vendredi 1 novembre 2013

Un 1er novembre en couleurs, mais pas où on l'attendait!

Petit tour de jardin. Nous sommes le 1er novembre et je n'en reviens pas: le jardin est encore bien fleuri!
Malgré la chute de nombreuses feuilles sous les coups de boutoir du vent d'ici, l'atmosphère reste visuellement plus verte, que rousse ou que grise. C'est rare!
L'an dernier par exemple, une gelée précoce avait grillé et figé nombre de mes belles tardives...
Alors profitons, mes amis! Ce n'est que justice, après tout: avec le printemps pourri qui aura noyé les débuts 2013, nous méritions bien ce bel automne doux et prolongé, non? ;o)
Enfin..bel automne... oui...si... mais bon, si je peux me permettre une petite critique au Grand Ordonnateur des Choses de la Terre, là-haut... pas très coloré côté feuillages, du coup.
Manque de froid oblige, j'imagine! Eh! On ne peut pas avoir le beurre (la douceur) et l'argent du beurre (les feuillages colorés)
Mais grâce à la douceur d'Octobre, outre une récolte exceptionnelle de champignons (plus de 12 kg de trompettes! Après nettoyage, s'entend!), les haies sont taillées (au prix d'une entorse au genou, à faire le zouave à 3 m sur un escabeau instable posé sur la terre molle...), et deux nouvelles plates-bandes fraîchement et longuement bêchées attendent patiemment le printemps pour être plantées!
Là encore, juste retour des choses: il n'y avait pas eu une seule journée "bêchable" (dans mon argile détrempée) l'hiver et le printemps derniers!!! J'ai pris ma revanche!
Deux arbustes (un Viburnum  trilobum 'Alfredo' et un Syringa prestoniae 'Desdemona'), actuellement malheureux et trop à l'étroit par ma faute (plantation trop serrée, un de mes nombreux défauts! ;o))...), doivent bientôt déménager dans cette belle terre bien remuée!
Sauf qu'ils tardent à se déplumer...espérons que quelques belles journées de novembre ou décembre me permettront de les déplacer en douceur, branches enfin dénudées, sève descendue...et genou "détorsé"! ;o)
Certains ont tellement pris leur temps pour venir prendre le soleil d'automne qu'ils se retrouvent la bouche en cul-de-poule, incapables d'ouvrir correctement leurs quinquets après une si longue sieste (je comprends, ça m'arrive aussi! ;o))...)!
Regardez-moi ces Crocus serotinus! Un bon mois de rab' de sieste!!! C'est scandaleux! J'ai cru qu'elles ne sortiraient jamais de leur couette, mes marmottes bleues!
Heureusement, les aconits d’automne, eux, sont toujours fidèles au poste! Le bleu "jean délavé" de 'Cloudy' culmine à plus d'1m80, cette année!
Nombre de rosiers ont encore de jolis bouquets de fleurs bienvenues. Blush Noisette est couvert de boutons!! Aura-t-il le temps de les faire éclore????

Regardez-moi cette belle scène de "Tous-saints"!
Le lys des cafres, en prières, étire ses fleurettes en V comme autant de petites mains roses tendues vers le ciel... l'indétrônable St Fuchsia, patron des trompettistes sans doute, n'en finit pas de courber la tête et les branches...sous le poids de quelque péché de jeunesse j'imagine!
L'aster ericoides Dan Zinger et le chrysanthème Wildform Xiang font eux aussi pénitence, après une séance de flagellation collective rudement menée par le Père Éole, déchaîné ces jours-ci!

