samedi 6 février 2016

Molière, Vincent, un bonnet et deux oreilles (Galanthus scharlockii)


Laissons Molière et Vincent de côté pour le moment, si vous le voulez bien.
Quel est l'animal, qui, selon vous, est surtout connu pour ses oreilles et son bonnet?
Vous avez trouvé? Oui, oui, c'est bien ça, celui qui braie, et qui porte culotte sur l'île de Ré! ;o))
"viridapice" le 25 mars 2005
Le rapport avec les perce-neige? Vous allez voir.
Au printemps 2005, j'avais acheté, je ne sais plus où, sur internet sûrement, quelques perce-neige appelés "Galanthus viridapice".  Je suis sûre de la date, pour cause de photo des bébés, à réception du colis, et datée de cette époque.
Des nivalis, m'a-t-on dit, mais avec une petite coquetterie verte au bout des pétales (ou plutôt, "tépales") extérieurs.
Sitôt plantés, ils se sont vite révélés les plus prolifiques du jardin! Mieux même que les nivalis classiques, aux pétales extérieurs immaculés.
Depuis, je te les ai dédoublés à maintes reprises, replantés aux quatre coins de mon rectangulaire jardin.... j'en ai aussi offert à de nombreux amis jardiniers, bref, toute fière, j'ai essaimé à tous vents mes "viridapice", façon graines de pissenlit!
 Et c'est en déterrant quelques spécimens pour un ami la semaine dernière, justement, que j'ai été prise d'un doute...
Il faut dire que je venais juste de vous parler de la taille respective des spathes (le petit capuchon vert au dessus de la fleur) du nivalis et de l'elwesii 'Roger's Rough' dans mon précédent article, souvenez-vous....
Les spathes, jusque là, je n'y avais guère prêté attention.
Mais là, en rangeant soigneusement mes petits cadeaux sur un essuie-tout humide.... il a fallu aussi ranger leurs spathes bien proprement avant de les glisser dans l'enveloppe!
Vous vous souvenez de l'histoire de Vincent?
Vincent mit l'âne (ou vingt cent mille ânes) au pré, combien y a-t-il de têtes et d'oreilles?
Eh bien là, c'était pareil. J'avais deux fois trop de spathes, vu le nombre de fleurs que j'avais sous les yeux. Je n'avais pourtant rien bu... mes lunettes étaient propres.
Et je voyais double dès que je regardais les spathes. Serais-je en proie à une "spathologie" inconnue????
Que nenni. J'ai eu beau retourner au jardin et regarder tous mes "viridapice" l'un après l'autre... c'était partout la même chose: ils avaient tous un double spathe, bien long, et dont les deux moitiés se faisaient parfois un petit coucou l'un à l'autre... des oreilles d'âne, sur mes "viridapice"! Et dire que je ne l'avais jamais remarqué.
Et...ça m'a rappelé quelque chose, c't'affaire...
L'an dernier, j'avais acheté à l'ami Francis (pépinière F comme fleurs) un petit godet de Galanthus nivalis var. scharlockii. A un prix très raisonnable d'ailleurs, d'autant qu'il y avait plusieurs bulbes dans le godet.
Et je me souvenais avoir inscrit dans mon grand fichier que ce qui caractérisait ces fameux scharlockii, c'était justement...un spathe double en forme d'oreilles d'âne.
Je vérifie sur internet....Bingo!
Définition des scharlockii: pointes vertes sur les tépales externes et...spathe bifide!
Et c'est là que Molière intervient: comme Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, je cultivais et distribuais des Galanthus scharlockii depuis 9 ans, totalement à l'insu de la conscience-que-mes-parents-ils-ont-mise-à-l'intérieur-de-moi!!!
Mme Jourdaine, c'était moi!
Zeph, tu te rends compte? Tu distribues des plantes sous de fausses identités depuis tant d'années, et tu ne t'en étais jamais aperçue!!!! Et tu les donnais même avec une étiquette, pour mieux signer ton crime!!! Honte à toi.
Ce sont peut-être les Galanthus scharlockii qui ont des oreilles d'âne, mais le bonnet du même métal, ben...il est pour toi! :o))
Alors je viens ici faire publiquement amende honorable. Chers amis à qui j'ai cru faire plaisir avec mes petits bulbes verts-du-bec, je vous ai "enduits d'erreur". Me pardonnerez-vous un jour?
Mortifiée je suis!
les "sharlockii" de Francis
Oui mais...
Je guettais depuis plusieurs jours la sortie des scharlockii achetés l'an dernier, histoire de vérifier que l'erreur était juste, tout de même!
l'étiquette des "sharlockii" de Francis
Ce matin,  donc, dûment munie d'un APN comme un "expert" sur une scène de crime, je me précipite pour  voir s'ils sont ouverts, ces fameux "vrais scharlockii".
Pas franchements ouverts, les petits, non. Mais...
Regardez-les, là, à gauche...
Vous voyez des pointes vertes, vous????
Vous voyez un long spathe bifide, vous???
Moi... je ne vois rien du tout.
Pourtant ce sont bien eux...regardez l'étiquette! Ce n'est même pas mon écriture!
Les nivalis de base
Je dois avoir la berlue! Il me semble que j'en ai déjà vu, des comme ça!
Je file voir mes perce-neige de base, les nivalis de chez nivalis.
Les voilà, à droite.
Ils en sont exactement au même stade, comme par hasard... (alors que les verts-du-bec" sont plus avancés)
Et ils se ressemblent fichtrement, vous ne trouvez pas????
J'ai la tête qui tourne;
Encore heureux que je voie pas des perce-neige complètement transformés en s'ânes, c'est-à-dire: à 4 s'pathes! ;o)
Récapitulons.
- J'ai des faux viridapice qui sont des vrais scharlockii.
- J'ai des faux scharlockii qui sont des vrais nivalis.
- Je n'ai pas de vrais viridapice. Un comble!
- Et j'ai des vrais nivalis.
Pfff.....
Comment voulez-vous que je m'y retrouve, moi???? ;o))

