vendredi 5 mai 2017

Le Chèvrefeuille de l'Amour (Lonicera maackii)


Non, ce n'est pas le titre d'un roman à l'eau de rose, rassurez-vous.
C'est un arbre. Mais c'est un discret. On n'en parle quasiment jamais!
Et pourtant, je lui trouve tant de qualités!
Je l'ai adopté voici 4 ans maintenant, à la suggestion de notre maître-es-arbres local, Maître Bessard.
Je cherchais un petit arbre ou un grand arbuste :
- qui prenne une jolie forme en parasol évasé,
- qui fasse un peu d'ombre, mais pas trop, à une série de plantes de sous-bois qui s'ennuyaient dans le coin-nursery depuis déjà bien trop longtemps . C'est hélas un de mes gros défauts, je l'avoue: je craque, mais ensuite...où les mettre???? Du coup, les pauvres plantounes végètent dans leur pot de misère pendant des périodes inavouables ;o).....
- et qui  ne fasse pas trop de racines voraces, au risque de trucider par étouffement ceux qu'il était censé protéger!
Il y avait bien les Cercis, mais j'en avais déjà deux.. Certains prunus (sauf que leurs racines ne répondent pas du tout au troisième critère!...) ou des malus, mais le jardin en compte déjà beaucoup....que faire?
Quant à ce grand dadais d'Heptacodium j'my-connais-ïdes, celui qu'on vous montre immédiatement en bombant le torse avec fierté dès qu'on pénètre dans le moindre jardin-à-visiter, pas question!!! ;o)
La suggestion du Chevrefeuille m'a d'abord rebutée. Les chèvrefeuilles arbustifs que je connais, les parfumés de fin d'hiver genre Lonicera fragrantissima et consorts, certes ils embaument, mais quels grands fouillis ils vous font! Des grandes cannes ingérables, des ramifications dans tous les sens, non, décidément, un chèvrefeuille, ça ne correspondait pas vraiment à ce que j'attendais!
Il a fallu que j'aille le voir pour commencer à me dire que, finalement... il pourrait peut-être bien faire mon affaire!
C'est qu'il forme vraiment un parasol naturel, celui-là! Tenez, regardez la photo prise à  la plantation: sa charpente est parfaite! Un vrai bouquet!
Le seul "reproche"qu'on  pourrait lui faire, et encore, c'est qu'il est très difficile d'en trouver un petit sujet! Pourquoi? Parce qu'il pousse très vite! Du coup, en pépinière, on ne trouve que des sujets déjà grandets! Mais par contre.. il ne vous ruinera pas le portefeuille! Tout bénef!
C'est peut-être pour ces deux raisons qu'on  ne le trouve pas souvent, d'ailleurs! Trop facile! o)
Il atteint rapidement sa hauteur adulte, environ 3 m, et s'étale sur au moins l'équivalent, plutôt 4 m je dirais. Par-fait pour mon petit projet!
Et son feuillage est dense, mais pas occultant, si vous voyez ce que je veux dire. Il reste léger, les rayons de soleil jouent à travers ses feuilles, créant une ombre claire propice à toutes mes petites plantes de sous-bois: fougères, Tricyrtis, sceaux-de-salomon (encore eux), Kirengeshoma et autres petits galanthus et bulbes de printemps.
Côté soif, c'est un vrai chameau. Je dirais même qu'il en laisse volontiers pour les copines de l'étage en dessous. Sympa, voire galant, l'Amoureux en question, non?
Car c'est un extrême-oriental, vous vous en doutez, puisqu'il vient de la région du fleuve Amour. Rustique en diable, du coup.
Et je ne vous ai pas encore tout dit!
Sa floraison, en mai-juin, est ravissante, même si, comme lui, elle reste assez discrète: elle commence par une avalanche de petits cierges dressés, groupés par trois ou quatre à l'aisselle des feuilles, avant d'ouvrir des fleurs... de chèvrefeuille, reconnaissables immédiatement.
D'abord blanches, puis éclaboussées d'étamines jaunes et lavées d'un soupçon de rose, elles sentent ma foi fort bon si on les approche de près.
écorce avant intervention des chats
Oh, il ne va pas vous embaumer le jardin à 10 m, non, mais on retrouve, en levant le nez vers lui, les suaves effluves de sa famille.
Les fleurs sont assez petites,  mais hyper nombreuses, tout le long des branches. Du coup, pendant un bon mois, les dites branches ploient un peu sous le poids des fleurs, ce qui rend le parasol encore plus protecteur pour leurs voisines de pied.
Et pour les amateurs, je signale aussi qu'il offre une écorce crevassée, presque en lanières. Il faut dire que mes chats l'aident un peu: ils adorent la lacérer! Je suis sûre qu'ils sont convaincus que je l'ai planté exprès pour eux!
écorce après intervention des chats
Sauf que mon Amoureux, bon prince, s'en fiche comme de sa première petite paire de folioles..(et qu'il protège ainsi, toujours aussi galant, les troncs des autres arbres du jardin qui n'apprécient généralement pas ce genre de petits câlins toutes griffes dehors! ;o) )
Il a aussi de jolis petits fruits rouges, à l'automne, que les oiseaux adorent. On dit qu'il peut se ressemer facilement, mais honnêtement, je n'ai jamais repéré le moindre semis, ici...
Pour les maniaques du sécateur, côté taille, aucun souci! Certains l'utilisent même en haie, et le taillent à tout va et en toute saison!
Il vaut quand même mieux le faire après la floraison si ça vous démange, mais franchement, ce n'est vraiment pas nécessaire: juste pour supprimer une ou deux branches au pied pour accentuer sa jolie structure au départ, peut-être.. ou supprimer une baleine du parasol qui vous chatouille les cheveux d'un peu trop près, et encore... ce n'est pas désagréable, de se faire caresser la tête par un pareil Amoureux! ;o)
C'est vrai, j'ai oublié de vous donner son petit nom: Lonicera maackii..
Alors si vous avez besoin, comme moi, d'un joli parasol pour vos belles qui craignent le soleil, offrez-leur un bel Amoureux! D'ailleurs, dans le langage des fleurs, le chèvrefeuille symbolise l'amitié et la gentillesse naturelle... comme ça lui va bien, vous ne trouvez pas?

