans.
Aussi quelle ne fut pas ma surprise, il y a quelques semaines, de voir s'ouvrir, au milieu de mes Tokyo ambrés....des Tokyo jaune doré! Même forme de fleurs, mais une jolie couleur jaune doux, pamplemousse bien mûr, comme je les aime!
Il faut dire qu'il n'est pas rare, ici, que des idylles se nouent entre les nombreux chrysanthèmes du jardin! Ils ont de toute évidence...comment dire...une sexualité épanouie et sans complexes! ;o))
J'ai pourtant essayé la contraception façon chinoise, je vous assure! Défense de faire plus d'un bébé! 
En l'occurrence, je pratique un genre de pilule chirurgicale, consistant à couper les fleurs fanées au fur et à mesure, et à leur couper scrupuleusement les pattes dès la fin de la floraison. Non mais.
Sauf que.....rien à faire, ils arrivent quand même à tricher! Et comme il n'y a rien qui ressemble plus à une maman chrysanthème en feuilles , qu'un bébé chrysanthème en feuilles... jusqu'à la floraison, pas mèche pour les différencier!
C'est ce qui a dû se passer, cette fois encore, et mon pied-mère de Kleiner Bernstein, déjà qu'il n'était plus bien gros, est en fait constitué d'un minuscule reliquat à 3 ou quatre tiges du pied d'origine..et d'un rejeton métis un peu plus haut sur pattes, et visiblement issu d'amours orientales, vu la couleur de sa peau! ;o))
La Petite Ambre a donc "fauté" avec un asiatique, c'est sûr! En l'occurrence, le coupable est probablement ce coquin de soit-disant "Chrysanthemum groenlandicum", pseudonyme sous lequel on me l'a offert, mais dont je n'ai jamais trouvé trace nulle part. La Sibérie, peut-être, mais le Groenland, j'ai du mal à y croire...
Bref, un beau gosse un peu voyou, au teint citronné, mais aux fleurs plus simples, et nettement moins durable que la "maman" en durée de floraison!
Faut dire aussi que pour leurs parties de galipettes, ils ne vont pas chercher bien loin, en général, ces séducteurs de pacotille! Ils se contentent volontiers de faire la cour à leurs plus proches voisines! (Et ça marche! ;o))...)
Résultat de ces amours ilotiques... comme toujours, les bébés métis ont un charme fou!!!! Je craaaaque! ;o))
Ce bébé-là a vraiment hérité de la forme de fleurs de sa maman, et de la couleur de son papa. Quoique... certaines de ses fleurs, à bien y regarder, prennent avec le temps quelques reflets ambrés, eux aussi!
A moins que ce teint jaunâtre ne soit dû qu'à un ictère du nourrisson? Une petite hépatite des familles? ;o))
Il a déjà dépassé sa mère en taille (phénomène bien connu, n'est-ce pas!), mais je n'ai pas l’impression qu'il en ait hérité la générosité et la précocité. Ce serait bien dommage...
Il a aussi un petit air dégingandé, avec des guiboles interminables mais peu musclées. Pas grave, c'est aussi ce qui fait son charme, ce air alangui qui sied si bien à l'automne...
On va donc lui laisser le temps de faire ses preuves, à ce jeunot, tout de même, avant de statuer sur ses qualités.
Sauf que.
Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il n'y a pas que chez les humains que les ados posent problème à leurs parents, croyez moi!
Souvenez-vous des trillions de bébés hellébores qui s'entassent chaque année dans les pattes de leur mère, au risque, si on les laisse faire, de la faire mourir d'épuisement! Ils lui pompent l'air, littéralement, ces sales gosses!!!
Et pas que l'air! Ils bouffent tout ce qui leur passe sous la racine, et tant pis si leur génitrice se retrouve exsangue, anémiée, épuisée par ces maternités multiples et successives!
Pour elles aussi, seule la pratique de la "pilule chirurgicale", en Juin, permet à ces pauvres mères, trop généreuses, de survivre sans s'épuiser à la tâche.
Eh bien chez les chrysanthèmes, c'est pareil. Les bébés tapent l'incruste dans les jupes de leur mère, et il faut une intervention musclée pour les en déloger!
J'ai donc dû déménager le gamin manu militari, pour l'installer dans un joli loft en plastique noir, tout rond, avec suffisamment de provisions pour qu'il tienne au moins un an, le temps de trouver sa voie et de s'installer où il voudra, mais ailleurs, loin des jupes de Maman!

Du coup...j'ai réfléchi pour trouver un nom à ce nouveau bébé. Au départ, je pensais à 'Ambre Jaune' tout simplement....
Mais finalement, je me demande si je ne vais pas l'appeler 'Tanguy'... qu'en pensez-vous? ;o))


24 commentaires:

  1. 'Tanguy'... 'Ambre jaune' ? J'aime l'idée du premier mais rêve à l'évocation du deuxième ! One point pour 'Ambre jaune' de mon côté.