Bon, ben.... J'enfile mon bonnet, je secoue mes oreilles, je braie un bon coup, et je retourne me coucher pour ruminer. Na.

Moralité: 
N'en déplaise à Obelix, il n'étaient pas si fous, les romains:  

Asinus asinum fricat.

L'âne (qui a un bonnet) fréquente bel et bien les ânes (qui ont des oreilles)

(mais j'y pense...vous fréquentez aussi cet endroit maudit! Seriez-vous des...??? Non.... impossible! ;o)) )


23 commentaires:

  1. Tu me fais bien rire, cette année où je m'aperçois qu'il existe autre chose que des perce-neige! A bien y regarder, je dois en avoir trois sortes au jardin - mais j'ai toujours acheté la même "nivalis", du plus loin que je m'en souvienne... Alors, maintenant, pour les déterminer... J'en resterais peut-être à mes perce-neige si charmantes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends très bien, Gine!
      Mais elles sont si rares, les fleurs de cette saison, qu'un peu d'animation, la découverte chaque année de nouvelles clochettes un peu différentes, est un grand plaisir pour moi...
      Je t'accorde volontiers que les différences entre certains variétés sont vraiment très subtiles! ;o)

      Supprimer
  2. En ce qui concerne les 'galanthus', je revendique l'asinus! ces petits machins qu'il faut regarder à la loupe pour espérer y voir l'ombre d'un soupçon de différence ....c'est pas pour moi!
    On m'en a donné, ce ne sont peut-être pas exactement les mêmes que les miens, mais du moment qu'ils fleurissent, blanc!, je suis contente !

    asinus , je te dis et je t'embrasse tout de même, !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiètes; je les aime beaucoup, de toutes façons, les petits ânes! ;o))
      Pourtant, à défaut de différences de forme, je te signale qu'il y en a de plus ou moins précoces, aussi. Je guette toujours avec grand plaisir les perce-neige qui fleurissent dès Noël ou au jour de l'an! Lors des hivers dignes de ce nom, ce sont souvent les seules fleurs ouvertes, et ça fait tellement plaisir!
      Je pense pouvoir dire que malgré mon climat assez rude, il y a des fleurs 365 jours par an, dans mon jardin! Et même 366 les années bissextiles! ;o)
      Et c'est grâce à certains petits perce-neige particuliers, justement...
      Un gros crouch-crouch entre tes deux zoreilles, chère Dany! ;o)

      Supprimer
  3. Toujours aussi hilarants et pertinents tes post Zeph, quel talent, on ne s'en lasse pas ! Belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maryline! Bonne journée à toi aussi!

      Supprimer
  4. Eh bien, quelle histoire ! Moi qui n'ai que des "nivalis de chez nivalis", mon seul souci c'est qu'en général ils fleurissent alors que j'ai encore de la neige et qu'on ne les voit pas.
    Ça fait plaisir de te lire de nouveau. J'espère que tes soucis sont loin derrière.
    Bises des Pyrénées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci petite fourmi. Oui, depuis 2 mois, le calme est revenu côté santé. Pourvou que ça doure! ;o)
      Tu n'as pas un endroit abrité de la neige où en planter quelques-uns? Une avancée de toit, par exemple? Dans ta région, comme chez moi, les perce-neige acceptent très bien les situations ensoleillées, tant que le sol ne sèche pas trop l'été!
      Bises d'une demi-montagnarde!