Le raide et digne Cephalotaxus brûle de gros cierges à flamme jaune du bout de chacune de ses branches.... et le Sedum 'Neon' , pourtant défleuri, lui offre une auréole du plus beau violet qu'un évêque puisse rêver! Il a même déteint, ce beau violet, sur la moquette! (Geranium 'Fay Anna', en bas à gauche).
Plus loin, la bienheureuse Rostrinucula s'est jointe au chœur des pénitents, nuque ployée...
Prions, mes frères! (et mes sœurs! ;o)) ) ! (....pour que l'hiver soit en retard, pas trop long ni trop méchant pour nos chères plantounes, bien sûr! )
Si ce n'est pas de la Toussaint, ça! ;o))

30 commentaires:

  1. Que de fleurs encore chez toi !!! c'est formidable, ta plate-bande est superbe !
    Très doux ce lis des cafres mais j'ai renoncé à celui-ci car d'habitude, il n'a pas le temps de fleurir !
    Bises du pays du brouillard
    MC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'arrive pourtant à les faire fleurir, ici, MC! Le Schizostylis coccinea de base, rouge, est très tardif cette année aussi, et n'a pas encore de fleurs. Celui-ci (rosea), acheté dans une pépinière de plantes aquatiques (Le Marigot), semble plus précoce, mais ce n'est que sa 2eme année au jardin, je n'ai pas encore assez de recul...
      Par contre, j'en ai perdu quelques-uns lors de l'hiver 2011-2012, qui fut si rude...
      Bises bien arrosées depuis 2 jours! ;o))

      Supprimer
  2. Je connaissais les 13 plantes miraculeuses, mais pas les douze saints de Zeph! Voilà qui est fait!
    PS: promis, pour Noël, on se cotise pour 1 escabeau-ascenseur et tu m'excuseras, mais j'avais lu " eunuque" pour nuque ployée! Bisous multicolors!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore, je n'ai même pas parlé de St Paulia, qui veille sur mes fourneaux devant la fenêtre! ;o))
      Bisous et bénédictions multiples! ;o))

      Supprimer
  3. Allez, vous me ferez douze génuflexions pour dimanche, quatre pater et cinq ave...
    Je prends note de ton chrysanthème, il est... à tomber ! Une nouvelle plate-bande ? qu'est-ce que tu vas planter comme bulbes, hein, dis ? Rassure-toi ici aussi les crocus glandouillent, mes petits niveus pointent depuis 15 jours des pousses blanches dont rien ne sort....ils restent à ce stade... les sativus sont en feuilles et les goulimyi sont aussi un peu fainéants cette année, pas une année à crocus ? possible...
    Bon week-end
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh..pour les génuflexions, faudra attendre encore un peu, François! ;o))
      Je ne sais pas d'où vient exactement le chrysanthème, c'est une amie qui l'a trouvé à Courson, et m'en a offert un éclat. Mais s'il te fait tant d'effet, reparle m'en au printemps! ;o)
      Pas une année à crocus ici non plus! Entre les crocus noyés de printemps et les crocus coincés d’automne... ;o)
      Comment as-tu deviné? L'une des deux nouvelles plates-bandes a, je trouve, une terre plus légère que la moyenne du jardin, et probablement un peu moins de problème de drainage! J'ai bien l'intention de la "bulbiser" à donf, si ça se confirme! Mais pour le moment, je n'en suis qu'aux "meubles" (les arbustes). Pour les "bibelots" (vivaces et bulbes), faudra attendre ! ;o)) J'ai juste enterré deux ou trois pots de narcisses Thalia, histoire d'avoir quelques fleurs au printemps...

      Supprimer
  4. Magnifique plate bande, surtout pour une date si avancée dans la saison.
    Description fort sympathique, ce qui est bien agréable.
    Mon inscription a fonctionné !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhh tu me rassures, petite fourmi! Ça marche donc pour certains, au moins (j'ai fait le test moi aussi, et je reçois les notifications avec 12h de décalage, mais au moins, je les reçois!). Merci!!!

