vendredi 29 janvier 2016

Quelques soeurs Tit'Goutte...de neige (Galanthus)

Galanthus nivalis 'Viridapice'  var. scharlockii                                                  Galanthus plicatus 'Augustus'                                                     Galanthus 'Robin Hood'
Je vous les avais déjà présentées, les fameuses sœurs Tit'Goutte.
Je ne sais même plus combien il y en a...5, 7, voire plus selon l'imagination fertile des amateurs de plaisanteries calembourdesques!
Mais là, cette fois, il y en a deux qui sont apparues dans mon jardin, comme ça, à l'improviste!
Deux soeurs galanthes, d'ailleurs: la jeune Corinne et ma petite préférée...Germaine!
Car les Galanthus (fleurs de lait) sont bien de la famille Tit'Goutte, vous en conviendrez, puisque les anglais les appellent "snowdrops" (Gouttes de Neige)!
Galanthus 'Ann Thompson' en 2013

J'ai été plus habituée à la visite régulière de Justine, jusqu'à présent (Justine Tit'Goutte). Une vraie radine. Plusieurs de mes acquisitions de ces dernières années étaient visiblement de ses amies!
Comme cette année, d'ailleurs: le beau Diggory, dont je vous ai parlé récemment, par exemple... et quelques autres!
Sans parler des visites peu appréciées d'une autre sœur, l'affreux jojo de la famille: Emma.
N'est-ce pas 'Trumps' et 'Godfrey Owen'.... Emma Tit'Goutte, alors? Hmmm?
Où est-ce qu'elle Est-ma Tit'Goutte? ;o))

La première des deux sœurs dont je voulais vous parler aujourd'hui, s'est d'abord fait passer pour Anne, ou pour Justine, pendant 2 ans.
Anne Tit' Goutte et puis s'en va. Et encore. Anne Tit'Goutte bien classique, d'ailleurs, sans rien de particulier, à presque la confondre avec un nivalis égaré, à part ses lunettes de cobra vertes sur le nez.
Galanthus 'Ann Thompson' en 2016
D'ailleurs, je m'attendais au pire, avec un nom pareil: elle s'appelle officiellement 'Mrs Thompson'. Avouez qu'on pouvait craindre qu'elle ne s'appelle Emma!(celle qui fait son cinéma: des feuilles, rien que des feuilles).
Mais non, c'était Anne. Ou Justine.
Mais cette année, miracle!!! Trois corolles d'un coup! Dont deux qui montrent enfin la vraie nature de la fameuse Mrs Thompson.
Galanthus 'Ann Thompson' en 2016
Car elle est réputée particulièrement fantaisiste, cette chère Mrs Thompson! Il lui arrive d'avoir quelques pétales supplémentaires, jusqu'à 6 en tout, voire de faire deux fleurs sur le même bulbe...  une originale, en somme!
Eh bien cette année, ça y est, elle commence à me faire des fantaisies!
C'est Corinne Tit'Goutte, je vous dis!
Enfin... Corin Tit'Pétale, plutôt! Deux de ses 3 fleurs ont essayé de s'en rajouter un, de pétale! Pas complètement réussi, ce petit quatrième, d'ailleurs, car il est plus court que les 3 autres. Mais ...c'est un bon début!
Galanthus melvillei début janvier 2016
J'ai déjà hâte de voir ce qu'elle me concoctera l'an prochain! ;o)

