lundi 19 mai 2014

la Promenade du Ronchon


Ce matin, comme d'hab, me voilà sortie faire mon petit tour de jardin, mitraillette en main, pour profiter de cette superbe matinée ensoleillée et fraîche, comme je les aime....
Je n'avais pas fait 2 pas que j'ai senti, sur mon épaule, se percher un drôle de petit oiseau. Tout petit, mais avec des pattes bien crochues... ah il était bien installé, le bougre.
Bon, je me dis qu'il finira bien par se lasser... je continue donc mon petit bonhomme de chemin.
Premier clic de mitraillette...le massif de la terrasse est tout fleuri!
Mais voilà-t-y pas que tout d'un coup, j'entends une petite voix sarcastique, dans mon oreille, qui sussurre...
"Ahhh...pas mal si on aime le genre Tour de Pise...Euh...c'est fait exprès?"
Vexée, je ferme quand même mon petit clapet. Bon, d'accord, le vent d'enfer qui a soufflé plusieurs jours cette semaine a quelque peu altéré la notion de verticale...mais ils sont bien fleuris, mes iris et mes ancolies, non? Pfff...
Je continue vers l'étang...
Hier, j'avais redressé, mais un peu tard, le pot d'iris 'Gerald Darby' que ce même vent avait  fait chavirer, couché, quasi noyé.
Ouf, il a l'air de s'en être sorti!
Il a certes perdu la belle couleur violette de ses tiges, qui faisait mon admiration il y a quelques semaines, mais il va bientôt fleurir pour la première fois. Je guette, je guette!
Seulement... ça ne rate pas, bien sûr...! La petite voix se remet à glousser à mon oreille:
"Ohhh, la danse nuptiale des grèbes huppées!!! Quatre d'un coup, et bien alignées! Mazette! Les vraies, à côté, c'est du pipi de chat... Trop forte!"
Tais-toi, sale bête !!!!
Ah c'est malin!  Tabou, ici, le P... de C....!
Tu vas leur donner des idées, à mes matous! Et franchement, ils n'ont pas besoin qu'on les encourage!
Et puis, ça donne un genre, après tout, ce côté lysimaque clethroides aquatique!
Vous avez vu? Décidée, la zeph, à voir le bon côté des choses. Non mais...
Un peu plus loin,  le physocarpus pourpre (Summer Wine) est tout en fleurs.
Clicl!
Là, je me croyais tranquille! Raté!
"Ah tiens, je croyais que c'était le 14 Juillet, le feu d'artifice! C'est quoi, ces houppettes façon girafe, là, à droite?"
Grrr...c'est vrai, le Cotinus Grace, derrière,  mérite mal son nom. Je n'arrive pas à lui donner une forme bien dense..il me fait des grandes cannes, et des toupets de feuilles au bout.
Et si je me les aime, moi, les feux d'artifice, après tout?
D'un clic vengeur, je mitraille la belle Marie Pavie, qui étale ses jupes blanches avec une douceur angélique juste derrière le Miscanthus...
"C'est pas bien de laisser les Camassia fanés..., reprend la petite voix. C'est censé être décoratif, les Camassia fanés?"
Je commence à perdre mon sang froid, moi, avec c'te bestiole!
C'est vrai que je n'ai pas eu le temps de faire le ménage, ces jours-ci! Pas moyen de mitrailler en paix, c'est un monde, ça!
Et la petite voix reprend..
"Et ça ne te gène pas, de montrer des bordures aussi cafouilleuses?" 
J'en ai failli la ranger, ma mitraillette, histoire d'attendre que le zoziau aille voir ailleurs si j'y suis.
Je retourne à la maison, de toutes façons c'est l'heure d'aller au marché.
Mais en passant, je ne résiste pas au plaisir de mitrailler mon beau Mme Ernest Calvat, qui croule sous les fleurs et embaume tout autour de l'entrée...
Et paf! C'est reparti...
"Qui c'est qui va se prendre une belle tendinite quand il faudra couper toutes les fleurs fanées dans quelques semaines, hmmm?"
In-sup-por-ta-ble!!!!
Vous en avez un aussi, vous, de zoziau-ronchon qui se perche sur votre épaule dès que vous mitraillez votre jardin?
Dites-moi que je ne suis pas la seule, au moins!
A moins que vous n'ayez trouvé un moyen de le faire taire, cet oiseau de malheur!
Y a-t-il un secret? Une graine de silence à lui faire avaler tous les matins, peut-être?
Me reste plus qu'à aller me cloîtrer dans ma cabane, pour avoir la paix.
"OUI, je sais, il y a un tas de paille devant! Mais c'est le coin préféré de ma minette pour faire sa sieste, qu'est-ce que je peux y faire, moi! "
J'attends la répartie...Mais là...silence! Miracle!
Ah on me la copiera, la fameuse petite phrase!
Celle à laquelle je n'avais pas prêté attention le jour où j'ai acheté mon premier appareil photo : 
"Attention, le petit oiseau va sortir!!!!"  ;o)))