      Supprimer
  5. Désolée pour ton genou, j'espére pour toi un rétablissement rapide. Quand aux massifs pour moi c'est cartons, feuilles et gazon avec un peu de compost et je n'ai plus qu'a attendre le printemps que les petits vers fassent le travail. Bon en attendant merci pour ces jolies photos qui font envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christine! Ca va déjà mieux, je monte les marches sans trop de problème, mais la descente reste encore à améliorer!;o)
      Je pratique aussi le "lazy bed", mais là, dégoutée par cet hiver et ce printemps pourris qui n'ont pas permis de jardiner du tout, j'ai voulu rattraper le temps perdu pendant que ma terre était "travaillable"! Et puis, ça fait travailler les abdos! ;o))

      Supprimer
    2. Merci pour ton info sur le Lazy Bed inconnu pour moi. Je viens de parfaire mes connaissances. Méthode intéressante. Pour moi ma méthode s'apparente plus à celle des lasagnes.Bonne journée à toi.
      Christine des Glaces

      Supprimer
  6. Je prie ..............por un hiver pas trop rude et pour le retour du printemps! Ces prièreslà je veux bien les faire même sijene sais à qui les adresser. Eh puis genou au repos stp!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, promis, je suis (presque) sage! ;o)) Bises

      Supprimer
  7. Avec un genou souffreteux, c'est pas une raison pour obliger les fleurs à faire les génuflexions ! Franchement !!!

    Ici aussi, quand je vois les couleurs magnifiques de 2011.; les couleurs ont été bien moins flamboyantes.
    Mais les annuelles sont encore bien là, et les Rozanne sont insolents de floribondité


    Moi, j'allume des bougies tous les soirs.. histoire d'espérer un peu de clémence pour l'hiver à venir.
    je ne fais plus grand chose au jardin.. si ce n'est que préparer quelques bottes de paille.
    Les prochains aménagements seront pour le printemps... enfin, Si je tiens parole.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais ce n'est pas moi, Françoise! Mère Nature leur impose des douches froides plusieurs fois par semaine, et le Père Éole leur fait courber l'échine quotidiennement, sous prétexte de les sécher, sans doute! ;o)) Z'ont pas dû être sages dans leurs existences antérieures, mes plantounes....
      Ben voilà, tu l'as dit: "si je tiens parole"...et si le temps le permet! C'est pour ça que j'ai profité d'une période faste, tant pour la terre que pour la jardinière! Et puis, quoi de mieux pour passer l'hiver, que de se mijoter plein de projets de plantation, en rêvant au printemps devant cette belle terre toute bien travaillée, etes qui n'attend que ça! Le plus dur est fait, ne reste que le plaisir...;o))
      Bises rêveuses...

      Supprimer
  8. Je me fais la même réflexion que toi ici. Et dans les forêts, c'est tout à fait étonnant, les arbres portent encore une bonne partie de leurs feuilles alors que d'ordinaire, à la Toussaint, il n'y a plus rien (du moins en Ardennes).

    Je me demande comment tu arrives à cultiver les Schizostylis, ici, ils ne tiennent pas, et pourtant, mon climat est légèrement moins froid que le tien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh si, ils "tiennent", mais dans des endroits un peu privilégiés tout de même (protégés entre la haie de charmille et l'étang, ou comme ici, dans une plate-bande protégée du vent glacial par le muret qui est derrière. N'oublie pas qu'ils aiment l'eau (on les vend parfois comme plante aquatique ou de berge): Ici, ils sont servis! ;o))
      J'en ai hélas perdu quelques-uns, notamment lors du pénultième hiver... Mais c'est une plante qui me rappelle tant de souvenirs..ma mère en avait trouvé dans une des toutes premières foires aux plantes, il y a bien 30 ans... et ils avaient proliféré dans sa terre toulousaine. Je me souviens de cette grande traînée de couleur, si originale à l'époque, et si bienvenue en fin de saison... Les petits éclats qu'elle m'avait offerts ont prospéré aussi dans mon premier jardin, au pied d'une murette, devant la maison. Depuis, je ne peux plus m'en passer, quitte à en replanter tous les deux ou 3 ans si nécessaire!;o)
      Et puis, j'adore ces fleurs tardives (schizostylis, rostrinucula, chrysanthèmes)qui tentent de nous faire gaiment oublier l'arrivée prochaine de l'hiver...