    Aucune chance de passer inaperçu ton squatteur. Il se pose là et s'impose, d'autant qu'il est quand même plus jaune-jaune que jaune-pas-trop-jaune !
    Alors comment ça, chez toi, non seulement tes chrysanthèmes sont magnifiques mais en plus ils se sèment ! Y'a pô d'justice ma bonn'dame ! Dame Nature ne peut pas partager un peu les bonnes choses ?

    J'adore découvrir au milieu de ma faune un rejeton né d'amours sauvages. Je crois que dans une autre vie, je pourrais être marieuse, semeuse folle et attendre patiemment et amoureusement la naissance de milliers de petits bébés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, ce sont les photos qui rendent mal sa couleur. Il n'a rien de pétant du tout, son jaune, "en vrai". Mais il est grand temps que je change mon APN, qui donne plusieurs signes de vieillissement ces temps-ci....Papa Noël, où es-tuuuuu??? ;o))
      Pour les chry-chry, range tes larmes de crocodile et ta jalousie de théâtre de boulevard, ma douce. On va y arriver, même en Lorraine, y a pas de raison! ;o))
      Il y en a même une petite dizaine au catalogue de "la douée" de par chez toi (qui n'a pas de calcaire non plus, et n'indique aucune aucune mise en garde à ce sujet)!
      Si tu veux réaliser ton rêve de bébés-par-milliers, c'est très facile! Il te suffit de remplacer les vivaces, dans tes massifs, par:
      - de la cardamine,
      - de l'oxallis,
      - des Taraxacum officinale pour avoir des fleurs toute l'année ou presque,
      et d'ajouter des acacias et des frênes, pour donner de la hauteur. Les chênes et les charmes ne sont pas mal non plus!
      Qu'en penses-tu? ;o)))
      Bises taquines....

      Supprimer
  2. Tanguy est bien amusant, je pense que c'est celui que je choisirais si j'avais la chance d'avoir des mariages au jardin et moult bébés ce qui n'est pas mon cas !!! On n'est pas très fertile au p'tit coin de nature !!! dommage....
    Bises très pluvieuses
    MC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vois le bon côté des choses: tu t'évites aussi pas mal de désherbage, MC! Les séances de dé-charmisation, au printemps, par exemple! ;o)) Et puis, ça peut venir, tu sais! Il a fallu quelques années à mon jardin pour que tout son petit monde se mettre à pondre sans vergogne! ;o))
      Bises pas plus sèches!

      Supprimer
    2. Il n'y a que les acers des voisins qui se ressèment allègrement au jardin et ceux-là, je les maudis !!!
      Bises gelées ce matin !
      MC

      Supprimer
    3. Alors tous les espoirs te sont permis, car ici aussi, le grand érable de ma (gentille) voisine joue au petit Poucet dans mes massifs! Le reste va suivre, tu vas voir! ;o)
      Bises très rafraîchies, mais pas de gel annoncé encore dans les jours qui viennent...

      Supprimer
  3. Tanguy... humm je vote pour ! Comme dit Berthille il est quand même jaune-jaune ton Tanguy qui reste bien collé contre maman, même adulte...
    Pas mal cette nouveauté dans ton jardin :)
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effet de photo mal rendue, pour la couleur. Le fond noir du blog n'arrange rien non plus, j'imagine. J'aurais dû tricher pour retrouver la "vraie" teinte de jaune, pas pétante du tout pourtant! C'est aussi sa forme de mini-Tokyo, aux fins pétales comme sa maman, que j'adore.
      Bon week-end, François! ;o)

      Supprimer
  4. Je vote Tanguy!

    C'est p'ête pas les pattes qui faut couper !!!Je 'm sauve!!!
    En tous cas la maman me plait beaucoup.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;o))) Rôôô...Dany, pourrais-tu nous faire un petit cours pour nous expliquer où exactement, et comment tu couperais la chose? Je suis tout'ouïe ! ;o))
      Bises hilares!

