jeudi 17 décembre 2015

Aimez-vous les petits plats gréco-libanais? (Geranium libani x peloponesiacum)

Autant pour les gourmands alléchés par ce titre racoleur: je ne viens ici titiller que votre gourmandise... botanique! ;o))
En tous cas, qu'ils soient horticoles ou culinaires, les petits plats de ce genre, moi, j'adore!!!
Surtout quand ils ont, comme mon petit-chouchou-du-jour, de belles couleurs, un brin d'originalité et une grande générosité!
C'est vrai, ça...quand on parle de Geranium vivaces, on pense tout de suite à de belles plates-bandes d'été, ou du moins de mai-juin.
Mais savez-vous qu'il existe des Geranium vivaces aussi pour le début du printemps? On n'en parle jamais, et c'est bien dommage! Les libani, les 'Prelude', les malviflorum... et j'en passe!
La plupart sont des dormeurs d'été: ils disparaissent quasi-complètement dès la fin de leur floraison, pour mieux reparaître, tout pimpants, dès l'automne venu. Et ils restent stoïques, avec de belles feuilles bien vertes, pendant tout l'hiver. Ça, c'est intéressant, non?
C'est aussi le cas de mon petit chouchou: Geranium libani x peloponesiacum.
Pourquoi venir vous en parler au mois de décembre?
D'abord pour vous faire rêver au retour du printemps, mais aussi parce qu'à la faveur de cette fin d'automne toute en douceur, je viens de m'en faire toute une tripotée, de ces petits délices gréco-libanais !
D'habitude, les bons petits plats, on s'en prépare volontiers quelques portions supplémentaires ..pour le congélateur. Là, c'est plutôt le contraire, je me les suis mis de côté...un peu plus au chaud. Non pas, qu'il craigne le froid! Il est parfaitement rustique chez nous!
Mais c'est à cette saison que l'on voit le mieux les belles et appétissantes rosettes que l'on peut "schlouker" avec gourmandise!
Eh! Pour une serial-schloukeuse dans mon genre, une petite séance de Schlouks au mois de décembre, c'est un plaisir rare à ne pas laisser passer! ;o))
Et je préfère laisser à ces bébés juste sevrés le temps de se faire de belles petites racines avant le printemps. Alors je me les cocoone un peu, quitte à  les remettre en plein air dans quelques semaines.
Je sens que ça va faire quelques heureux, au moment des grandes migrations botaniques de printemps!
Et dès le mois d'avril venu, à moi les belles et larges fleurs bleues veinées de mauve, qui accompagneront avec tant de bonheur les Leucojum aestivum 'Graveye Giant', par exemple!
Ça c'est une association comme je les aime!
Et pour faire chic, si vous trouvez un peu de chartreuse pour les accompagner, c'est encore mieux! Ici c'est un mini-Berberis tout en boule, 'Bonanza Gold'. Mais une belle Euphorbe polychrome, ça le fait aussi très bien!
Il ressemble beaucoup à sa "maman", le Geranium libani : il a le même comportement, la même couleur aussi, mais avec des fleurs plus grandes et un veinage plus marqué.
Celui-là aussi, grâce à un ami normand qui se reconnaîtra, je l'attends avec impatience au printemps prochain! Mais j'ai peur de ne pas lui avoir donné une position assez ensoleillée pour lui. Il faudra peut-être le déménager, mon petit libanais...
Mais récapitulons les qualités de son rejeton, le gréco-libanais:
- sa floraison dure un bon mois, à partir de la mi-avril.
- ensuite, il s'endort et disparait.
- le feuillage, un peu rond comme celui du Geranium renardii, mais en vert foncé, ressort en Septembre et persiste tout l'hiver.
- du coup, la sécheresse estivale, il s'en moque comme de sa première petite paire de racines!
- il est rhizomateux, se développant à partir de grosses racines charnues juste sous la surface du sol, à la manière du Geranium macrorrhizum bien plus connu!
- il n'est pas très haut, disons 30cm chez moi,
- il aime le plein soleil, mais ici, il est à mi-ombre depuis des années, et s'en porte très bien!
J'ai bien envie de l'essayer sous quelque arbuste qui débourre tard au printemps...voire sous un Viburnum plicatum, par exemple...un beau tapis bleu sous une avalanche de soucoupes blanches, ça devrait "le faire", non?
Alors...convaincus par la cuisine gréco-libanaise au jardin? ;o)
 

23 commentaires:

  1. Merci, Ma Zef pour ces beautés bleues, ça me redonne un peu le moral. j'en ai bien besoin avec la santé de Pierre qui décline inexorablement (pour combien de temps encore??)Bises et à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ma Jeannette... j'en suis toute retournée, à l'idée de ce que tu traverses. Je t'envoie plein de pensées fleuries pour te donner du courage, et un grand bouquet de sourires! Je pense à toi, et à Pierre...