      Supprimer
    2. Ah, j'aime tout autant ces fleurs automnales (même si le retour du travail ne me laisse que les WE pour en profiter, et encore pourvu qu'il ne pleuve pas!) Je me demande tout de même s'il ne m'en reste pas un, il en a les feuilles. Par contre, pour leur amour de l'eau, je n'en suis pas si sur : ma première tentative fut de les planter dans l'auge - vendus comme plantes pour étangs qu'ils étaient - sans aucun succès. Alors peut-être aiment-ils un peu de fraîcheur sous le cagnard (comme les Crocosmias, qu'on voit au bord des ruisseaux, dans certains pays plus au sud), mais ici, je me demande s'ils ne préfèrent passer l'hiver les pieds plus au sec (comme les Crocosmias?): il fait toujours bien assez humide à leur goût...

      Supprimer
  9. waouuuuuuu ! une Toussaint de tous les diables ! (lol)
    merci, Soeur Ainée, pour ce joli billet et ces merveilleuses photos : un petit tour dans le Doubs...ça ne te dirait pas ? (histoire de me transmettre ton talent familial o)))...
    je vais d'ailleurs chanter en t'attendant...
    toi la soeur que je n'ai jamais eue, sais tu si tu étais venue, ce que nous aurions fait ensemble
    un peu avant moi tu serais née, alors on se serait plus quittées comme deux amies qui se ressemblent
    tu m'aurais appris l' latin par coeur, t'aurais été mon professeur à ton école jardinière
    et on se serait jamais battues, pour peu qu'alors on ait planté ensemble la même merveille
    mais tu n'es pas là ...à qui la faute, pas à moi-même, pas à toi-même, nous aurions pu chanter cela
    allez, je vais arrêter de massacrer la chanson de MLF - relol
    bises particulières de la Soeur née après toi (en espèrant t'avoir fait sourire aujourd'hui)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que tu m'as fait sourire, chère Chatou..et que j'ai bien pensé à toi ce jour-là, tu t'en doutes!;o)
      Merci pour ta touchante chanson..."Si la vie s'était comportée mieux, on aurait partagé en deux, et les plantounes et l'désherbaaaage!" ;o))
      C'aurait été formidable, tu as raison...mais on ne choisit pas sa famille, c'est hélas bien vrai... ;o)
      Mille pensées affectueuses et autres souhaits pour toi et tes projets! ;o)

      Supprimer
  10. Sublime automne dans ton jardin ! Que de couleurs ...Merci pour cette belle promenade qui me fait oublier nos averses continues.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le déluge est arrivé ici aussi, Karine...mais le jardin résiste encore, vaillamment! A nous d'en faire autant! ;o)) Bonne journée à toi!

      Supprimer
  11. Que de couleurs encore dans ton jardin automnal ! Mes yeux se régalent ... mais pleurent en regardant le mien où ne subsistent que bien peu de courageuses corolles.En admirant ta coussin de 'Mei Kyo', je me dis qu'il faut à tout prix que je re-re-re-plante des chrysanthèmes et surtout que j'arrive à les garder. Je ne comprends pas pourquoi elles ne m'aiment pas alors que je les adore.
    Contente de découvrir un nouvel aconit à floraison tardive. Je le note. Si tu as d'autres variétés tardives en tête, je suis preneuse de leurs p'tits noms.

    Entorse, mumm pas top ; du genou, encore moins top. Fais VRAIMENT attention à toi car pour avoir vécu avec les restes d'une entorse à la cheville, je sais qu'un mouvement trop brusque et/ou mal négocié peut vite entraîner une rechute.