Post-scriptum du lendemain:  Ça y est!  Les "grèbes huppées" à cou noir ont commencé à fleurir!!!!!

37 commentaires:

  1. Tu es vraiment trop forte Zeph, j'adore ton speach et pourtant j'ai presque la phobie des zoziaux que je ne laisserai en aucun cas se percher sur mon épaule. En plus le reportage est fort joli, et la cabane adorable dans son écrin de verdure. J'aime beaucoup la photo d'intro, le bouquet d'iris, Mme Calvat et Melle Pavie. Tiens tu ne lui donnerais pas un p'tit coup de calvas justement à ce volatile p't'être que çà l'assommerait d'un coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas non! Ça risquerait d'éclabousser ma mitraillette, le coup de calva!!! ;o)) Merci pour tes encouragements, en tous cas, Maryline, je vais les mettre sur mon autre épaule, pour faire contrepoids au zoziau ronchon! ;o)))

      Supprimer
  2. Et si tu lui disais à ton zoziau que c'est justement parce qu'il est un peu en fouillis que ton jardin est beau. Pour moi il n'y a rien de plus monotone qu'un jardin tiré à quatre épingles.Bise estivale. Christine des Glaces.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me contenterais volontiers, moi aussi, de "deux épingles" ou "deux épingles et demi", Christine. Mais là, cette année, je suis tellement en retard dans la "mise en beauté" du jardin que les épingles ont dû toutes tomber dans la botte de paille de la cabane....alors avant de les retrouver... ,o)))
      Tiens, c'est vrai, on devrait décerner des "épingles" aux jardins visités, comme les étoiles aux restaurants ou les épis aux chambres d'hôtes! Bonne idée!;o))
      Bises estivales aussi, mais façon "40èmes rugissants"! Ca souuuuufle!!!!

      Supprimer
  3. Ma Zeph, j'ai les zygomatiques en extension max : j'adore ta prose ! o)))
    Tes photos sont 'marvellous' comme ton jardin.
    N'écoute pas ton zoziau, ce doit être un oiseau de Paradis et il est jaloux : d'ailleurs, je veux bien l'échanger contre le mien !
    Moi, c'est un corbeau que j'ai sur l'épaule et je ne sors plus mon APN - lol
    je t'envoie une cage dorée pour qu'il te laisse tranquille ...
    bizzzzz virtuelles (en attendant de t'en faire des vrais à la fin du mois)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe! Gare à la crampe, Sœurette! ;o)) Ça me rassure un peu que tu aies, toi aussi, ton oiseau ronchon...sacrées bestioles, tout de même! Ce qui me manque surtout, c'est le temps (dans les deux sens du terme, celui de l'horloge et celui de la météo) et l'huile de coude nécessaires pour couper court à ses sarcasmes, surtout! ;o)
      Je crois, hélas, qu'il faudra nous contenter des bises virtuelles, ma petite grande...mon acolyte ayant dû déclarer forfait, je ne pourrai pas venir vous rejoindre comme c'était prévu...;o( ... Mais ce n'est que partie remise, j'espère bien!

      Supprimer
    2. bouhhhhhhhh, je suis toute tristounette de ne pas te voir...j'espère juste qu'i n'y a rien de grave dans le forfait de ton acolyte
      je me console(rai) en continuant à te lire o)))
      bizzz z'affectueuses

      Supprimer
    3. Non, pas grave (une astreinte professionnelle imprévue...), mais contrariant! ;o) Bises tout autant!

      Supprimer
  4. Zeph, c'est pas grave, ce n'est qu'une hallucination acoustico-verbale! heureusement pas une parosnie!
    Traitement: moins de " jardinoiseries"! Bisous magiques!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une ...quoi??? Ca se mange? ;o)))
      Je crois bien, au contraire, que l'hallucination en question ne pourrait disparaitre (ou au moins s'atténuer), qu'avec...beaucoup plus de jardinoiseries:! ;o)) J'embauuuuuche! Tu viens? ;o))
      Merci pour ta douce magie, toujours aussi bienfaisante! ;o) Bisous à mes deux "C." préférées!