      Supprimer
  2. Une belle découverte que tu nous offres là pour Noël.Je ne connaissais pas du tout mais je suis absolument fan.Ce qui me chiffonnait c'était "soleil!" mais tu dis que chez toi , ils sont à M.O , alors ça devrait le faire.Je note, je note et je vais tenter d'en dénicher. Je ne connais pas vraiment la cuisine Gréco Libanaise mais j'adopte.Bon Noël .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu ne le trouves pas (ce qui ne m'étonnerais guère...sauf chez les anglais!) fais moi signe au mois de Mars. Je pourrai probablement t'en envoyer une rosette! ;o)
      Bonnes fêtes à toi aussi!

      Supprimer
  3. Merci pour ce joli bleu. Ici tes petites plantounes me sont inconnues, car je privilégie les plantes que je peux voir toutes l'années. Ben, j'ai déjà du mal à remplir mon grand jardin et les trous sont encore trop nombreux pour installer les petites choses qui disparaissent en été mais un jour peut être!! Je te souhaite un joyeux noël. Bises. Christine des Glaces

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh...Christine! Tu veux dire que tu n'as pas un seul bulbe dans ton jardin????? ;o))
      Je te taquine...mais si tu changes d'avis, tu sais où t'adresser!
      Grosses bises de Nowell !!!

      Supprimer
  4. Tout d'abord ... je suis une grande gourmande donc par l'odeur alléchée, j'accours (enfin ... aussi vite que me le permet mon lamentable débit internet !!) histoire de me régaler les papilles d' une petite recette greco libanaise !!! j'aurais du me douter... mais j'échange volontiers ma fourchette contre un plantoir car tu nous la vends si bien cette jolie plantoune aux yeux délicieusement bleus !!! dis-moi, grand chef, quel est donc ton secret pour nous offrir à chaque fois une belle et grande histoire avec une seule héroïne ?! ha oui, je sais, le talent !!! un ingrédient que j'aimerais bien savoir ajouter à tous mes plats-billets !! bisesssssssssssss d'un petit marmiton :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrête!!! Mes chevilles vont tellement enfler que je ne pourrai plus bêcher! Et ne te dévalorise pas, Belette! Ton blog est un havre de poésie et de beauté... à l'image ton ton jardin, je pense...et de sa jardinière! Bon, on va fonder une Société d'Admiration Mutuelle, si ça continue! ;o))
      Bises modestes, fières de l'être, et désireuses de le rester!

      Supprimer
  5. Absolument convaincue! Déjà, au niveau culinaire, je craque... et que dire des fleurs des montagnes grecques? Je fais le déplacement rien que pour elles, alors... je vais essayer d'obtenir un de ces petits géraniums trop jolis!
    Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même réponse qu'à Maryse! SI tu ne le trouve pas...rendez-vous au printemps!
      Amitiés gourmandes..de plantes!

      Supprimer
  6. Je suis une grande fan des géraniums ! alors , tu penses, ils m'intéressent tous! mais avec 500m2 , on doit se réfréner ! je vais étudier son cas de plus près sur mon écran et qui sait....
    Bon Noël
    bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah. Oui, je vois. J'ai connu ça aussi, Dany. Essaie plutôt de trouver Prélude, si tu veux un très joli geranium précoce. Il est plus "classique", disons, et ne vadrouille pas du tout!
      Bises sélectives! ;o)

      Supprimer
  7. Bonjour Zeph,
    Ton gréco-libanais est-il le Geranium 'Solitaire' d'Alan Bremner ?
    Il ressemble aussi à G. 'Stéphanie, un gréco-caucasien, (G. peloponnesiacum x G. renardii) qui ne disparaît pas l'été.
    Bonne journée.
    Jean

