samedi 7 avril 2018

Daffodils, my friend, are blooming in the wind.....

Sailboat
Peu d'entre vous, j'imagine, ont connu le temps où il n'existait aucune limitation de vitesse sur autoroute....
Moi j'étais jeune, mais je m'en souviens très bien!
Hawera
Mon parrain avait une petite MG Cooper rouge décapotable, et m'emmenait souvent en Normandie, à fond les ballons dans son bolide. Installée sur le siège passager, la reine n'était pas ma cousine, je vous le dis!
Avec ma jupe qui volait par la portière, je me prenais pour Grace Kelly sur la route de la corniche, à tout le moins! ;o))
Le seul truc qui m'embêtait, c'est que contrairement à ce que j'avais, sans doute, imaginé, avec le vent de la course, mes cheveux me revenaient sans cesse dans la figure, au lieu de s'envoler vers l'arrière dans un joli élan de boucles, comme ma jupe.
Sailboat
Et c'était nettement moins glamour, d'avoir la tignasse dans la figure! (Grace Kelly mettait un foulard, mais je n'aimais pas ça du tout: ça les aplatissait trop, mes belles boucles blondes!)
Que vient faire ce vieux souvenir d'enfance dans une histoire de narcisses, me direz-vous? Tout!
Remplacez les cheveux par des tépales, le visage par un tube blanc ou jaune, et vous comprendrez.
Je crois en effet que c'est de là que me vient mon amour immodéré pour les narcisses aux corolles récurvées, comme autant de parapluies retournés par le grand vent!
Longtemps cette attirance est restée une petite frustration.... vu que les narcisses ayant cette particularité sont essentiellement les cyclamineus, qui ont toujours bien trop peur d'avoir froid au nez pour se risquer à fleurir dans mon Isère...
Emcys
.. ou qui sont tellement jaunes que je ne saurais pas dans quel bout du jardin installer leur aveuglant éclat!
Cyclamineus...ça dit bien ce que ça veut dire, non? Les pétales qui rebiquent comme ceux d'un cyclamen, quoi! Et aussi peu rustiques qu'un cyclamen de perse, hélas...
Emcys
On les reconnait aussi à leur feuillage filiforme, façon ciboulette, voyez.
Depuis quelques années on trouve, enfin, de jolis narcisses décoiffés par le vent, et aux couleurs bien douces!
Ice Wings
Des hybrides de cyclamineus, mais bien résistants au froid.
Et c'est le dernier arrivé de cette tribu au museau allongé qui m'a incitée à venir vous en parler.
Celui-là n'a vraiment pas de chance côté patronyme: il a un nom... de chaîne de télé!!!!
Franchement, celui qui l'a baptisé était, certes, anglo-saxon, mais  ça n'excuse pas tout! Quelle idée d'appeler un si joli narcisse... 'Emcys'!!!!!! ;o))
Même 'Topchef" ou "Turbo" eussent été préférables, vous  ne trouvez pas?
En fait, je vais tout vous expliquer...
Il s'appelle "Em Cy S", parce que ça veut dire : "Eminent Cyclamineus Selection"!  (=remarquable sélection de cyclamineus). Ha! Ça vous en bouche un coin de trompette, ça! ;o))
Toto
Quelle beauté... et précoce, avec ça!
Il n'est pas le seul, au jardin, à jouer les décoiffés... Je vous conseille aussi le très gracieux 'Ice Wings' (=Ailes de Glace), immaculé, ravissant!
Il y en a aussi certainement des jaunes, mais, vous l'aurez compris, nous  ne sommes généralement pas très intimes, les fleurs jaune-pett et moi!;o)
Et attention! Il y a aussi des narcisses, avec ou sans trompette, qui trompent énormément! Ne vous fiez pas au nom "cyclamineus"!
Sailbait
Tenez... 'Toto' par exemple. Encore un nom, je vous jure... vous trouvez ça vendeur, vous, la tête à "Toto"????
Oh c'est un hybride de cyclamineus, lui aussi.
Il n'a quand même pas la boule à zéro, non. Seulement on lui a tellement laqué la couronne, le pauvre, qu'elle reste quasiment verticale... à peine le bout des pétales dépasse-t-il vers l'arrière...un soupçon de décoiffage, un cyclamineus gominé, quoi... ;o)
Bien, joli, ceci dit! Mais pas "décoiffé", c'est tout! Et moi, les décoiffés, je me les aime (qui a dit "qui se ressemble s'assemble"????) ! ;o))
Dans l'ordre des couleurs de plus en plus marquées, on a donc d'abord 'Ice Wings',  'Emcys', puis  le beau 'Sailboat' (=bateau à voiles) dont je vous avais déjà parlé, et dont la trompette est franchement "beurre frais". On en mangerait! . Hmmm.... elle pâlit en fin de floraison, comme souvent.
Le plus coloré de mes décoiffés reste 'Hawera', mais il tire franchement du côté des cyclamineus: tout petit, tout fin, tardif, gracieux en diable...mais d'une rusticité pas toujours très affirmée. A mettre dans un endroit un peu protégé, je vous le conseille.
Bon. Ce n'est pas le tout, de vous parler de mes chers décoiffés. Pas question de sortir en décapotable aujourd'hui (il vient ENCORE de tomber des gouttes...pffff...), mais on va promener cet après-midi dans un jardin. Il faudrait peut-être que je dompte mes propres bouclettes décoiffées, tout de même, avant d'aller dans le monde...enfin..je vais essayer! ;o))
Bon week-end à tous! Et si vous rencontrez d'autres décoiffés intéressants au cours de vos pérégrinations jardinières, n'hésitez pas à me les présenter! ;o)
Sailboat