      Supprimer
  5. ah mais si je le connais cet oiseau, c'est même un oiseau fréquent dans mon jardin, mais face à nos monstres sacrés les perroquets, il ne peut plus rien dire : ils lui coupent le sifflet !
    Un rosier qui ploie sous les fleurs, c'est beau, et c'est tout. On profite le temps que ça dure et c'est déjà bien. On verra après... non ?
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi qui pensais naïvement que mes 3 chats seraient suffisants pour faire fuir les zoziaux trop familiers, ben c'est râté! Quant aux perroquets, ce doit être très beau, j'imagine, mais je n'ai pas ta patience pour m'occuper de ce genre de petit monde à plumes! ;o))
      Le coup du "on verra bien après", c'est un remède que j'utilise un peu trop souvent, je crois, pour mon propre bien LOL!!! Surtout quand je jardine... Bonne journée à toi aussi, François!

      Supprimer
  6. Trop drôle, ton article ! J'aime bien l'expression de Chatou avec ses zygomatiques en extension max, je vais la noter pour la ressortir à l'occasion ! Je pourrais me lancer dans un post du même acabit, car avec les caprices récents d'Eole, j'en ai plus d'une qui a la perruque de travers au jardin. La 'Belle Sultane' par exemple, aux longues tiges souples, me fais penser à ces messieurs au crâne dégarni qui gardent une mèche pour cacher la misère et au premier coup de vent, hop ! la belle garniture s'en va du côté opposé (houuu, je vais me faire huer !). Elle, la belle, a tellement honte qu'elle est partie se cacher dans les branches de 'Roseraie de l'Haÿ... Itou pour le géranium 'Johnson's Blue' qui pousse à leur pied. Et les nigelles ont toutes la raie du même côté. Même la seule valériane du jardin s'est affalée toute entière dans l'allée. Bon, pour répondre à ta question, oui, j'ai aussi ce drôle d'oiseau qui n'arrête pas de râler quand je fais le tour du jardin. Non, tu n'est pas toute seule, de loin pas. Il râle quand le jardin est de travers, il râle quand je n'ai pas eu le temps d'enlever les mauvais herbes et aussi quand mes derniers essais virent au clash visuel... Mais bon, je dirais que ça nous donne du boulot mais ça fait avancer le schmilblic, non ? Et parfois aussi il me susurre que j'ai bien travaillé mais c'est plutôt rare, en général il a toujours quelque chose à redire... Pffff, décourageant ! Bises orageuses, y a encore du décoiffage dans l'air....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh toi...tu n'aurais pas été coiffeuse dans une existence antérieure, des fois? ;o)))
      Ton zoziau devrait donner des cours au mien, qui est tellement avare de compliments que je ne sais même pas s'il sait que ça existe, les compliments...voire les encouragements! Y fait rien qu'à me décourager....exprès! ;o)))
      Heureusement que vous êtes là pour me remonter le moral et me donner du courage pour retrousser mes manches! ;o)
      Avec ma tignasse, au moins, je suis tranquille: avec ou sans vent, ça ne fait pas une grande différence! ;o))
      Et puis, c'est à la mode, il parait, le "coiffé-décoiffé"! ;o)
      Ici aussi, ça souffle toujours beaucoup ce matin. Dans le Beaujolais, c'est encore pire: plusieurs grosses branches d'un énorme prunus ont été cassées net, hier, chez une amie....
      Merci ma douce de m'avoir fait sourire à l'idée de tes plantounes essayant vainement de se recoiffer malgré le vent! ;o)
      Une Belle Sultane lascive, remarque, ça ne m'étonne guère! Par contre, j'ignorais que les Nigelles se faisaient une raie! ;o))
      Gros bisous ébouriffés!

      Supprimer
  7. Ps : mon cotinus Grace a, pour la première fois sans doute, une belle forme ronde d'un mètre cinquante en tous sens environ. Pour combien de temps ? That's the question... Simplement rabattu comme tous les ans mais pour l'instant point de ces longues cannes disgracieuses et disproportionnées. Et il fleurit. Je vais encore retrouver des bébés cotinus aux 4 coins du jardin, et même entre les pavés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh le mien va y avoir droit aussi, au sécateur (comme chaque année), mais du coup, on ne le verra plus guère... ce n'est pas l'effet que j'imaginais au départ! Ici je n'ai pas encore été envahie de semis, ni de Grace, ni des obovatus, ni du Young Lady... ma terre est peut-être trop lourde... Pas pour les charmillons, par contre...grr.... ;o) Bises compatissantes!