23 commentaires:

  1. Whaou ! Vendu si je le trouve ! (?) Comme tu sais bien le faire Zeph, tiens un pépiniériste devrait bien t'embaucher, je le trouve superbe avec ce tendre coloris de ses fleurs. Y a plus qu'à . Passes une belle journée. Bizzzh.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le seul "hic", Maryline, c'est que si tu en trouves un, ce sera probablement un gros sujet (mais pas cher)..le tout, ensuite, c'est de le ramener (ou de te le faire livrer!): chez moi, la motte faisait 200 à 300 kg, la remorque en a même été quelque peu arrondie..et il fallu s'y mettre à 3 pour le "faire tomber" (au sens littéral) dans le trou creusé à ses mesures!
      Bonne chance dans ta recherche! Bises

      Supprimer
    2. Héééé! J'ai peut-être trouvé une solution: chez Brochet Lanvin, à 15 €...ce doivent être de petits sujets?

      Supprimer
  2. hello Zeph, j'ai souvent craqué pour les loniceras au début et souvent déçue ensuite, le tien semble sympa mais la fructification est elle sans danger pour les enfants car de nombreux loniceras ont une fructification poison et j'ai par le passé eu une mauvaise expérience et une grande frayeur avec mes petits enfants qui en avaient goûté et qu'il a fallu surveiller pendant 24h.Bises et contente de t'avoir revue. Tes petites plantes ont trouvé une place sauf la spirée qui se fais dorloter dans ma véranda.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est aussi le cas pour celui-ci, les baies sont réputées toxiques. Mais comme les plus basses se trouvent à au moins 1,50 m de hauteur, je ne pense pas qu'il y ait de gros risques avec les petites mains... je te laisse juge! o)
      Ravie aussi de t'avoir revue à Schopp, ma Christine! Ton "petit ours polaire" est en attente de plantation dans le nouveau massif, mais il va très bien!
      En tous cas, vivement l'année prochaine! A moins que tu ne décides de faire un petit tour en Rhône-Alpes d'ici là? Bisous pleins d'espoir..