    RépondreSupprimer
  12. Tu n'as qu'un mot à dire, au printemps prochain, tu le sais! Et je t'envoie un échantillonnage! Tu connais les vertus des schlouks de jardin, comparés aux godets achetés ;o)
    Pour les aconits, idem: le plus beau de tous les tardifs, dans le jardin, (celui de la photo) n'a pas de nom...récupéré dans le jardin de ma mère, il y a quelques années... Éminemment schloukable au printemps, lui aussi!;o))
    Pour l'entorse, je te rassure, ça va déjà mieux. Je suis "presque" sage! Merci de ta sollicitude, chère Belette! ;o)) Bises encore un peu clopinantes, mais presque plus!

    RépondreSupprimer
  13. Je te dis oui sans aucune retenue et avec des étoiles dans les yeux. J'ai fait trop d'essais qui se sont soldés par des échecs avec des variétés achetées. Je pense aussi que ma terre acide ne leur réussit pas forcément. Preuve en est que je ne me souviens pas en avoir vu un seul dans les jardins du village. Il faudra donc que j'en tienne compte et opère annuellement un amendement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, je ne vois pas non plus de chrysanthèmes dans les jardins d'ici!!!!
      Je n'ai jamais lu nulle part non plus qu'ils étaient récalcitrants à la terre acide...
      Une idée, peut-être: une belle grosse touffe dans un coin en bordure du potager, bien au soleil? C'est super joli, en plus!
      Bises d'encouragement! ;o)

      Supprimer
  14. Très jolie la vue d'ensemble de ton jardin encore bien coloré
    Un essai avec schizostylis coccinea = un échec, à retenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Viviane, à retenter sûrement! Dans un coin un peu protégé du vent froid, et qui ne dessèche pas l'été!

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Quel joli jardin automnal ! Débutante en jardinage car premier jardin, je suis ravie d'avoir trouvé votre site pour m'inspirer de vraies expériences.
      Que sont devenus vos erysimum bowles mauve ? J'en ai planté 5 en avril 2012, 3 se sont complètement desséchés début août 2013. Je n'ai même pas bénéficié du "bail de 5 ans". Quelle tristesse, je ne m'en remets toujours pas ! Je suis aussi trèèèèès fan de ces petites merveilles. Pourtant elles ont été bichonnées, arrosage surveillé car chaleur intense l'été (j'habite en provence verte, "cagnard" l'été et quand même froid l'hiver, -5 à -7° minimum tous les jours pendant 3-4 mois). Comment faites-vous pour les maintenir au jardin ?
      Sincères encouragements pour la guérison du genou !

      Supprimer
    3. Mais je ne fais rien du tout! ;o)) Je constate, c'est tout! Mes deux pieds de Bowles Mauve vont bien, avec des fortunes diverses: l'un, en plein soleil, a été presque "monstrueux" de fleurs en 2012, mais nettement plus chiche cette année. L'autre, dans les pattes d'un immense rosier 'Trier', n'a quasiment pas fleuri en 2012, mais a formé une jolie petite boule qui a, disons, moyennement fleuri cette année. Il prend son temps, mais sera peut-être plus durable, car s'épuisant moins? Qui veut voyager loin... vous connaissez l'adage!
      Je crois que cette année le printemps froid et humide ne leur a pas convenu, et que c'est pour ça que les floraisons d'Erysimum n'ont pas été à la hauteur cet été. C'est peut-être aussi la raison de ces morts subites dans votre jardin, tout simplement!
      Peut-être aussi que pour votre climat, une exposition à mi-ombre leur conviendrait mieux, pour vivre plus longtemps? Je ne peux pas vous dire, n'ayant jamais (Dieu merci! ;o))...) jardiné sous le "cagnard"...
      Longue vie aux deux rescapés! Merci pour votre sollicitude pour mon genou, et bon Dimanche!

      Supprimer