      Supprimer
  8. Je te rassure Zéph ! je souris en te lisant... avec où sans appareil photo, je ne peux m'empécher de voir ce qui cloche et qui pourrait être amélioré ! le cotinus Grace ressemble au tien, m^me reflexion, cette aprés-midi, demain je prends le sécateur et m'en vais le rabattre celui- là ! il a des jours où j'évite volontairement de passer à certains endroits pour ne pas entendre la "petite voix" !
    Bises compatissantes... marie-josé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord! Sus aux "Grace", Marie-José! Pour moi aussi, c'est décidé, il a droit à la coupe réglementaire sous peu, le pas-si-gracieux! ;o))
      Merci de ta solidarité généreuse! ;o)) Bises sous le soleil!

      Supprimer
  9. J'aime bien ton tour du jardin.
    Les grands iris ont bien le droit de pencher la tête, elle est si lourde et si belle.
    Et le cotinus Grace est magnifique chez moi quand le soleil au printemps, traverse ses têtes de girafes.

    Après l'orage de ce soir, avec vent, fortes pluies et grêle, je redoute un peu mon tour du jardin demain matin, surtout pour les fruits si nombreux sur les arbres cette année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que l'orage est passé sans trop de dégâts pour les gourmands, Jeanne-Marie! Merci de ton message consolateur! ;o)

      Supprimer
  10. ahhh oui, mais je le remets vertement à sa place... celui qui ose voir le moins bien, et je prends une photo qui ne montre pas justement, ce qui sera mieux la prochaine fois... et je fais le focus sur ce qui est bôôôô.
    Le Cotinus 'Grace', je l'ai coupé très court en mars.. et en plus, ses premiers bourgeons ont gelé... et bien, je lui ai dit qu'il était bien courageux d'avoir refait de nouvelles petites feuilles.. car pour l'instant, il est assez joli bien que maigrelet..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, moi aussi je me voile la face en ne mitraillant que ce qui me plait, c'est humain! ;o)) Mais il y a des jours où rien ne trouve grâce à mes yeux...ou plutôt; à ceux du zoziau ! ;o)
      J'aurais dû faire comme toi et couper Grace plus tôt...ça m'apprendra! ;o))

      Supprimer
  11. C'est toujours un plaisir de te lire. J'ai été prise dans ton histoire comme une enfant, et avec le sourire.
    Mais non Zeph, tes iris ne penchent pas à cause du vent, ils te font la révérence :)
    Ta cabane est charmante ♥ ♥ ♥
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ben va falloir que je leur apprenne à la faire correctement, la révérence! Z'ont avalé un manche à balai, ces courtisans-là! ;o))
      Quoique, s'ils faisaient la courbette, en plus, ce serait franchement la cata, tu ne crois pas? ;o))
      Vue de l'extérieur, ma cabane, je me l'aime aussi...mais si tu voyais le b... qu'il y a dedans! Je reporte le chantier de jour en jour... ;o)) Bisous!

      Supprimer
  12. Bien sûr qu'il m'accompagne aussi au jardin. Et je dois même avouer et reconnaitre que certains matins, sans ses criaillements intempestifs de reproche, le jardin serait à l'image de sa jardinière, nettoyé mais complètement échevelé ... et la coiffure, madâââme, ça fait toute la différence ... pour l’œil extérieur ;-)

    Ne change surtout rien à ta cabane, elle était faite pour accueillir une belle botte de paille qui lui donne une touche supplémentaire de véracité.


    Ils sont diablement lumineux dans la pénombre tes grands iris bleus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, ne me dis pas ça! Avec ma tignasse en bataille, je n'ai aucune chance, alors, pour l'oeil en question! ;o)) Moi qui croyais qu "on ne voit bien qu'avec le cœur"...et que "l'essentiel est invisible pour les yeux"... ;o)))
      La botte de paille est arrivée ici il y a deux ans, fournie par un pépiniériste qui n'avait trouvé qu'elle pour empêcher un grand arbuste de se faire abimer le tronc par les bords de ma remorque, lors du transport. Je l'ai ensuite installée - provisoirement, croyais je- sous l'avancée de toit de la cabane, pour la mettre à l'abri de la pluie. Ah ouiche...sauf que...les matous ont immédiatement adopté ce banc d'un nouveau genre, protégé du vent et de la pluie. (entre nous, moi je trouve que ça gratte un peu trop, la paille, mais chacun ses gouts!) Du coup, elle est restée là. Oui c'était presque décoratif, champêtre en diable, quand elle était intacte, bien ficelée et tout. Mais là elle se déplume, la botte, ça commence à faire désordre! Y pourraient entretenir leurs meubles, les matous, tout de même, non? ;o)
      Gros bisous ébouriffés! ;o))