      Supprimer
  3. Ohhhhhhhh mais c'est mon grand et élégant coup de coeur de ton jardin , ma Zèph !!! Je le regarde avec beaucoup d'envie ..... mince , qu'il est bôôôôôôôôôôôô !
    Bises empatouillées de terre mais chaleureuses l'après-midi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben voui, ma Wapp, mais lis la réponse que j'ai fait à Maryline plus haut... as-tu un tractopelle et un chausse-pied sous la main? o))
      Ceci dit, je suis sûre qu'il se plairait aussi du côté de Belfort! ;o)))
      Prends soin de toi, en attendant! Je te prépare une cotte de maille au tricot, si tu veux!
      Bisous tout mouillés..

      Supprimer
    2. Ma wapp....il y en aurait des petits (je pense) chez Brochet Lanvin, à 15 €...

      Supprimer
  4. Ben alors Zeph ? j'ai pas bombé mon torse en te montrant mon Heptacodium j'my-connais-ïdes ;-))
    Plein de bizzzz je mets le chèvrefeuille sur ma liste et je tournerai encore 2 h à chercher une petite place !! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi hi.... Aurais-je gaffé??? ;o))) Tu sais bien que je ne pensais pas à toi, en écrivant ça, ma Pierrette!
      Quoique. es-tu bien sûre? La première fois que j'ai visité ton jardin (ça remonte à au moins 10 ans, je pense), n'avais tu pas une toute petite note de fierté dans la voix, tu es sûre? ;o)))
      Je connais même au moins 3 personnes qui se glorifient d'avoir été les premiers en France à en avoir planté un, c'est dire! Dont un, pas bien loin de chez toi, à Plo....
      L'Heptacodium fait partie d'un groupe de plantes que je ne peux plus voir en peinture à force de les voir partout: entre autres, les herbes de la pampa (de ma belle mère), les saules-crevette et les araucaria des jardins flamands (il y en a au moins un de chaque dans chaque jardin, dans les villages!), et depuis quelques années, le podophyllum à feuilles de crapaud...pareil, on le voit partout! Beuark! o)) Les pantes "à la mode", ce n'est vraiment pas mon truc!
      Quant au chèvrefeuille, lis ma réponse à Maryline avant de lui chercher une place... le passage sous le porche risquerait d'être un peu scabreux, non? A moins d'en trouver un petit...ce qui n'est pas gagné!
      Encore merci pour ton accueil lundi.. Je suis si contente d'avoir pu passer un peu de temps avec toi.... merci de nous avoir fait une petite place dans ton emploi du temps surchargé! Nous avons d'autant plus apprécié! Gros bisous mouillés mais ravis de l'être!

      Supprimer
    2. Trouvé des petits (je pense) chez Brochet Lanvin à 15 €... à suivre! ;o) Bisous

      Supprimer
  5. C'est un très bon choix ce Lonicera, belle floraison et parfumé, tu la bien dégagé du pied ce qui en fait un joli petit arbre, très bonne idée. Au plaisir de te revoir Zèph. Bises. JC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que c'est gentil de venir faire un petit coucou ici! Merci JC!!!
      Nous avons été vraiment ravies de notre visite chez vous... vous êtes adorables tous les deux, et le jardin aussi! Très instructif également!
      Je suis allée voir le "jardin de Daphnée"...Très jolies photos, où l'on retrouve bien l'atmosphère du jardin, bravo! Juste un petit regret: j'aurais aimé y trouver quelques commentaires de ton cru pour les présenter... mais bon, j'ai eu les commentaires "en live", je ne vais pas me plaindre! ;o))
      Merci encore pour votre accueil et votre gentillesse... l'invitation est lancée!
      Grosses bises à toi et à ta potière grainophile préférée! ;o)
      A bientôt j'espère!

      Supprimer
  6. Pffffffffff mais pourquoi j'ai pas la place. Il me plait beaucoup ton lonicera mais il est bien trop grand pour mon jardin tout rikiki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce problème, chère Hélène, est totalement indépendant de la taille du jardin! Moi aussi, je lance des "Pfff....mais pourquoi j'ai pas la place" plusieurs fois par an! ;o))) Bises consolatrices!