Et la deuxième, là, est totalement inattendue! Serait-ce dû à cet hiver bizarre qui n'en est pas vraiment  un???
A priori, les Galanthus melvillei, depuis plusieurs années, se comportent sagement au jardin. Ils sont précoces, c'est d'ailleurs pour ça que je les ai invités. Souvent en fleurs en Janvier, et les fleurs durent longtemps: tout en fleurissant, ils continuent à grandir, en tige et en fleurs, jusqu'à atteindre un bon 12 cm de hauteur de tige, et un bon cm et demi de hauteur de fleur. Mais c'est tout!
Sauf que.
Galanthus melvillei le 26 janvier 2016
Cette année, ils ont commencé à fleurir en décembre/début janvier. Bon, OK. Mais ils n'étaient pas les seuls.
Seulement 3 fleurs cette année, mais je leur pardonne, car je les ai dédoublés l'an dernier pour en installer quelques-uns à d'autres endroits du jardin et faire plaisir à des amis.
Jusque là, rien que de très normal, me direz-vous. Sauf que, disais-je...
Il y a 10 jours, j'ai vu apparaître, dans le même sillage que deux des trois fleurs...une tige supplémentaire! Toute fine, mais qui a commencé elle aussi à monter, puis fait sa petite clochette comme une grande, mais en format réduit!
Germaine Tit'Goutte? ;o))
Drôle de spectacle: trois grosses fleurs bien hautes et bien dodues, et à l'étage en dessous, deux petits fleurs maigrichonnes et basses sur pattes!
Galanthus melvillei le 26 janvier 2016
Et depuis, je les surveille de près: les nouvelles arrivantes vont-elles se hausser du col et s'arrondir jusqu'à rattraper leurs ainées, ou resteront-elles de petites choses mi-naines, juste un écho, comme l'ombre portée de leurs grandes sœurs, sous le soleil? Suspense...

Ah, et puis aussi. Au nombre des nouvelles arrivantes parmi les Soeurs Galanthes, il y a une nouvelle famille: les Gross'Goutte.
Attention, ne pas confondre les Gross'Goutte avec les Gruss'Gott, ces autrichiennes à qui il faut dire bonjour à chaque fois qu'on les croise! ;o))
Galanthus elwesii 'Roger's Rough'
Pour l'instant, je n'ai encore vu venir qu'Anne, dans la famille Gross'Goutte. Très répandu, comme prénom, décidément, dans ces familles là. Sont pas bretonnes, pourtant! ;o)
Mais elle se pose un peu là! Regardez-moi ça! J'ai posé à côté d'elle un godet de nivalis, pourtant déjà haut sur pattes (je n'ai pas pu les enterrer aussi profond que je l'aurais voulu, le godet étant ce qu'il était...).
Eh bien, la Gross'Goutte arrive à la même hauteur que sa cousine, godet compris!
Quant à la taille des fleurs, ce n'est pas un effet d'optique! Dans la famille Gross'Goutte, on a aussi la Gross'Tête! Deux fois plus grande que celle de sa cousine!
Elle..enfin, lui, plutôt...(car c'est un mâle, si j'en crois son nom...et sa grosse "moustache"!) fait partie de la tribu des Galanthus elwesii. Anne, après tout, était autrefois un prénom masculin!
Son vrai petit nom, c'est Galanthus elwesii 'Roger's Rough'.
Mais...avez-vous remarqué?
Même s'il a la plus petite tête, c'est quand même le nivalis qui a la plus grosse.... capuche! (ont dit: le spathe). Comme quoi, chez les Gouttes comme chez les humains, faut pas toujours se fier aux apparences pour ce qui est de la taille des différentes, hum, pièces d'anatomie! ;o))
Galanthus nivalis                                             Galanthus elwesii 'Roger's Rough'

13 commentaires:

  1. Je suis scotchée! Chez moi, j'ai des perce-neiges... Oh, j'ai bien remarqué qu'elles n'étaient pas toutes pareilles, mais je n'avais jamais imaginé qu'il y en avait autant de sorte! Je ne sais pas comment tu t'y retrouves... tu les étiquettes toutes?
    Merci pour cet article intéressant qui m'ouvre de nouveaux horizons!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, Gine, il y a les étiquettes.
      Mais en fait, étant donné qu'elles fleurissent à un moment où elles sont quasiment les seules fleurs du jardin (à part les bruyères, les cyclamen et les hellébores), elles accaparent l'attention, en janvier-février! Si elles fleurissaient en Juin, comme tant d'autres, je ne suis pas sûre que j'en aurais planté autant! Mais là, en hiver, quand je fais mon petit tour de jardin matinal, bien emmitouflée souvent, quel plaisir de se pencher sur chaque petite corolle qui daigne pointer le bout de son nez blanc à travers le vert, puis renverser sa corolle vers le bas, puis l'ouvrir au moindre rayon de soleil, dévoilant ses taches de verdeur (et non de rousseur!)... du coup, on les reconnait très vite, on les espère, on guette leur ordre d'apparition, la façon dont elles se multiplient (ou pas!). C'est ma bouée de sauvetage (d'un océan d'ennui jardinier) pour l'hiver, les perce-neige! ;o))