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Jean, je l'ai vu baptisé ainsi sur certains sites anglo-saxons. Il est également mentionné comme synonyme sur un site français. Mais quand je l'ai acheté (sur ebay, il y a bien des années...), c'était sous son nom botanique de Geranium libani x peloponesiacum.
      Il est apparemment très peu connu en France, et même en Europe continentale,. Alors que plusieurs pépinières le proposent outre-manche, en vantant sa floraison précoce et son feuillage lumineux l'hiver...
      Il me semble que je te l'avais envoyé, me trompé-je? Si c'est bien le cas, comment se comporte-t-il chez toi? Et si non, veux-tu que je corrige cet "oubli"? ;o)) Amitiés

      Supprimer
    2. Bonjour Zeph,
      Non, tu ne me l'avais pas envoyé. Si tu as un un schlouk en trop, je veux bien goûter à ta cuisine greco-libanaise.
      Amicalement.
      Jean

      Supprimer
    3. C'est bien facile! J'ai actuellement 8 bébés/rosettes en godet, sous zip, et en pleine forme! Préfères-tu que je t'en envoie un maintenant (à la faveur de ton climat bien plus doux qu'ici), pour goûter au petit plat gréco-libanais pour Noël, ou est-il préférable que nous attendions le printemps?
      Zeph toute contente d'avoir trouvé quelque chose qui te fasse plaisir! ;o)

      PS: j'ai bien retrouvé plusieurs de nos échanges de mail, mais aucun ne comporte ton adresse!!! Peux-tu me la renvoyer, s'il te plait?

      Supprimer
  8. Mais qu'il est mignon, celui-ci! Quel bleu attirant (quasi pastel strié de veinures violacées, si mon écran n'affiche pas de fausses couleurs).

    Tu as 'Prélude'? Je l'ai tenté, il semblait avoir bien pris, et puis il a disparu. On m'a dit depuis qu'il était un peu sensible. Je l'ai regretté et n'ai pas osé le retenter (vu sa petite yaille, c'est peut-être d'étouffement qu'il est mort).

    Les géraniums, c'est vraiment unquitte ou double, chez moi. A part 2-3 qui se tiennent (les nodosum, phaeum, magnificum, himalayense, maculatum et renardii), ils sont soit diablement envahissants (oxonianum bien sûr, mais aussi 'Sabani Blue', Orkney Cherry', et je n'ai jamais osé mettre les grands classiques qui s'infiltrent partout comme 'Rozanne'), soit ils disparaissent ('Havanna Blue', 'Purple Pillow' 'New Dimension'). Je croise les doigts pour les petits nouveaux: 'Bob's Blunder', 'Lakwijk Star', 'Kashmir White'.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux l'essayer, Laurent, fais-moi signe en mars! (en espérant que mes schlouks survivent, bien sûr).
      Je te rassure, ici aussi certains géraniums ne se plaisent guère. Prélude, je l'ai perdu aussi la première fois. Je l'ai re-tenté, dans les pattes d'un immense rosier botanique jaune pâle (R. cantabrigiensis) et dans l'un des endroits les moins mal drainés du jardin. Il a bien failli disparaître encore, mais ô surprise, il a reparu et fait quelques fleurs au printemps dernier! Je croise les doigts! Il lui faut du très très bien drainé, je pense, à celui-là.
      Les phaeum ne durent chez moi qu'une paire d'années... les cinereum je ne t'en parle même pas! les pratense ne veulent rien savoir non plus. Je me suis entêtée, et il semble que le beau 'Summer Skies', dans un endroit, là encore, soigneusement sélectionné, tienne depuis 2 ans...Lakwijk Star, qui est un wlassovianum ou presque, par contre, est solide. Kashmir Green (le plus beau des Kashmir!!!) s'est épuisé à fleurir jusque par dessus la tête pendant 2 ou 3 ans, puis a disparu. Kashmir White a fait pareil, mais il a survécu en me faisant deux petits au bout des racines, en bon Kashmir qu'il est...
      'Bob's Blunder' a disparu tout de suite aussi.
      Quant à Rozanne, je suis surprise!!! Il s'infiltre, dis-tu? Tu veux dire que la touffe prend appui sur ses voisins et s'étale beaucoup, peut-être? Parce qu'il est loin d'être facile à diviser, ici, reste sur le pied de départ ou quasi, mais ne drageonne pas ni ne se ressème!
      Comment est ta terre? Argileuse? Humide l'hiver? Si elle ressemble à ma mienne, je pourrais peut-être te dire ce qui marche, ici! (il y en a quand même une bonne centaine qui y poussent très bien!! ;o))...)