      Supprimer
  5. Yes yes yes je viens de recevoir enfin la publication!!! Depuis ce matin 9h, après ma visite matinale, je patientais et ça y est ça marche! J'ai refait mon inscription avec Submit au lieu bêtement d'utiliser Atom( bon je sais, je suis nulle en informatique mais bon je me soigne!)
    Bref tu as de la chance de voir des naissances dans ton jardin même si je ne suis pas fan du jaune, l'ambre me plait bien.
    Dit tu ne serais pas un peu nostalgique des chevaliers du ciel?Hein?
    Bises Christine des Glaces

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhhh!!! Enfin!!!!! Ouf, je suis rassurée, car vraiment, là, je ne voyais plus quoi faire pour cette histoire d'inscriptions! Bravo pour ta patience et ta persévérance!!!!
      Décidément, son jaune, pourtant doux je t'assure, ne passe pas bien à l'écran, c'est dommage!
      Nostalgique, non, mais tu as dû remarquer que je ne savais pas résister à un jeu de mot-laid (c'est une tare héréditaire, hélas...;o))...), et à l'idée de vous faire sourire derrière vos écrans. Dès que j'ai eu pensé à "Tanguy" (le film), c'était trop tentant de lui associer "la verdure", avoue! ,o)))
      Bises contrites, mais je ne promets pas de ne pas récidiver! ;o))

      Supprimer
  6. Tu as vu j'ai reperdu mon nom de blog je suis redevenue anonyme!
    Christine des Glaces

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que cette amnésie électronique n'est que temporaire!! Décidément... Désolée, ma douce, je t'assure que je n'y suis pour rien!!!!

      Supprimer
  7. Il est mignon tout plein, ce bb !
    Tes hellebores m'ont fait plein de bb que j'ai replanté un peu partout dans mes massifs, ils sont encore minuscules mais j'ai hâte de les voir fleurir.
    J'ai aussi un rejeton aster très bizarre,un feuillage d'ericoides et des fleurs de lateriflorus !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Veux-tu dire qu'il n'y a pas de chrysanthèmes au Vieux Clos??? Oh, Sylvaine, pourtant ils devraient s'y plaire! Si c'est le cas, et que tu veux faire un ou deux essais, tu n'as qu'à dire, au printemps!
      Il va falloir que tu nous le montres, ce bébé aster original! Je ne crois pas l'avoir vu sur ton blog... (où je n'ai pas trouvé la case "recherche", d'ailleurs, c'est dommage!)
      Bisous pleins de curiosité! ;o))

      Supprimer
  8. Ce blog va finir par être classé X! Il te faudrait déployer un de tes talents ( parmi les autres) d'écrire un traité de " Méthodes contraceptives pour plantounes" Bisous de réserve!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ..et pour poissons! Le seul ennui, c'est que je n'ai pas trouvé de méthode imparable, ni pour les unes, ni pour les autres! Et je ne voudrais pas être tenue pour responsable d'une invasion de bébés-ogino, ni dans les jardins, ni dans les étangs, tu comprends! ;o))
      Bisous contrôlés! ;o))

      Supprimer
  9. Je vote pour Tanguy, j'ai ri dés que j'ai lu le titre de ton article! bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était bien le but recherché, Tène, et ça me fait plaisir que ça ait "marché"! ;o) Merci d’être si bon public! ;o)) Bises

      Supprimer
  10. Et s'il s'était reproduit... avec lui-même?! Après tout, ce sont des plantes fort hybridées, le pèche-ambre ne doit pas être leur couleur la plus commune... Tu as comparé le feuillage (qu'il a l'air joli)? Tu ne préfères pas le faire pousser dans un coin plutôt que dans un pot?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi très possible, Laurent, je te l'accorde! Le feuillage et le port sont assez semblables, mais le bébé est plus haut de 20 bons cm...
      Le passage par la case "pot" n'est que provisoire, bien sûr! Mais il fallait le séparer de sa mère pendant la floraison, donc en automne... Déjà que déplacer une plante en fleurs n'est pas recommandé du tout, les plantations de vivaces en pleine terre en automne, ici, c'est très risqué! (mauvais drainage, donc risque de pourriture hivernale). J'ai réussi à l'enlever avec sa motte de terre, et coupé toutes les tiges florales pour qu'il ne s'épuise pas, mais préféré le mettre dans un assez gros pot, avec une terre améliorée, pour limiter le risque de le perdre...comprends-tu? ;o)
      Et puis, je ne sais pas encore où le mettre! Ça me laisse le temps d'y réfléchir cet hiver! ;o)

      Supprimer
  11. Oki, oki! De mon côté, je t'avoue que je crains toujours pour les plantes que je sors de leur pot en automne (mais parfois, je les ai gardées en pot l'hiver et le résultat fut bien pire), mais quand ça passe du jardin au jardin, je me dis qu'elles ne doivent pas s'en rendre compte. ;-) Et à vrai dire, si on est tard dans la saison, ça m'arrive même de ne pas recouper si on n'annonce pas de soleil dans les jours qui suivent. Je suis peu prudent... ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais pas bien lu le titre... Hilarant! Mais dis, tu modifies leur image... de Chevaliers du Ciel, ils deviennent plutôt Templiers... ;)

      Supprimer