      Supprimer
  2. Ah, chez moi 'Trumps' est plutôt actif : 5 fleurs pour sa troisième année dans le jardin...
    'Godfrey owen' fleurit pour la première fois, mais j'ai quand même deux fleurs. J'ai aussi des feignants comme tes Emma, mais il y a aussi des Corinne, hyper productives, chez moi : 'Cedric's prolific', 'Magnet', 'Sentinel' ou 'John Gray', sans même parler de 'Sam Arnott' qui nous en redonne ! Je vais diviser le beau Sammy cette année tant il s'est bien installé.
    J'attends encore les 'flocon de neige' et les nivalis en général toujours plus tardifs.
    Ah oui, il sont bien beaux ces petits Snowdrops :)
    Quand je vois 'Roger's Rough', j'ai bien envie de le comparer avec 'Big Boy' et 'Comet' qui sont mes géants préférés.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a aussi Colossus, parmi les joufflus... on m'en a offert un bébé, mais cette année,il n'a fait qu'une seule et unique feuille! ;o)

      Supprimer
  3. hou la la ! et bien moi j'reprendrais ben une p'tite goutte car figure toi que dans toute cette belle petite famille j'ai du hériter d'Hortense .... qui brille par son absence !!! pas même le moindre petit bout de feuille, rien !!! alors évidemment, du coup, je me rabats sur les hellebores qui, elles, de leur présence m'honorent !! il va tout de même falloir que j'arrive à comprendre pourquoi toutes ces mignonnes m'ignorent malgré plusieurs tentatives d'implantation !! bises enivrées... par tant de petites beautés ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca c'est bizarre, Nathalie! Si ils se plaisent dans ma terre, ils devraient aussi adopter la tienne! As-tu essayé avec des Galanthus-de-jardin, ou seulement avec des godets du commerce ou des bulbes-tout-nus?
      Dis...tu ne voudrais pas me (re-)donner ton adresse (en utilisant le formulaire de contact ci-dessous)? J'ai quelques bricoles pour toi, et pas envie d'attendre St Priest pour que tu les prennes en charge! (je vais m'absenter pour aller voir mes princesses canadiennes, entre autres);o)
      Bises délégatrices...

      Supprimer
  4. Tu as une jolie collection ! J'en ai quelques uns qui végètent, la terre est trop sèche en été pour eux, ils font partie des rares bulbes qui ne se plaisent pas dans le jardin . D'ailleurs, il faut que j'aille voir, il me semble bien qu'ils ne sont pas réapparus. Peut-être bien victimes de la canicule estivale !
    Bisous et belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, Sylvaine, la sécheresse estivale ne doit pas beaucoup leur plaire... As-tu essayé de les planter plus profondément? Cela les aiderait, je pense.
      Et si tu tiens absolument à "rater" un autre bulbe, je te recommande le Camassia, dans ta terre sèche! ;o))
      Bises du dimanche!

      Supprimer
  5. Ou comment me faire passer 10 minutes à 4 pattes dans l'herbe mouillée !!!
    Ya que toi pour réussir ça surtout avec le "beau ciel bleu" plutôt humide du haut Forez

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu prends des poses suggestives dans ton jardin, même en plein hiver, je ne saurais en être tenue pour responsable, je te préviens! ;o))
      Bises très sages!

      Supprimer
  6. C'est vrai qu'il n'y a pas mieux que soulever ou entrouvrir les jupes des perce-neige pour pimenter le tour de jardin hivernal.
    Très peu de personnalités au jardin, beaucoup d'anonymes aux habits diversifiés en revanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très peu de personnalités? Et c'est toi qui dis ça? Après la découverte dans ton jardin d'une rareté qui porte même ton surnom? Allons, allons...
      Dis-moi plutôt...As-tu trouvé de nouveaux atours fantaisie parmi tes beautés locales, cette année, en faisant ton petit tour?

      Supprimer
  7. En réelle nouveauté, pas grand chose, non. Des 4 x 4 mais pour le moment, aucun n'a perduré dans le temps, un joli presque blanc et un double. Mais le temps ne s'est guère prêté à l'ouverture des jupes et cela ne va pas s'arranger pour les deux semaines qui arrivent :-(.
    Quant à la rareté éponyme, le soleil d'hier lui a enfin fait montrer ses atours.

    RépondreSupprimer