      Supprimer
  13. Je l'ai moi aussi mon oiseau ronchon,J'éssaie de le faire taire, mais il a de la voix le coquin.Heureusement, j'ai depuis quelques jours un oiseau"voyageur" qui prend le contre-pied et ça me donne du courage; J'espère qu'il va gagner la bataille celui-là. Pour toi, jai confiance, ton jardin est si beau Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jeannette, si jamais ton oiseau "voyageur" pondait un œuf, tu me gardes un poussin, tu veux bien? ;o) Mais avec ma veine, j'imagine que c'est un mâle, non? ;o))
      Gros bisous du matin!

      Supprimer
  14. Après une savante recherche ornithologique , j'ai trouvé le nom de ces oiseaux qui hantent nos jardin , ce sont des
    " Tousquestpasfait " de la famille des " Paseuletemps" . ;)
    Il est bien beau ton jardin et j'envoie mes félicitations à ta jolie cabane qui ,dans un certain post , était rebelle de la flèche , la voici bien droite maintenant , bataille gagnée Zéphirine . Bisous admiratifs .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois que tu as trouvé, c'est bien eux! Sale race, va! ;o))
      Pour la flèche fofolle de la cabane, il a fallu une explication un peu musclée. J'ai honte de l'avouer, mais j'ai fini par y aller à grands coups de marteau pour la convaincre de rester tranquille. Tu na va pas me dénoncer, dis? ;o))
      Merci de m'encourager, Petite Pomme, c'est très gentil...bises pas très convaincues, mais consolées! ;o)

      Supprimer
  15. Ils penchent certes! mais ils fleurissent!
    Les miens ......2 sont droits, 5 ne fleurissent pas!
    Et puis vous les blogueuses nous montrez des jardins tellement parfaits ....qu'on n' est pas mécontents de voir que qqfois ça bug un peu!
    Allez on a tous cet oiseau indigène, faut faire avec!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les autres iris du jardin ont très peu fleuri, cette année, rassure toi. Dans les jardins des amies aussi. La météo n'a pas dû leur plaire l'été dernier...
      Ici, c'est peut-être aussi dû au fait que je devrais les dédoubler ou les déplacer, au bout de ces quelques années.... de toutes façons, je n'ai pas une terre adéquate pour eux, et il y a toujours trop de vent, au printemps, sur ma colline. Je crois même que je vais remplacer tous les "grands" par des "intermédiaires", ils se tiennent mieux!
      Sauf ceux-là, mes fidèles 'Mary Frances'. Une vieille variété qui est la seule, au jardin, à conserver un feuillage sain toute l'année.
      Et peut-être le grand 'Mesmerizer', avec ses voiles immaculées...
      Je ne voudrais pas t'ôter tes illusions, belette, mais en ce qui concerne la prétendue "perfection" du jardin...euh... ne te fie pas aux photos, surtout! ;o)) Bises bien humbles...

      Supprimer
  16. Ha, ha! Mais ils sont magnifiques, ces grèbes noirs! Des iris qui dansent, eux qui sont souvent si raides, on aura tout vu!

    Moi, la petite voix, elle me dit plutôt: si tu déplaçais ça, si tu ajoutais ceci, si celle-là se décidait enfin à pousser, ce serait plus réussi. Allez, l'an prochain peut-être...

    RépondreSupprimer
  17. Avec les rafales d'hier,les "grèbes" ont encore fait un beau plongeon...on va bientôt les mettre dans la section des serpents d'eau douce, si ça continue!
    Et mon petit oiseau, lui, en fait des gorges chaudes: "c'est pas bien, ça, de ne pas les rempoter pour qu'ils soient plus stables"...;o))

    RépondreSupprimer
  18. Joli article agréable à parcourir et superbe jardin.,Bonjour belge, bon dimanche.
    * http://retriever-louisettesblogs.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  19. Mais quel jardin!!!!!
    On en prend plein les yeux merci pour ce moment!!
    A bientôt

    RépondreSupprimer