      Supprimer
    2. Post Scriptum: quelques pistes, parmi les plus florifères: Patricia, Ann Thomson, Elworthy Eyecatcher, Dreamland, Dilys...
      Fay Anna, mais aussi Brookside et Nimbus, et tous les wallichianum genre Rozanne justement (Sweet Heidi, Rainbow, Pink Penny...)!
      Parmi les bas-sur-pattes, Tanya Rendall, Elke, Canon Miles, lancastriense, et tant d'autres! ;o)

      Supprimer
    3. Merci pour les pistes. En fait, quand j'ai découvert leur port, aux Rozanne, Patricia, etc, j'ai réalisé que je ne peux vraiment pas me les permettre, ils étoufferaient trop de plantes (déjà que je me bats avec les semis d'oxonianum - enfin, je retire du lot 'Catherine Deneuve' que j'adore). Et puis entre nous, j'en trouve certains presque trop tape à l'oeil (surtout ceux qui ont un oeil). Mais ils sont tels que tu les décris, je pense: des plantes qui s'étalent, grimpent presque, s'affalent sur leurs voisines mais ne sont pas si grosses à la base. Peut-être se bouturent-ils très bien?

      Je retiens ta proposition, c'est gentil!

      Chez moi, le phaeum 'Samobor' tient bien et se ressème à l'identique. Par contre, 'Saturne', identique mais aux fleurs bleues, est plus difficile: pour ma troisième tentative, il semble résister.

      Je ne connais pas 'Kashmir Green', mais comme 'Kashmir White' m'a déjà totalement subjugué, je ne peux qu'être impatient de le rencontrer...

      Comme quoi, parmi les géraniums, tous ne sont pas aussi simples qu'on le dit en général.

      J'aime surtout les nodosum, je dois dire, et puis certains hybrides comme 'Philippe Vapelle' (partie pour leur feuillage).

      Supprimer
    4. Les Nodosum??? Ici ce sont les pires (et les plus beaux) des envahisseurs! Ils franchissent les allées pour aller se ressemer, même en plein soleil!!!! Alors que les oxonianum restent plus raisonnablement "pondeurs".... Comme quoi, d'un jardin à l'autre...
      Je maintiens 'Dreamland', un hybride de riversleianum, mais bien plus rustique que les célèbres 'Mavis Simpson' et 'Russel Pritchard', et qui fleurit de mai aux gelées. Il est bas sur pattes, et ne s'étale ici que par terre (en bordure de massif, notamment), là où il y a de la place.
      Dans le genre bien sage, et joli feuillage, tu devrais essayer 'Coombland White'. Il ne fleurit pas aussi longtemps que d'autres, mais son feuillage est superbe, en touffe compacte, velouté et régulier, prenant de jolies couleurs à l'automne. Quant à ses fleurs, elles sont de forme parfaite, blanches et veinées de rose au cooeur, avec des pétales qui s'écartent bien les uns des autres. Une vraie beauté! Il lui faut un endroit abrité, tout de même, et surtout bien drainé.
      Si tu aimes les magnificum, il y a aussi 'White Zigana', la version blanche en quelque sorte.
      J'ai bouturé/schlouké tout ce petit monde récemment... Si tu veux tenter, et s'il m'en reste dans deux mois...;o)

      Supprimer
  9. Nan mais là, il faut que tu arrêtes de me faire découvrir des geranium tous plus mieux les uns que les autres. Vite mon carnet, mon crayon que je note quelques nouveaux noms. Dans ma terre, la grande majorité se plait, voire se multiplie trop.
    Tu sais, 'Rozanne' est loin d'être si difficile que ça à diviser. Je pense avoir réussi 100 % des essais tentés sans faire des tas de chichis. Il faut juste être super super vigilant sur l'arrosage de l'éclat prélevé durant sa première année. Tu veux que je t'en prépare au printemps ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es kromignonne, Dame Belette! Mais il n'y a pas tant de place que ça dans mon jardin pour les Geranium bleus (qui y sont déjà nombreux!). Ceci dit, ton exemple m'interpelle et m'encourage. Je crois que je vais essayer de faire comme toi, mais sur d'autres wallichianum du même genre, comme Rainbow, Pink Penny ou le beau Rosetta...
      Merci d'avoir démystifié pour moi le schloukage des wallichianum!
      (dis, tu crois vraiment que j'avais besoin qu'on gratte encore un peu plus mes démangeaisons de de serial-schloukeuse? ;o))....)
      Bises incorrigibles!

      Supprimer