      Supprimer
  5. Étrange affaire. Que font les botanistes? Je vais avertir le MNHN qu'ils enquêtent.

    Un de mes élèves veut aller faire du miel à proximité immédiate de ce lieu qu'est votre jardin, dois je vraiment le laisser faire avec ces galanthes clandestins - ou à faux papiers?- que vous hébergez ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouah... tu as des abeilles parmi tes élèves! ;o))
      Ton élève peut venir sans risque: tu vois qu'on reçoit bien les zestrangers, par ici, et qu'ils y prospèrent. Même les clandestins... et même les parisiens, c'est tout dire :o))
      (ndlr: j'en fus une, pendant 26 ans!)

      Supprimer
  6. Finalement je me dit que je possède plusieurs variétés dont j'ignore le nom et c'est tant mieux comme ça en cas d'échange je ne risque pas de décevoir mes amies. Hihihi!!!
    Bises à toi pauvre jardiâne. Christine des glaces

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne façon de voir les choses! ;o) Hanhaanhan!!!
      Bises chère et généreuse innocente!

      Supprimer
  7. Hihihi, il y a de quoi perdre le Nord. Quel méli-mélo !
    Les 'Viridapice' que tu m'avais envoyés sont bien des 'Scharlockii'. Chez moi, les 'Scharlockii' que Francis m'avait offerts sont bien des Scharlockii', les tout mêmes que tes faux 'Viridapice'.
    J'ai l'impression que tes faux 'Scharlockii' ne sont pas tout à fait semblables à tes nivalis. Les spathes me paraissent plus courts ou les pédicelles implantés plus haut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu le savais? Et c'est maintenant que tu le dis, coquine? Que ne m'as-tu ouvert les yeux plus tôt, Dame Belette! ;o)
      Pour les faux scharlockii, là, c'est toi qui cherches la petite bête... des nivalis à spathe plus ou moins long, ou avec des pédicelles à tous les étages, je crois que j'en ai plein de toutes façons!
      Je crois simplement qu'il y a eu erreur d'étiquetage, mais ce n'est pas bien grave, puisque des scharlockii, sans le savoir, j'en ai déjà plein le jardin!
      Maintenant, je me demande si les "vrais" viridapice, ça existe vraiment! Avec le spathe bien serré en cul-de-poule, je veux dire... Mais je ne vais pas les chercher pour autant, mes scharlockii me suffisent amplement! ;o)
      Bises galanthes!

      Supprimer
    2. Pour tout de dire, c'est en plantant une belle étiquette en ardoise il y a quelques jours que j'ai retrouvé ton étiquette, cachée sous une épaisse couche de feuilles mortes. Sachant que je peux être étourdie et m'emmêler les étiquettes, j'ai pensé à une erreur de ma part.
      Pour le moment, je n'ai pas trouvé de 'Viridapice', tous les bouts verts trouvés ont des oreilles de 'Scharlockii'. Je cherche, je cherche ...

      Supprimer
  8. Ouch, quel bazar, comment veux-tu que je m'en sorte à présent ? J'ai passé l'après midi dehors hier, à faire un brin de nettoyage et du coup je les ai pris en photo, mes galanthus... Et tu sais quoi ? Une série me venant d'une jardinière des glaces que j'aime beaucoup, eh bien, elles sont bifides aussi, mais les deux feuilles sont reliées entre elles par une membrane façon patte palmée de canard... Alors les mes miens seraient des canards plutôt que des ânes ? Mamma mia, on est pas sortis de l'auberge ! N'empêche, je crois que je vais m'empresser de commander une nouvelle série de curiosités botaniques galanthiennes (raisonnable la série, n'est-ce pas ?) car je suis piquée de curiosité à présent, et piquée tout court par le virus ! Bon dimanche ma Zeph, bisous d'Alsace ! (Nan, j'ai pas essayé la bassine en zinc façon danseuses égyptiennes et je ne m'y risquerais pas, t'imagine la tête des voisins ??? Sans compter que mon Lulu pourrait bien me faire une crise cardiaque !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Gisou! ;o)
      En fait, les spathes plus ou moins longs et plus ou moins palmés, façon canard, c'est normal pour la majorité des perce-neige. La "palme" plus mince, au centre, correspond à la zone où était nichée la clochette avant de faire la bascule. Mais chez les Scharlockii, le spathe est beaucoup plus long(4 ou 5 cm), et carrément séparé en deux branches, sans palme.
      Ha ha..j'apprends que la jardinière des glaces fait aussi de l'essaimage de galantherie? Rôôôô... ;o))
      Je plaide coupable pour la contamination par le virus de la galanthophilie, ma petite mère...pire: j'en suis ravie! ;o)) Ce doit être un virus textuellement transmissible!
      Puis-je te préparer un petit godet de verts-du-bec, à t'amener à Schopp, pour me faire pardonner? ;o)
      Bises pas vraiment contrites!