      Supprimer
  7. Il est très beau et très tentant ...mais pas gagné pour le transport et surtout pour le trou de plantation...Dommage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai peut-être été un peu vite, Kristin: j'ai trouvé un site où ils en proposent de petits sujets (je pense) à 15 € :chez Brochet Lanvin! Ce qui n'était pas le cas quand j'ai acheté le mien! Bises d'encouragement!

      Supprimer
  8. quelle tentatrice tu fais !!! je partage complètement ton sentiment pour le lonicera fragantissima mais ... pas pour les autres ;) j'adooooooore mon spotty-crapaud qui a su tout de suite prendre mon coeur de jardinière dès que je l'ai vu pour la première fois sur un stand de foire aux plantes chez "Fleurs, frondes et Cie" et ... moi non plus je ne bombe pas le torse avec mon heptacodium ;) ce dernier j'en avais d'ailleurs remarqué un magnifique spécimen au parc de la tête d'or il y a quatre ou cinq ans et il m'a fallu quelques temps avant de l'identifier car je ne le connaissais pas encore ...
    heureusement que je n'ai pas lu ton article avant de me rendre chez notre ami christian samedi car il aurait fatalement déjà rejoint le jardin (l'arbuste, pas christian bien sûr !) ! je le trouve très gracieux et même carrément magique d'après les images que tu nous en offres !! voilà... un de plus à déposer sur ma liste, maintenant que tu as lancé la mode sur ce bel exemplaire !!
    des bises ma chère jardinière ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh... Côté tentatrice, je ne t'arrive pas à la cheville, belle dame du Jard'Ain!!! ;o))
      Et puisque tu raffoles tellement de ton crapaud gluant....si je comprends bien, il ne te manque plus qu'une Cortaderia et un désespoir-des-singes pour que ton bonheur soit complet? ;o)))) Euh... Veux-tu que je t'en trouve un de chaque? ;o)
      Quant à lancer une mode, Dieu m'en préserve! Je ne cherchais qu'à rendre service à de nombreuses petites plantes d'ombre qu'on a parfois bien du mal à savoir où loger! Moi la première! Et je suis très contente de ce joli parapluie, ne serait-ce que pour ça!
      Grosses bises taquines!

      Supprimer
  9. T'es quand même une sacrée tentatrice....à part cela , je me demande bien où je pourrais le planter...ton chèvrefeuille de l'Amour, même si l'Amour est parfait.
    Et puis chez nous, de l'ombre, y en a à la pelle...
    Bises
    MC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une "pelle à ombre"!!! Voilà l'outil que je vais commander au Père Noël!!! Tu imagines comme ce serait pratique?
      On planterait plein d'arbres partout, puis on n'aurait plus qu'à prendre sa "pelle-à-ombre" pour faire des trous au bon endroit, et illuminer juste un rosier par ci, une tomate par là, un petit bulbe au printemps (ensuite on remettrait un coup de pelle dans l'autre sens, et il se rendormirait gentiment!).
      Et pour bêcher un nouveau coin sans se prendre des coups de soleil! Quelques petits coups de pelle pour ajouter de l'ombre à l'endroit où l'on bêche, et hop! Y a plus qu'à déplacer l'ombre au fur et à mesure, en trois coups de cuillère à pelle! ;o))
      Waaaah!!! Le pied!!!
      Où l'as-tu achetée, la tienne???? Moi qui crains le grand soleil, je sens que ça va devenir mon outil préféré, la pelle-à-ombre! ;o)))
      Je ne sais pas si l'Amour est parfait, mais la pelle-à-ombre, pour moi, ça s'en rapprocherait!!! ;o))
      Merci MC pour cette formidable découverte! Bisous hilares!

      Supprimer
  10. Il est très joliment florifère ce gros parasol.
    Trop drôle la décoration poilue du massif.

    RépondreSupprimer
  11. Ayé ma Zèph , l'Amour va arriver chez moi ! J'ai passé la commande , reste à chercher la place où loger cet amour tout neuf.. Si si , j'ai trouvééééé : pas loin de la jolie dame au fond du jardin !! (ménon ,pas la cabane !)

    RépondreSupprimer