      Supprimer
    2. Tu n'as rien à te faire pardonner car tu n'es pas la seule coupable, il y a aussi une certaine Dame Berthille et ses raretés home-made (ou plutôt garden-made...) et un Monsieur François qui vient souvent mettre son grain d'sel chez toi... J'accepte ton godet de verts-du-bec avec joie ! J'ai une surprise pour toi aussi... A propos, je sais bien que ton jardin n'est pas extensible à l'infini et qu'il doit être plein à craquer de merveilles en tout genre mais... Bref, j'ai un joli p'tit gaillard issu de cornus kousa 'Nicole' qui cherche une maman d'adoption, si ça te dit... La maman est une Nicole, papa inconnu vu que le fruit été conçu en pépinière. Pas d'obligation aucune, n'est-ce pas ? Bon, je retourne à mon repassage... Pffff.... Grosses bises bien claquantes !

      Supprimer
    3. Voilà, voilà! Le petit godet de verts-du-bec est prêt! Étiqueté "Gisou" et tout! J'espère que je ne l'oublierai pas, surtout... et début Avril, comme ils seront fanés, il faudra avoir la foi pour y croire,si je te dis qu'il y a des perce-neige là-dedans! ;o))
      Une "Nicolette"? Eh bien, pourquoi pas? Si mon paysagiste local se décide à venir manier son petit godet magique pour préparer le dernier grand massif su jardin, ce serait une bonne idée, d'y planter un kousa blanc! Vu que de l'autre côté, il y a un Satomi rose qui s'ennuie tout seul! Tu es trop mignonne...j'accepte avec plaisir et reconnaissance! Et puis j'adore les petites plantes de Pavlov qui me rappelle quelqu'un que j'aime bien! ;o)
      Gros bisous d'avance, chère GIsou!

      Supprimer
  9. La palme du bonnet d'âne me revient !! j'ai beau lire et relire, j'y perd mon latin et pis moi faut dire que pour l'instant tout ce que je leur demande à mes gouttelettes c'est qu'elles me fassent le plaisir de leur présence ... et figure toi, que depuis mes dernières lamentations il y en a queque'z'unes qui ont fait paraître le bout de leur nez alors chaque jour je prend une position un peu ingrate pour tenter de voir si elles s'ouvrent un peu mais pour l'instant que nenni, elles gardent obstinément leurs volets clos ... à suivre !! ça a au moins le mérite de me faire rire à chaque fois tout en ayant une petite pensée souriante pour une certaine jardinière-shlouckeuse-d'Isère !!! bizzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le but de l'article étant de vous faire sourire au moins autant que de vous parler de mes petits trésors, j'ai atteint l'un de mes objectifs, c'est déjà ça! ;o)
      Quant à la contamination galanthique, si tu commences à te mettre dans des positions scabreuses pour leur soulever les jupes, ayé, le virus est passé, tu as commencé à incuber la maladie, je te préviens! Au début, on ne se méfie pas, on nie farouchement, on se croit immunisée...mais la suite est inéluctable, ma pauvre grande! ;o)) J'observerai avec malice les progrès du mal... tu penses bien que je les connais les symptômes, j'y suis passée! ;o))
      Alors n'oublie pas de bien te couvrir les reins, surtout (faudrait pas attraper froid, surtout!), et....bonnes courbettes, chère Nathalie!


      Supprimer
  10. Savoureux ton article !!!
    J'avoue, je l'ai lu et relu pour bien tout comprendre ces histoires de Molière, de madame Jourdain, d'ânes culottés et de Vincent...
    Figure-toi que j'ai reçu récemment un paquet cadeau de la souris du père Noël avec des Galanthus var sharlockii à l'intérieur, imagine mon étonnement ....
    Bises d'une Picardie sous une tempête de pluie et de vent à décorner les boeufs
    MC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...ben si la contamination se fait par la gent trotte-menu (comme la peste!), nous v'la bien!!! La peste verte, peut-être?
      Je savais déjà que c'était contagieux, mais là, tu viens sûrement de découvrir un des modes de propagation de la Galanthomanie!
      C'est d'autant plus grave qu'on ne connait pas de traitement!!! Mais que font les responsables de la Santé Publique ????
      Bises contagieuses!!!! ;o))

      Supprimer